Fiche histoire III. 2. La crise des démocraties libérales

III. D'une guerre à l'autre (1914-1939)

2. La crise des démocraties libérales


-> Le système colonial

- la domination des empires (héritages, organisation des empires, sociétés dans les empires)
- l'anticolonialisme face au modèle colonial (apogée de l'idée du colonialisme, premières contestations en métropole, émancipations dans les colonies)

-> Crise économique de 1929

- manifestation de la crise (propagation des Etats-Unis au reste du monde, impact inégal de la crise dans les pays européennes, en France, et dans les pays fragiles)
- mesures prises contre la crise (politique économique déflationniste, conséquences de ces mesures, solutions envisagées par les démocratis, dans les régimes totalitaires, voie de sortie de la crise)

-> Question de la démocratie libérale dans les années 1930

- démocratie libérale à reconsidérer (échec de la sécurité collective, échec de la SDN, invasion de la Mandchourie, échec du désarmement, isolationnisme des Etats-Unis, revendications des empires coloniaux, se protéger de Hitler)
- péparation à la guerre (en 1935 et 1936 : pacifisme remis en question, problème de l'Ethiopie ; échec des démocraties libérales, à Munich, évitant la puissance allemande, et lors de la guerre d'Espagne, l'inquiétude à la veille de la guerre sur les relations entre la Chine et le Japon, et sur l'expansion de Hitler jusqu'à l'invasion de la Pologne)

 

 

 

Crise de 1929
Crise de 1929

 

 

-> Culture générale : la Démocratie <-

 

 

Justice, politique et démocratie - IEP 2013

Une réflexion sur la justice, thème du concours des IEP 2013, qui lie la politique et la justice.

Quels rapports entretiennent justice, politique et démocratie ? Le centre Pompidou propose une conférence sur le thème que vous pouvez écoutez en ligne gratuitement : Justice : talon d'achille de la démocratie. (lien en haut à droite)

Partant de ce constat :

-> Séparation des pouvoirs énoncés par Montesquieu (législatif, exécutif, judiciaire)
-> On ne parle pas de pouvoir judiciaire, mais d'autorité judiciaire. La justice occupe une position surbordonnée. Le juge n'est que "la bouche de la loi".

Les conférenciers développent toute une réflexion pertinente pour Sciences Po.


Retrouvez tous les conseils, articles, et cours sur la Justice sur le blog de Intégrer Sciences Po

 

-> Culture générale : la Démocratie <-