Le gouvernement contre le peuple

Dans Arts de gouverner. Du "regimen" médiéval au concept de gouvernementMichel Senellart voit en Machiavel le premier auteur à avoir théorisé la confrontation entre le peuple et le gouvernement.

Jusqu'alors, c'est bien plutôt la métaphore du berger et de son troupeau, ou encore celle de la famille, qui prédominaient.

Sauf que pour Machiavel, le gouvernement doit se protéger de ses sujets, qui constituent une menace.

 

Rapport d'hostilité entre le prince et son peuple perçu (...) comme une menace permanente : c'est à travers cette figure nouvelle, depuis la fin du Moyen Âge, du peuple dangereux que c'est effectuée la conversion du gouvernement en domination.

Michel Senellart, Arts de gouverner

 

Si cette vision de Michel Senellart est attractive, elle doit toutefois être prise avec prudence. En effet, dans le Prince de Machiavel, le peuple joue avec le gouvernant. Il est en outre la partie des sujets qui est la moins dangereuse, parce qu'elle est davantage constante, et éprise de liberté plutôt que de pouvoir.