Réussir Sciences Po

 

 

Réussir mieux et plus fort :

 

 

70 mots allemands courants sur la politique

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 27 novembre 2017

Pour vous entraîner en allemand, et pour réussir vos copies, nous vous proposons cette liste de plus de 70 mots allemands qui vous seront utiles pour obtenir de bonnes notes. Ces mots courants sont à chaque fois accompagnés de la traduction en langue française.

Vous trouverez d'abord les noms courants de la politique en allemand, puis les adjectifs courants ou qualificatifs courants de la politique en allemand, et enfin les verbes courants de la politique en allemand.

 

>> Noms courants de la politique en allemand

 

der/die Abgeordnete: député(e)

die Abstimmung: suffrage, vote

die Anwendung: usage, emploi, application

Arbeitgeber: patron, patronat

das Aufkommen: apparition, génèse

die Aufsicht: surveillance

die Befugnis: autorisation, pouvoir

abhängig Beschäftigter: salarié

die Besatzung: occupation

Bundesstaat: État fédéral

der Öffentliche Dienst: service public

Gliedstaaten: États membres

der Einfluß: influence

die Erfüllung: réalisation, exécution auschließlich: exclusif

der Fürst: le princ

die Bindung: liaison, rapport

der Befehl: commandement

der Einspruch: objection

der Erlaß: décret

das Feuilleton: les pages „Culture“ d‘un journal

der/die Freiberufler: profession libérale

der Gesetzgeber: législateur

die Geistlichkeit: clergé

die rechtsprechende Gewalt: pouvoir judiciaire

die vollziehende Gewalt: pouvoir exécutif

das Gewicht: poids, pesanteur

der Hochschulabschluß: diplôme d‘enseignement supérieur

der Hauptschulabschluß: premier diplôme d‘enseignement secondaire

Kernenergie: énergie nucléaire

die Leistung: accomplissement, exploit, performance, prestation, rendement, réalisation der Schwangerschaftsabbruch: IVG

der Landwirt: agriculteur

gleichgeschlechtliche Partnerschaften: unions homosexuelles

die Rechtssprechung: juridiction

der/die Selbstständige: entrepreneur

das Staatsoberhaupt: chef d‘État

die Streitkräfte (f): forces armées

die Stimme: la voix

die Übersicht: aperçu, vue d‘ensemble

der Verband, die Verbände: association, groupe d‘intérêt, formation

die Vergesellschaftung: socialisation, formation de société

das Verhalten: comportement, attitude, conduite

der/die Vorsitzende: präsident

die Werbung: publicité, recrutement

der Wert: valeur

die Zähmung: domestication,
 

>> Adjectifs courants ou qualificatifs courants de la politique en allemand

 

abwählen: défaire aux urnes, ne pas réélire

abweichen: s‘écarter, dévier

anklagen, die Anklage: accuser

ausrufen, die Ausrufung: déclarer

auflösen, die Auflösung: dissoudre

einschränken: limiter

erlangen: acquérir, obtenir

ein Gesetz erlassen: promulger une loi

ernennen: nommer, désigner

entlassen: congédier, déposer, destituer, renvoyer, relâcher, licencier die Vertrauensfrage: vote de confiance

Einspruch erheben: protester

ersuchen, das Ersuchen: demande, requête

flechten: tresser

ringen: lutter

mitwirken, die Mitwirkung: participer

sprerren: bloquer

vertreiben: distribuer (chasser, expulser, repousser)

verweigern: refuser

wahren: préserver

zustimmen: approuver

 

>> Verbes courants de la politique en allemand

 

anteilsmäßig: proportionnellement

eigenwillig: peu conforme aux normes

(un)eingeschränkt: (il)limité

erforderlich: requis

gepflegt: soigné

gewichtig: considérable, très important

kostenpflichtig: payant

schlampig: mal soigné, négligé

verwirken: être désaissi d‘un droit abweisen: rejeter

vorzeitig: précoce

 

Vous aimerez aussi :

-> 45 mots de liaison en allemand

 

Classé dans : Langue Vivante - Mots clés : allemant, mots, vocabulaire, apprendre, liste, politique, théme, sujet, Politik, traduction, français, langues vivantes, sciences po, mémoriser, vocab - aucun commentaire


La conscience de l'individu n'est-elle que le reflet de la société à laquelle il appartient ?

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 08 octobre 2016

Ce sujet est notamment tombé à l'épreuve de philosophie du bac 2015. Voir tous les sujets du bac 2015.

 

>> Introduction

 

Accroche

Difficile avec un tel sujet d'engager sur un évènement historique. Il était plus facile de commencer votre réflexion, d'accrocher votre lecteur - en l'occurrence le correcteur - soit par une citation, soit par une œuvre littéraire qui exposerait l'opposition entre individu et société comme nous allons le voir dans les définitions.

 

Définitions

conscience : très difficile à définir, il faudra revenir sur cette notion pendant tout votre développement. Malebranche définit la conscience comme le sentiment intérieur qu'on a d'une chose dont on ne peut former d'idée claire et distincte, et Rousseau comme le sentiment que l'être humain a de ses états et de ses actes

individu : Tout être concret, donné dans l'expérience, possédant une unité de caractères et formant un tout reconnaissable.

reflet : le reflet est une image renvoyée, une représentation. Elle peut aussi s'entendre comme une représentation affaiblie, un degré sur lequel vous pouviez jouer dans le plan.

société : État de vie collective; mode d'existence caractérisé par la vie en groupe

Il ne faut pas arrêter les définitions que nous venons de donner, elles peuvent évoluer. Cependant il est intéressant de ntoer l'opposition qu'il y a entre individu et société, deux termes présents dans le sujet, et qui déjà annoncés dans l'accroche conduisent également vers la problématique.

 

Problématique

Le problème soulevé par le sujet est le suivant : l'individu a-t-il une conscience qui lui est propre, irréductible, ou sa conscience est-elle façonnée par la société, le milieu dans lequel il vit ? En d'autres termes, la conscience de l'individu est-elle poreuse, laissant un passage entre l'environnement et l'individu ? Comment l'individu intègre-t-il son environnement en conscience, façonnant à son tour cet environnement ?

 

Plan

La petite formule "n'est-elle" est caractérisque des sujets qui appellent une réponse dialectique, plan en trois parties. Il y a bien sûr différentes approches, et nous vous proposons un plan classique mais efficace dans le développement ci-dessous.

 

>> Développement

 

I. La société influe sur la conscience des individus

"Ce n'est pas la conscience qui détermine la vie, mais la vie qui détermine la conscience." expliquait Marx

La conscience se détermine par rapport à l'individu, comme le rappelle Freud de manière radicale : "Notre conscience, loin d’être le juge implacable dont parlent les moralistes, est, par ses origines, de «l’angoisse sociale» et rien de plus"

 

II. Mais le noyau de conscience de l'individu demeure irréductible

Descartes pour formuler sa célèbre formule Cogito ergo sum met d'abord le montre entre parenthèses. En faisait cela, il efface la société, il l'exclut. La conscience de l'individu se passe fondamentalement de la société. Voir plus d'explications sur le Discours de la méthode.

La conscience aspire à une paix, loin du tumulte de la société. Elle permet de comprendre ce qu'est le bien et le mal, elle est une "voix céleste". En cela, elle s'éloigne des influences de la société : "La conscience est timide, elle aime la retraite et la paix ; le monde et le bruit l'épouvantent", comme l'écrivait Rousseau dans La Profession de foi du vicaire savoyard, un extrait du livre IV de Émile.

 

III. La conscience de l'individu se construit par rapport à elle-même et par rapport aux rapports à la société qu'elle perçoit

Nietzsche s'oppose à la conception d'une permanence de la conscience. La conscience n'est pas un refuge dans lequel personne ni même la société ne pourrait rentrer : "On croit que c'est là le noyau de l'homme : ce qu'il a de permanent, d'éternel, d'ultime, de plus originel ! On tient la conscience pour une quantité stable donnée ! On nie sa croissance, ses intermittences ! On la conçoit comme « unité de l'organisme » ! Cette surestimation et cette méconnaissance ridicules de la Conscience ont eu pour heureuse conséquence d'éviter son élaboration trop rapide."

Sartre distingue "en soi" et "pour soi", ce qui permet de comprendre que le sujet conscience peut être différent de ce qu'il est, et que l'homme est un projet grâce à sa conscience.

 

Proposez vos plans et vos idées, il n'y a pas qu'une correction possible, surtout en philosophie. N'hésitez pas à commenter ci-dessous !

 

-> Sujets en philosophie du bac 2015

 

Classé dans : Culture Générale - Mots clés : philosophie, bac, sujet, conscience, individu, reflet, société, appartient, sujet, dissertation, corrigés, correction, 2015, - 2 commentaires


Culture générale : l'Art

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 01 juillet 2016

 

 

Cours généraux sur l'Art :

 

Cours de philosophie/littérature sur l'Art :

 

Cours d'économie/sociologie sur l'Art :

 

Cours d'actualité/politique sur l'Art :

 

Cours d'histoire sur l'Art :

 

Sujets et corrections sur l'Art :

 

 

-> Culture générale : tous les thèmes <-

Classé dans : Culture Générale - Mots clés : culture générale, questions contemporaines, thème, sujet, IEP, art - 1 commentaire


page 1 sur 6 suivante »