Réussir Sciences Po

 

 

 

Le nouveau ROMAN FANTASY de Hayato Chirun

Le nouveau DÉVELOPPEMENT PERSONNEL de Arthur Legrand

(liens Amazon sponsorisés - ou lire gratuitement ces livres (14 jours offerts))

 

Secret et numérique : Calculateur quantique et cryptage

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 21 octobre 2018

Une loi de Moore (popularisée ainsi mais sans réel rapport avec les observations de Moore) veut que tous les 18 mois, une rupture s'opère dans les technologies. Par exemple, qu'une caractéristique soit deux fois plus efficace, comme la puissance, la capacité, la vitesse, etc.

Et si le calculateur quantique révolutionnait ainsi les technologies ?

Cela poserait beaucoup de problèmes aux systèmes de cryptage, ou chiffrement, qui sont déjà en place, et qui protègent la confidentialité des données.

 

>> Qu'est-ce qu'un calculateur quantique ?

 

Un calculateur quantique est presque comme un ordinateur à une différence fondamentale près.

Un ordinateur pour envoyer et recevoir des informations utilise des 0 ou des 1. Ce sont des bits.

Un ordinateur quantique n'utilise plus des bits, mais son analogue les qubits.

C'est là où ça devient compliqué. Que sont les qubits ?

Les qubits utilisent les propriétés de la physique quantique, ce qui doit vaguement vous rappeler vos cours de lycée.

En physique quantique, un même état quantique peut posséder plusieurs valeurs pour une certaine quantité observable. C'est difficile à comprendre, et pour cause, nous n'y sommes pas du tout habitués dans la vie de tous les jours, cela se passe dans le monde quantique, à l'échelle atomique et subatomique.

 

>> Pourquoi cela concerne-t-il le secret ?

 

Tout réside dans le fait de pouvoir factoriser des nombres avec des nombres premiers, et des tâches mathématiques similaires.

C'est le fondement du cryptage de nos jours, asymétrique notamment.

Or seuls les calculateurs quantiques sont assez rapides et performants pour factoriser des nombres et trouver des nombres premiers.

Le cryptage est devenu extrêmement important dans nos sociétés puisqu'il protège des documents confidentiels, des secrets d'état, des secrets médicaux, des secrets bancaires, etc.

 

 

>> Le problème des calculateurs quantiques

 

Un calculateur quantique ne peut exécuter qu'une classe d'algorithme. Il ne peut pas faire toutes les tâches.

De plus, certes, si l'on assez de qubits, un calculateur quantique est beaucoup plus rapide qu'un ordinateur normal. Mais cela ne revient pas à dire que l'ordinateur quantique est toujours plus performant que l'ordinateur classique. Il se pourrait en ce sens qu'un algorithme plus efficace fasse gagner l'ordinateur classique contre le calculateur quantique.

 

 

 

>> Quand est-ce qu'un ordinateur quantique pourra briser les cryptages sur internet ?

 

Aujourd'hui, les meilleures machines quantiques peuvent manipuler plusieurs dizaines de qubits.

Selon Brian LaMacchia, qui gère la sécurité et la cryptographie à Microsoft Research, un calculateur quantique cryptographiquement intéressant devrait pouvoir gérer entre 1000 et 10000 qubits. Toujours selon lui, une machine de ce type pourrait être prête entre 2030 et 2040.

Or il est des données confidentielles qu'on ne voudrait même pas être révélées d'ici un peu plus une dizaine d'années.

 

 

-> Culture générale : le Secret <-

-> Culture générale : le Numérique <-

-> Culture générale : la Sécurité <-

 

Classé dans : Culture Générale - Mots clés : secret, numérique, ordinateur quantique, cryptage, quantique, cryptographie, sécurité, iep, sciences po, 2019 - Aucun commentaire


Bibliographie - la Sécurité

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 09 janvier 2017

 

-> Culture générale : la Sécurité <-

Classé dans : IEP Régions, Questions contemporaines - Mots clés : bibliographie, sécurité, oeuvres, littérature, philosophie, réflexion, contemporaine, analyses, ouvrages, bibliographie sur la sécurité - Aucun commentaire


Les thèmes et dates 2017 des Concours communs 1A et 2A dévoilés !

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 19 juillet 2016

Les thèmes pour les Concours communs ont été rendus publics par un communiqué des IEP.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le niveau se corse pour l'année 2017, au vu des sujets retenus.

 

>> Thèmes et dates Concours commun 1A 2017

 

Le concours commun 1A aura lieu le samedi 20 mai 2017.

Les thèmes du concours commun 1A sont « la sécurité » et /ou « la mémoire ».

 

>> Thèmes et dates Concours commun 2A 2017

 

Le concours commun 2A, c'est-à-dire pour une entrée directe en 2e année, aura lieu le samedi 18 mars 2017.

Les thèmes du concours commun 2A sont « le genre » et /ou « l’art ».

 

>> Vos réaction sur les sujets 2017 aux IEP

 

Postez dans les commentaires de cet article vos réactions. Facile, difficile ? Attendu, pas attendu ? Intéressant, pas intéressant ?

N'hésitez pas à partager votre avis avec les autres lecteurs !

 

-> Thèmes et dates sujets communs 2016

Classé dans : IEP Régions - Mots clés : IEP, régions, thèmes 2017, sujets 2017, concours commun, concours 2017, concours thèmes IEP, IEP sujets 2017, sécurité, mémoire, genre, art, dates - 13 commentaires


Culture générale : la Sécurité

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 01 juillet 2016

 

 

Cours généraux sur la Sécurité :

 

Cours de philosophie/littérature sur la Sécurité :

 

Cours d'économie/sociologie sur la Sécurité :

 

Cours de science et technologie sur la Sécurité :

 

Cours d'actualité/politique sur la Sécurité :

 

Cours d'histoire sur la Sécurité :

 

Sujets et corrections sur la Sécurité :

 

-> Culture générale : tous les thèmes <-

Classé dans : Culture Générale - Mots clés : culture générale, sécurité, IEP, thèmes, culture générale, questions contemporaines - Aucun commentaire


La critique du travail par Nietzsche dans Aurore

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 04 février 2014

Le travail et la culture sont les deux thèmes choisis pour le concours des IEP 2014.

 

« Les apologistes du travail. - Dans la glorification du "travail", dans les infatigables discours sur la "bénédiction du travail", je vois la même arrière-pensée que dans les louanges des actes impersonnels et conformes à l'intérêt général : la crainte de tout ce qui est individuel. On se rend maintenant très bien compte, à l'aspect du travail - c'est-à-dire de ce dur labeur du matin au soir - que c'est là la meilleure police, qu'elle tient chacun en bride et qu'elle s'entend vigoureusement à entraver le développement de la raison, des désirs, du goût de l'indépendance. Car le travail use la force nerveuse dans des proportions extraordinaires, et la soustrait à la réflexion, à la méditation, aux rêves, aux soucis, à l'amour et à la haine, il place toujours devant les yeux un but minime et accorde des satisfactions faciles et régulières. Ainsi une société, où l'on travaille sans cesse durement, jouira d'une plus grande sécurité : et c'est la sécurité que l'on adore maintenant comme divinité suprême. »

Friedrich NIETZSCHE - Aurore. (1881)

 

Friedrich Nietzsche émet une critique vigoureuse contre le travail dans Aurore.

A tous ceux qui louent le travail, qui glorifient le travail, Nietzsche oppose le travail comme police qui asservit l'homme. Le travail tient en chaîne l'homme, il l'empêche de méditer, de réfléchir, de s'épanouir.

Le travail cache une aversion pour l'individuel, en cela il est une de ces valeurs érigées par les hommes au même titre que la recherche de l'intérêt général.

Les petites satisfactions que donnent le travail aveuglent l'homme qui ne cherche plus que sa propre sécurité.

 

Vous avez aimé ? Vous serez intéressés également par : Nietzsche et la justice, la culture vue par Nietzsche.

 

-> Best-Of des articles sur le TRAVAIL pour les IEP

-> Best-Of des articles sur la CULTURE pour les IEP

Classé dans : Culture Générale - Mots clés : travail, Nietzsche, aurore, critique, crainte, peur, individuel, sécurité, satisfactions, IEP, 2014, culture générale, philosophie - Aucun commentaire