Réussir Sciences Po

 

 

 

-> Nouveauté 2018/2019 : le GROUPE facebook pour toutes vos questions.

 

Culture générale : Radicalités

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 11 mai 2018

-> Culture générale : la VILLE

 

Cours généraux sur les Radicalités :

 

Compte tenu de la difficulté de ce thème et l'absence de véritables études et ouvrages de référence sur les Radicalités, nous vous conseillons de vous reporter sur les petites synthèses éditées à l'occasion du concours des IEP 2018 :

  1. Edition Vuibert
  2. Edition Armand Colin
  3. Edition Studyrama
  4. Edition Ellipses

Attention : le piège du thème Radicalités aux IEP 2018

 

Sujets et corrections sur les Radicalités :

 

Cours de philosophie/littérature sur les Radicalités :

 

 

Cours d'économie/sociologie sur les Radicalités :

 

 

Cours d'actualité/politique sur les Radicalités :

 

Cours d'histoire sur les Radicalités :

 

Fiches sur les radicalités :

QC 2018

Radicalités religieuses

6

QC 2018

radicalités

25

QC 2018

Peuple souverain, de la revoluti on à la radicalité populiste

3

QC 2018

Le retour des radicalités

2

QC 2018

Littérature et Arts d'autres territoires de la radicalité

3

 

-> Tous les Cours de Culture générale <-

Classé dans : Culture Générale, IEP Régions - Mots clés : radicalités, IEP, 2018, thèmes, radical - 1 commentaire


Sujets d'entraînement sur le thème des Radicalités

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 18 avril 2018

Il s'agit de vous donner une idée de ce qui pourra vous être demandé en concours. Vous pouvez d'abord retrouver les annales des sujets du concours commun afin d'avoir un aperçu, puis nous vous proposons cette liste qui doit vous donner une bonne vue du genre de sujets auxquels vous devez vous attendre.

 

>> Sujets d'entraînement sur le thème des Radicalités

 

  1. La démocratie est-elle radicale ?
  2. Être radical, est-ce être extrémiste ?
  3. Les politiques radicales sont-elles toujours exagérées ?
  4. Les radicalités, est-ce le propre de la jeunesse ?
  5. Les radicalités, utopie ou dystopie ?

 

>> Sujets d'entraînements mixtes Radicalités - La ville

 

  1. Faut-il des politiques urbaines radicales ?
  2. La ville permet-elle l'essor des radicalités ?
  3. La ville est-elle le symbole des radicalités au XXIe siècle ?

 

Proposez vos plans, vos idées, vos réactions sur ces sujets en commentaires pour en faire profiter tout le monde !

-> Faites vous corriger des copies pour préparer le concours Sciences Po

-> Culture générale : les Radicalités <-

Classé dans : IEP Régions - Mots clés : sujets, sujets blancs, sujet entrainement, radicalités, IEP, Sciences Po, culture générale, questions contemporaines, s'entraîner, thème, thème des radicalités, 2018 - aucun commentaire


Fiche - Radicalités religieuses

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 10 avril 2018

Radicalités religieuses
 

Accroche (possible sur ce sujet): le massacre de la saint Barthélémy (1572), qui sera peint par un survivant; François Dubois en 1584.

L’idée de cette accroche est de faire ressortir le fait que tuer au nom de dieu est ancien. Renvoie à l’idée que le roi est son peuple sont le bras armé de dieu.
Idée dominante => la radicalité est ancienne

Definition des termes:

être radical c’est étymologiquement, revenir à la base d’un concept, d’une idée sans admettre d’attenuation, d’exception. Marx dans la critique de la philosophie d’Hegel écrit notamment « être radical c’est prendre les choses par la racine » => notion que l’on peut rapprocher au fondamentalisme.

Religion: toutes croyances qui définissent les rapports de l’homme au sacré. => au départ la religion permet de faire communion, vivre ensemble. Elle unifie.

La radicalité religieuse débouche souvent sur l’idée qu’il n’y a pas de séparation entre la religion et la politique. Il y a un refus de cette séparation. Les adhérents pensent que le religieux doit intervenir s’immiscer dans la vie des individus. Dans nos sociétés sécularisées on considère que ce mode de pensée est violent car on est plus habitué.
L’envie de radicalité, souvent chez les jeunes, s’explique par la volonté de rompre avec le modèle dominant quitte à utiliser s’il le faut la violence. Cela se manifeste par exemple par le rejet de la mondialisation.

La religion n’a pas évolué parallèlement à la société et nos cultures modernes, d’ou une rupture. La société s’est sécularisée et la religion est sortie de notre culture. => sécularisation :action de donner à quelque chose un caractère laïc.

Laïcité: notion propre à la France, à ses nécessités historiques, mot plus fort en ce sens que cette notion interdit l’apparence religieuse dans l’espace public.

Pbl: comment expliquer le retour sur la scène internationale d’une vision radicale de la religion dans le monde des idées politiques après des décennies de sécularisation des sociétés?

I- des radicalités religieuses présentes partout et à toutes les échelles

l’échelle d’un individu, radicalité chrétienne

             ∙ E-U: Dylan roof=> jeune américain de 19 ans tue 9 personnes dans une Eglise afro-américaine, le 17 juin 2015 à Charlestone ( Caroline du Sud ). Il se revendique

 

(...)

 

-> LIRE la suite et +150 autres fiches GRATUITEMENT ici.

 

 

C) En France, le retour d’un autoritarisme désiré mais perdu pat la génération précédente

          ∙ Cyrulnik a 2 thèses sur le fait que les jeunes sont conquis, veulent être radicalisés.
 La première hypothèse : L’héritage de mai 68 « il est interdit d’interdir » => libération de la jeunesse qui aspire à plus de tolérance, de liberté. Pour Cyrulnik, les parents ont élevé leurs enfants avec une éducation hyper permissive. Ce qui explique que leurs enfants veulent plus d’autorité, plus de règle qu’ils n’ont pas eu. Des groupes radicaux peuvent être attirant car synonyme de petit groupe, d’une communauté, de cadre.
          ∙ la 2ème hypothèses: problème d’encadrement des enfants. La Ste frç ne propose pas assez d’encadrement, de cadre structurant entre le moment ou le jeune quitte sa famille et ou celui-ci en fonde une. Ce sont des hypothèses qui tentent de comprendre et d’expliquer des phénomènes que l’on voit apparaitre en France avec le djihadistes ou nombres de jeunes français y ont adhérer.

III) comment l’Etat de droit prend-il en charge ce phénomène des radicalités religieuses?

une notion non juridique et non mesurable  

          ∙ Radicalité qui n’est pas définit dans la législation, le droit frç. L’incitation à la haine ou à la discrimination est condamnable à la place. L’apologie et le prosélytisme (convertir autrui à ses idées, pour tenter d'imposer ses convictions) également.

B) les centres de déradicalisation

          ∙ On en a ouvert un en France et c’est le seul. Il se situe à Pontourny.

 

 

-> LIRE la suite et +150 autres fiches GRATUITEMENT ici.

 

 

Classé dans : Culture Générale - Mots clés : radicalité, religieuse, radicalités, IEP, 2018, sciences po, fiche, fiche sur les radicalités - aucun commentaire


page 1 sur 2 suivante