Réussir Sciences Po

 

 

 

Le nouveau ROMAN FANTASY de Hayato Chirun

Le nouveau DÉVELOPPEMENT PERSONNEL de Arthur Legrand

(liens Amazon sponsorisés - ou lire gratuitement ces livres (14 jours offerts))

 

Problématique pour le conflit israélo-arabe

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 27 décembre 2014

 

Une problématique efficace pour le conflit israélo-arabe ? La méthode ici.

 

Question :

 

Bonjour,

Je me permets de vous contacter car, préparant sciences po, j'étudie le conflit israélo arabe de 1948 à nos jours. Ainsi, je me demandais quelle problématique adopter et par conséquent quel plan, seraient le plus judicieux, afin d'étudier le sujet de façon profonde et en respectant les termes: conflit israélo arabe et non pas israélo palestinien.

Merci pour votre aide

Sincères et respectueuses salutations,

 

 

Réponse :

 

 

Bonjour,

 

Pour t'aider, nous ne pouvons que te conseiller les pages suivantes.

En les mixant, c'est-à-dire en adaptant la première, aux deux suivantes, tu trouveras la meilleure problématique pour étudier en profondeur le cas du conflit israélo-arabe.

 

Trouver une problématique en 2 minutes : trouver-une-problematique-pour-une-dissertation-d-histoire-en-2-minutes

Comprendre le conflit israélo-arabe : comprendre-le-conflit-israelo-palestinien-explications-et-chronologie

 

Bonne journée à toi,

 

L'équipe Intégrer Sciences Po

http://www.integrersciencespo.fr/

 

 

-> Question : Sciences Po avec le CNED ?

-> Question : l'épreuve de SES à Sciences Po Paris

 

-> Posez-toutes vos questions sur Facebook à Intégrer Sciences Po <-

 

Classé dans : Histoire - Mots clés : problématique, conflit, israélo-arabe, IEP, histoire, 1948, comprendre - Aucun commentaire


Sujet corrigé - Elections municipales, fonction de maire et évolution

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 30 avril 2014

Après la parution des sujets 2014 de Sciences Po Bordeaux, voici les corrigés de Composition sur un thème d'actualité !

-> Les corrigés en histoire Sciences Po Bordeaux 2014

Les élections municipales, fonction de maire, évolutions 2014

La consigne était la suivante :

Au vu des documents constituant ce dossier et à partir de vos connaissances, vous présenterez et analyserez, sous forme d'un devoir organisé et rédigé, une réflexion sur les élections municipales, la fonction de maire et les dernières évolutions survenues les 23 et 30 mars 2014.

Vous trouverez l'ensemble des documents du dossier à cette page grâce à une internaute, L.P.

 

Analyse des documents :

 

 

Il s'agit de saisir l'essentiel des documents. Quelles sont les idées forces des différentes documents qui vous sont présentés, au nombre de 5 cette année 2014 ? Quelles sont les principales idées défendues ?

 

-> Document 1 : Christian LE BART, "Elections municipales"

 

  • Loi du 5 avril 1884 : point de départ de l'élection des conseillers municipaux
  • Alexis de Tocqueville est cité, nom que tout étudiant Sciences Po doit connaître pour son travail de sociologie/philosophie au XIXe siècle.
  • Symbolique identitaire

 

Dans cet extrait, la symbolique identitaire est clairement l'idée principale du texte.

 

-> Document 2 : "Candidats aux Municipales : pourquoi ils s'engagent ?" - La Vie

 

Deux motivations principales sont mises en valeur dans ces extraits :

  • "confronter mes discours à la pratique" Clotilde Grolleau
  • "proximité avec les gens" Nadine Kerdaudy

La note 2 est importante : en 2008, 13,9% de femmes parmi les maires, contre 10,9% en 2001

 

-> Document 3 : Schéma des différents types de scrutin pour les élections municipales de 2014

 

La partie la plus intéressante de ce document était sans doute le schéma concernant : Comment voter : ce qui change cette année 2014.

La consigne énonçant clairement ces changements en 2014, il s'agissait de bien les comprendre.

 

Sujet 2014 Sciences Po Bordeaux sur les municipales

 

-> Document 4 : Municipales 2014 : la droite désormais majoritaire dans les villes.

 

Dans ce document, l'essentiel de l'information est dans le titre. Le document ne contient pas en soi de remarque ou d'analyse particulièrement poussée. Sciences Po Bordeaux attire votre attention sur les résultats aux élections municipales 2014, sur les conséquences du vote, et sur la nouvelle répartition droite/gauche des villes.

 

-> Document 5 : Patrick VENRIES - Éditorial du journal Sud Ouest - Lundi 3l mars 2O14

 

Ici Sciences Po Bordeaux se fait en quelque sorte plaisir avec cet article. Le journal Sud Ouest est distribué gratuitement à tous les étudiants de Sciences Po Bordeaux (et des facultés) tous les jours. La date du 31 mars est très proche de l'épreuve du concours.

Le caractère de l'article : éditorial, doit tout de suite vous indiquer qu'il s'agit d'une opinion exprimée par un journaliste, et donc une prise de position.

 

"une page de l'histoire politique du Parti Socialiste s'est tournée hier" est la position clé défendue par l'erreur. Patrick Venries ne fait ensuite que décliner les arguments qui confirment ce qu'il considère être une "déroute" : président impopulaire, gouvernement maladroit, période de crise, sanctions locales.

Et de rappeler que les électeurs "font les rois" en démocratie. Cette réflexion est intéressante car elle est hautement sujet à controverse, et constitue un débat classique : en démocratie, est-ce vraiment le peuple qui gouverne ?

 

Analyse du sujet :

 

 

Au vu des documents constituant ce dossier et à partir de vos connaissances, vous présenterez et analyserez, sous forme d'un devoir organisé et rédigé, une réflexion sur les élections municipales, la fonction de maire et les dernières évolutions survenues les 23 et 30 mars 2014.

 

Au vu des documents : Sciences Po Bordeaux, une fois de plus imprévisible, a fait assez fort cette année en présentant des documents particulièrement récents, c'est-à-dire à quelques jours voire semaines du concours. Le sujet étant particulièrement précis et ciblé actualité 2014, il y a manifestement une volonté cette année de réorienter le concours vers les documents. En effet, les documents consistuaient votre meilleure aide cette année pour orienter votre réflexion.

A partir de vos connaissances : la formulation ne change toujours pas des autres années, c'est avant tout un sujet de composition, où vous devez mettre en valeur vos propres connaissances.

Les élections municipales : il s'agit d'étudier le concept d'élections municipales sous un angle abstrait. Quel est le rôle des élections municipales, pourquoi organiser des élections municipales ? Ce sont les fondements de la démocratie dont vous devez discuter ici.

La fonction de maire : même réflexion, mais cette fois-ci en changeant de côté. Vous n'étudiez plus les citoyens, leur choix, leur vote, mais le côté du maire, celui qui a été élu, celui qui gouverne sur la ville.

Les dernières évolutions survenues les 23 et 30 mars 2014 : encore une fois, il faut prendre du recul par rapport à ces données. En donnant un énoncé aussi précis, aussi récent, Sciences Po Bordeaux vous force à rester concret, à être dans le réel, et au plus vif de l'actualité. Toutefois, il s'agit toujours d'une réflexion, c'est pourquoi il est bon de considérer les faits actuels et récents dans leurs conséquences sur la vie citoyenne. C'est une "réflexion", une prise de recul plus grande, il faut savoir analyser quasi sociologiquementces avancées et modifications des dernières élections municipales, pour examiner dans quels sens elles vont.

 

 

Problématique :

 

Il faut identifier le problème. Quel est le problème des élections municipales, de la fonction de maire, des dernières évolutions ?

Les documents sont principalement là pour vous aider à dégager ce problème, en offrant plusieurs angles de vue. En fait, le débat qui tourne autour des élections, en particulier municipales, est souvent cette contradiction entre le choix des individus, de chaque homme qui veut décider pour lui, et cette nécessité d'établir des représentants, qui ne véhiculent par forcément les intérêts privés de chaque citoyen.

De nombreuses problématiques, surtout pour un sujet comme cette année, étaient possible. Une problématique pouvait être :

Comment les élections municipales, notamment après les évolutions aux derniers scrutins des élections municipales les 23 et 30 mars 2014, marquent-elles la volonté d'un engagement direct des citoyens à contre-sens des nécessités d'une représentation indirecte du pouvoir ?

Les deux derniers documents rappellent ainsi que les élections municipales ont un réel impact, et donc les citoyens un réel pouvoir décisionnel. Le second document relate cette envie des citoyens non seulement de voter, mais surtout de s'engager en politique. La premier document examine sociologiquement, et à ce titre a l'avantage de présenter une vraie réflexion, les motivations ou les intérêts qui se cachent derrière l'attachement à une participation politique citoyenne à l'échelon local. Enfin, le troisième document doit vous permettre de comprendre dans quel sens vont les institutions et les procédures d'élections, notamment par la nouveauté du panachage (vote en faveur d'autres candidats non présents dans la liste) désormais interdit dans les villes moyennes, et l'élection des élus communautaires au suffrage universel.

 

 

Plan :

 

Grosso modo, la réflexion pouvait s'organiser classiquement autour de trois grands moments.

Il vous était possible soit de choisir un plan en 2 parties (plan plus Sciences Po, notes de synthèse, sociologie, droit : l'accent est mis sur le côté actualité, documents) ou un plan en 3 parties (plan classique histoire, philosophie, analyse : l'accent est mis sur le côté réflexion).

Notre préférence va pour le plan en 3 parties, qui permet d'aborder tous les aspects et de mener une réflexion approfondie, qui résoud les difficultés, mais la règle est toujours de choisir le plan qui répondra le mieux à votre problématique et qui répondra le mieux aux attentes, à ce que vous voulez exprimer.

 

I. Les élections municipales et les nouveautés des scrutins 2014 tournées vers le lien identitaire et la démocratie directe

II. Le rôle nécessaire des représentants municipaux, de la fonction de maire, permet de garantir le gouvernement démocratique

III. L'engagement citoyen favorisé par les avancées des scrutins 2014 comme solution démocratique

 

Les plans encore une fois sont largement variables, et vous disposez pour cette épreuve de Composition sur thème d'actualité d'une bonne flexibilité. Les seuls points importants sont d'aborder la réflexion sur les élections municipales sous tous les angles, notamment de chaque document - l'idéal est de citer chaque document et une fois chacun dans le développement de votre devoir.

 

 

Développement :

 

Pour vous donner quelques idées, vous pouviez parler du contrat social. Le Contrat social de Jean-Jacques Rousseau en 1762 était une référence clé pour ce devoir.

La définition de la démocratie selon Robespierre aurait fait une excellent accroche pour le devoir : "La démocratie est un état où le peuple souverain, guidé par des lois qui sont son ouvrage, fait par lui-même tout ce qu'il peut faire, et par des délégués tout ce qu'il ne peut pas faire lui-même." dans Sur les principes de morale politique

En effet, cette définition parle à la fois du peuple souverain, mais surtout des délégués, qui sont ceux qui permettent "tout ce qu'il ne peut pas faire lui-même". Cette définition contient ainsi en elle-même le rôle des maires, l'importance des citoyens, et les relations qu'ils entretiennent.

Vous pouviez aussi utiliser le débat historique entre la nation/peuple, nation défendue par l'abbé Siéyès dans Qu'est-ce que le Tiers-Etat ? et peuple par Rousseau.

La Ve République offre une solution spéciale à cette opposition dans sa Constitution de 1958 : article 3 : "La souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum."

Les trois notions de nation, peuple, et représentants sont présentes, pour définir la souveraineté.

Vous pouviez également à propos de la Constitution dans la 3e partie notamment inclure, parmi les nouveautés récentes quant aux municipales, l'intégration des citoyens européens : (article 88-3 de la Constitution) "Sous réserve de réciprocité et selon les modalités prévues par le Traité sur l'Union européenne signé le 7 février 1992, le droit de vote et d'éligibilité aux élections municipales peut être accordé aux seuls citoyens de l'Union résidant en France. "

Cette évolution est en effet décisive en ce qu'elle modifie ou renforce les intérêts de l'élection municipale. Il s'agit de consolider cette référence à la citoyenne de l'Union européenne, au service de cette symbolique identitaire dont parle le document 1.

 

 

-> Culture générale : la Démocratie <-

 

Jean-Jacques Rousseau

 

Voir aussi pour Sciences Po Bordeaux :

-> Sciences Po Bordeaux : tous les corrigés 2014

-> Annales Sciences Po Bordeaux BAC+0

-> Sciences Po Bordeaux : corrigés 2013

 

Voir pour Sciences Po Paris :

-> Sujets Sciences Po PARIS 2014

 

 

 

Classé dans : IEP Bordeaux - Mots clés : corrigés, culture générale, composition, thème d'actualité, élections municipales, 2014, Sciences Po Bordeaux, corrigés, correction, propositions, plan, problématique, sujets, résultats, questions contemporaines, actu - Aucun commentaire


Corrigés : Interprète-t-on à défaut de connaître ?

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 17 juin 2013


Un des trois sujets de bac philo 2013 en ES portait sur la question : Interprète-t-on à défaut de connaître ?

Correction du sujet.

>> Analyse du sujet (Interprète-t-on à défaut de connaître ?)

- Interpréter : Expliquer, chercher à rendre compréhensible ce qui est dense, compliqué, ambigu. Mais aussi : Attribuer une signification déformée ou erronée
- à défaut : dans le sens "puisqu'on ne peut pas, alors au moins"
- connaître : Avoir présente à l'esprit l'idée plus ou moins précise ou complète d'un objet abstrait ou concret, existant ou non. Ou Distinguer, faire la différence entre.


Ces deux notions, interpréter et connaître, sont bien sûr à définir tout au long du sujet, et doivent être interrogées et remises en cause.
La tournure "interprète-t-on" appelle un plan dialectique.

>> Problématique corrigée (Interprète-t-on à défaut de connaître ?)

Le lien est original : à défaut. Ce à défaut est à nuancer, et sera probablement la solution du paradoxe qui est posé ici : comme on ne peut pas connaître (ceci est présupposé dans le sujet), on ne peut que se contenter d'interpréter. La question concerne ici la vérité, et interroge vraiment sur : est-il possible de connaître ? Peut-on connaître avec certitude, peut-on connaître avec vérité ? est-on condamné à ne faire qu'interpréter ?

Descartes
Descartes dans le Discours de la méthode
donne les principes pour discerner
entre la connaissance et l'interprétation

>> Plan corrigé (Interprète-t-on à défaut de connaître ?)


I. Il ne semble pas y avoir de vérité certaine, et nous n'avons qu'illusions, c'est pourquoi nous sommes condamnés à interpréter seulement.

II. Pourtant interpréter c'est déjà poser l'interprétation comme objet de connaissance, et l'on pourrait alors connaître

III. Il est permis de connaître grâce à l'interprétation, et la connaissance peut être révélée à condition que la connaissance aide à éclaircir les interprétations

-> Tous les autres corrigés et sujets du bac philo 2013 <-
-> Que devons-nous à l'Etat ? Corrigés du bac ES philo 2013 <-
-> Corrigés du commentaire de texte de Anselme

Classé dans : Culture Générale - Mots clés : corrigés bac, philo, terminale, interpréter, connaître, Descartes, correction, plan, problématique - 3 commentaires


Sujets et corrigés du bac histoire - géographie 2013

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 01 juin 2013

En attendant le BAC, entraînez-vous avec les sujets des années passées au BAC.

C'est dans cette perspective que nous vous proposons de redécouvrir les sujets corrigés du BAC 2013 en histoire géographie.

Tous les sujets du bac histoire - géographie 2013 sont disponibles ici avec les corrigés :

Afrique du Sud
Afrique du Sud : un pays émergent

Sujets du bac histoire - géographie 2013 série ES et L :

Epreuve majeure :

L'Afrique du Sud : un pays émergent (corrigés)
Les territoires dans la mondialisation : une inégale intégration

Epreuve mineure :

Gouverner la France depuis 1946
Documents :
- extrait des Mémoires de Charles de Gaulle
- la déclaration de politique générale de Jacques Chirac devant l'Assemblée nationale le 9 avril 1986

Sujets du bac histoire - géographie 2013 série S (épreuve anticipée en première) :

1ère épreuve : Géographie :

Sujet 1 : En vous appuyant sur l'étude de cas traitée dans l'année, présentez la gestion durable d'un milieu : enjeux, acteurs, réalisations, effets
ou Sujet 2 : La localisation des activités sur le territoire français et la mondialisation

2e épreuve :

Exercice 1 : l'économie-monde britannique (corrigés)
Exercice 2 : l'Union européenne dans la mondialisation


-> Retrouvez tous les sujets du bac philo 2013 avec leurs corrigés <-

Classé dans : Histoire - Mots clés : sujets, corrigés, correction, histoire, géographie, bac, 2013, histoire-géo, bac 2013, plan, problématique - Aucun commentaire