Réussir Sciences Po

 

 

 

-> Faites vous corriger et échangez des fiches GRATUIT

-> Correction Sciences Po BORDEAUX 2019

 

Romulus crée la ville de Rome

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 13 mai 2018

 

Le geste de Romulus pour tracer les contours de la ville montre le besoin des hommes de délimiter leur territoire.

C'est un geste fondateur, puisqu'on fait souvent remonter la création des villes en général à cette décision de Romulus de tracer son territoire.

Fondateur, mais aussi sanglant, puisque c'est en dépassant les délimitations du territoire que Remus trouve la mort.

Il s'agit dans cet extrait bien sûr de la ville de Rome.

 

Les deux frères veulent à leur tour fonder leur propre cité, et c'est au pied du mont Palatin, là où ils furent sauvés par la louve, qu'ils décidèrent de la batir. Pour désigner le Roi, ils s'en remettent aux dieux qui choisissent Romulus par le présage qu'ils discernèrent dans le vol d'un oiseau. Romulus trace alors le sillon de l'enceinte sacrée à l'intérieur de laquelle la ville se developpera. Mais lors d'une dispute, Remus défit son frère en franchissant le sillon, ne respectant pas son caractère sacré, alors Romulus le tue.Romulus devient le premier Roi de Rome.

http://www.rome-roma.net/legende-fondation-rome.html

 

> Culture générale : la Ville <-

Classé dans : Culture Générale - Mots clés : ville, Romulus, roi, sillon, enceinte, ville, geste, création de la ville, Rome, légende, mythe, mythe de Rome - Aucun commentaire


Eurydice meurt une seconde fois - Orphée et Eurydice

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 11 mai 2018

C'est un épisode tragique de la mythologie grecque.

Eurydice meurt de la morsure d'un serpent.

Orphée va jusqu'aux Enfers pour tenter de la sauver. Il implore les souverains des Enfers de le laisser ramener Eurydice.

Ceux-ci sont subjugués par son chant, et, touchés, l'autorisent à la ramener à UNE condition : qu'il ne se retourne en aucun cas vers son aimée jusqu'à ce qu'ils soient à terre.

L'épisode, nous vous l'avons dit, est tragique, puisqu'effectivement Orphée ne parvient pas à se retenir et au dernier moment se retourne vers Eurydice.

Ce mythe nous est ici raconté par Ovide dans ses Métamorphoses.

 

Dans un silence total, ils s'engagent sur un sentier en pente, 

abrupt, obscur, plongé dans un brouillard dense et opaque.
Ils étaient tout près d'aborder la surface de la terre.

 Orphée eut peur qu'Eurydice ne l'abandonnât et, avide de la voir,

amoureux, il tourna les yeux. Aussitôt elle tomba en arrière,

 tendant les bras, luttant pour être saisie et pour le saisir,

mais la malheureuse n'attrape que l'air qui se dérobe.
Et, mourant à nouveau, elle ne reprocha rien à son époux – de quoi d'ailleurs se serait-elle plainte, sinon d'avoir été aimée ?
Elle lui fit un suprême « adieu », qu'il n'entendrait plus qu'à peine, puis elle retourna sur ses pas à l'endroit d'où elle venait
.

OVIDE, MÉTAMORPHOSES, LIVRE X

 

-> Culture générale : l'Amour <-

Classé dans : Culture Générale - Mots clés : amour, orphée, eurydice, mort, tragique, mythe, mythologie, orphée et eurydice - Aucun commentaire