Réussir Sciences Po

 

 

 

-> Echangez vos fiches avec les étudiants Sciences Po
(Gratuit, +300 fiches disponibles)

-> Faites vous corriger des copies pour préparer le concours Sciences Po
(Gratuit, +100 copies déjà corrigées)

Sujets & Correction Sciences Po Grenoble 2019

 

Citations sur le Secret

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 12 décembre 2018

>> Citations sur le Secret de l'époque ancienne

 

« Le Seigneur ne fait rien sans en révéler le secret à ses serviteurs les prophètes. » - Amos (3, 7)

 

« Il est bon de tenir caché le secret du roi, mais il est honorable de révéler et de publier les œuvres de Dieu. » - Tobie (12,6)

 

« Si ton ami te confie un secret, ton premier devoir est de garder le silence. » - Ménandre, Les fragments (IVe s. av. J.-C.)

 

« Il y a plus de peine à garder un secret qu'à tenir un charbon ardent dans sa bouche. » - Socrate (470/469 av. J.-C. - 399 av. J.-C.)

 

« l'homme qui se suffit à soi-même aurait donc besoin d'amitié pour apprendre à se connaître soi-même. » - Aristote, La Grande Morale (livre qui lui est attribué) (384 av. J.-C. - 322 av. J.-C.)

 

« Et ne t'ouvre pas de même à tous tes amis de tes projets : sur le nombre, bien peu gardent un cœur fidèle. » - Théognis, Dits à Cyrnos (73)

 

« Ce qu’il y a dans l’homme, nul ne le connaît, sinon l’esprit de l’homme qui est en lui ; de même ce qui est en Dieu, nul ne le connaît, sinon l’Esprit de Dieu. » - Saint Paul (1 Co 2, 11) (début du Ier siècle - 67/68)

 

« Vis caché » - Epicure

 

« Celui qui a le premier avancé cette maxime : Cache ta vie, n'a pas voulu lui-même rester ignoré. » - Plutarque, Oeuvres morales - Tome V (Ier-IIe siècle)

 

« Qui ne sait dissimuler ne sait pas régner. » - Louis XI (1423 - 1483)

 

>> Citation sur le Secret de l'époque moderne

 

« c'est moy que je peins » - Michel de Montaigne, Au lecteur, Les Essais I (1580)

« C'est un secret qui m'importerait fort, S'il était découvert ; mais à votre prudence Je puis le confier avec toute assurance » - Molière, Les Précieuses Ridicules (1659)

 

« N’est-ce pas un défaut commun à tous les hommes de confier à autrui les desseins qu’ils devraient tenir secrets ? Ce sera donc un gouvernement violent que celui qui refusera aux citoyens la liberté d’exprimer et d’enseigner leurs opinions » - Spinoza, Traité théologico-politique - Chapitre XX (1670)

 

« Il n'est point de secrets que le temps ne révèle. » - Jean Racine, Britannicus (1670)

 

« Un secret est semblable à une couronne que l'on ne doit porter que soi-même. » - William de Britaine, La prudence humaine (1689)

 

« Secret - Il vaut mieux le souffrir que de le dévoiler. » - Nicolas Boileau, Satire X, Les femmes (1693)

 

« Dire le secret d'autrui est une trahison, dire le sien est une sottise. » - Voltaire (1694 - 1778)

 

« L'habitude du secret est donc une qualité nécessaire à un ministre. » - Antoine Pecquet, Discours sur l'art de négocier, 1737

 

« Il en est d'un secret comme d'un trésor ; il est à demi découvert, quand on sait qu'il est caché. » - Jean Baptiste Blanchard, Les maximes de l'honnête homme (1772)

 

>> Citations sur le Secret de l'époque contemporaine

 

 

« Il n'y a qu'un secret pour mener le monde, c'est d'être fort. » - Napoléon Bonaparte, Le manuscrit de Sainte-Hélène (1821)

 

« On ne se confie qu'à un ami : mais peut-on répondre qu'il ne cessera jamais de l'être ? Si je confie un secret à une personne, parce que je la crois mon amie, elle se croira également autorisée à le réveler à un tiers qu'elle considère comme son ami ; celui-ci le révèlera à un quatrième, et voilà le secret bientôt connu de tous. » - Jean-Jacques Rousseau, Les pensées d'un esprit droit (1826)

 

« Un homme qui ne boit que de l'eau a un secret à cacher à ses semblables. » - Charles Baudelaire, Du Vin et du haschisch (1821 - 1867)

 

« Mieux vaut savoir se taire que de dire inutilement une vérité désagréable. » - Diane de Beausacq, La civilité non puérile, mais honnête (1863)

 

« Toute existence personnelle se fonde sur le secret, et peut-être est-ce en partie sur cela que l'homme civilisé s'énerve tant pour que le secret de la vie privée soit respecté. » - Anton Tchekhov, La Dame au petit chien, (1899)

 

« [Le Renard au Petit Prince :] Tu reviendras me dire adieu, et je te ferai cadeau d'un secret » - Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince (1943)

 

« On ne peut penser librement que si l'on a la faculté de cacher absolument sa pensée. » - Gaston Bachelard, Le Rationalisme appliqué (1949)

 

« Il y a le mystère et il y a le secret. » - Jankélévitch, Debussy et le mystère de l'instant (1903 - 1985)

 

« Qu'est-ce qu'un homme ? Un misérable petit tas de secrets. » - Malraux, Antimémoires (1967)

 

« La vérité d'un homme, c'est d'abord ce qu'il cache. » - Malraux, Antimémoires (1967)

 

« Le secret autorise l'emploi de moyens inavouables qui, en retour, exigent le secret. » - Alain Dewerpe, Espion: Une anthropologie historique du secret d'État contemporain (1994)

 

-> Culture générale : le Secret <-

Classé dans : Culture Générale - Mots clés : secret, citations, citations sur le secret, sciences po, iep, thème, 2019, thèmes 2019, le secret, époques, aristote, socrate, bible, montaigne, auteurs, phrase, phrases célèbres, expressions - Aucun commentaire


Le moi secret

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 03 octobre 2018

Le moi reste un secret pour beaucoup d'entre nous, si ce n'est pour l'intégralité d'entre nous.

Certains des plus grands auteurs se sont essayé à découvrir leur moi, à explorer qui ils étaient.

Nous prendrons ici deux exemples : Saint-Augustin et Michel de Montaigne.

Tandis que Saint Augustin a pour but de montrer son moi à Dieu, afin de mieux le louer, Michel de Montaigne adresse ses Essais à ses parents et amis, pour que ceux-ci puissent mieux le comprendre et le connaître.

Dans les deux cas, les oeuvres ont finalement servi à l'humanité entière, et à de nombreux philosophes qui se sont inspirés de leurs mots. La profondeur des analyses et le style sont en effet remarquables.

Le moi est-il un mystère ou un secret ? Il est en tout cas davantage que le jardin secret, où nous gardons nos réflexions et nos souvenirs, car il est d'une complexité extraordinaire et nous-mêmes n'en connaissons pas tous les recoins.

Nous nous découvrons nous-mêmes au fur et à mesure des années, alors même que le moi évolue. Ainsi, cerner le moi semble être une tâche indéfinie, l'oeuvre de toute une vie. Toutefois, c'est dès maintenant qu'il nous faut nous regarder et essayer de nous comprendre en profondeur.

Saint-Augustin revient en priorité sur ses péchés (c'est-à-dire ses fautes, le mal qu'il a accompli). Les titres des parties du livre en sont la preuve : "Désordres de sa jeunesse", "Ses débauches à 16 ans", "Vices de son éducation", "Ce qu'il avait aimé dans le larcin", etc.

Mais ce n'est que pour mieux se rapprocher de Dieu.

 
Je veux rappeler mes impuretés passées, et les charnelles corruptions de mon âme, non que je les aime, mais afin de vous aimer, mon Dieu.
c’est par amour de votre amour que je reviens sur mes voies infâmes dans l’amertume de mon souvenir, pour savourer votre douceur, ô Délices véritables, béatitude et Sécurité de délices, qui recueillez en vous toutes les puissances de mon être dispersées en mille vanités loin de vous, mon centre unique car je brûlais, dès mon adolescence, de me rassasier de basses voluptés; et je n’eus pas honte de prodiguer la sève de ma vie à d’innombrables et ténébreuses amours, et ma beauté s’est flétrie, et je n’étais plus que pourriture à vos yeux, alors que je me plaisais à moi-même et désirais plaire aux yeux des hommes.

Les Confessions, Saint-Augustin

 

Michel de Montaigne est soi-même "la matière de [son] livre".

Pour Michel de Montaigne, reprenant Cicéron :

« CICERON dit que Philosopher ce n'est autre chose que s'aprester à la mort », philosopher c'est "apprendre à mourir".

Mieux se connaître, c'est apprendre à connaître notre fin. A nous préparer à la fin de notre moi.

La mort demeurant un mystère, c'est une quête qui semble encore une fois infinie, du moins jusqu'à ce que l'heure de la mort arrive elle-même.

Montaigne trouve dans la peinture du moi "C'est moi que je peins" une façon de philosopher et de mieux appréhender la mort, et par là même la vie. Le moi reste secret, et sa tâche est de dévoiler au plus ce secret.

 

« Au Lecteur

C'EST icy un livre de bonne foy, lecteur. Il t'advertit dés l'entree, que je ne m'y suis proposé aucune fin, que domestique et privee : je n'y ay eu nulle consideration de ton service, ny de ma gloire : mes forces ne sont pas capables d'un tel dessein. Je l'ay voüé à la commodité particuliere de mes parens et amis : à ce que m'ayans perdu (ce qu'ils ont à faire bien tost) ils y puissent retrouver aucuns traicts de mes conditions et humeurs, et que par ce moyen ils nourrissent plus entiere et plus vifve, la connoissance qu'ils ont eu de moy. Si c'eust esté pour rechercher la faveur du monde, je me fusse paré de beautez empruntees. Je veux qu'on m'y voye en ma façon simple, naturelle et ordinaire, sans estude et artifice : car c'est moy que je peins. Mes defauts s'y liront au vif, mes imperfections et ma forme naïfve, autant que la reverence publique me l'a permis. Que si j'eusse esté parmy ces nations qu'on dit vivre encore souz la douce liberté des premieres loix de nature, je t'asseure que je m'y fusse tres-volontiers peint tout entier, Et tout nud. Ainsi, Lecteur, je suis moy-mesme la matiere de mon livre : ce n'est pas raison que tu employes ton loisir en un subject si frivole et si vain. A Dieu donq.
 
De Montaigne, ce 12 de juin 1580. »

Au lecteur, Les Essais I, Michel de Montaigne

 

-> Citations sur le Secret

 

-> Culture générale : le Secret <-

Classé dans : Culture Générale - Mots clés : moi, secret, jardin secret, mystère, montaigne, saint-augustin, confessions, au lecteur, les essais, c'est moi que je peins, péchés, je suis la matière de mon livre - Aucun commentaire


Montaigne et la médecine

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 16 juillet 2016

Montaigne est sceptique par rapport à la médecine. Lui-même fut malade, il a en effet souffert de calculs rénaux à partir de 1577

 

Dans les Essais, Montaigne au CHAPITRE XXXVII, intitulé "De la ressemblance des enfans aux peres", donne une définition de la santé.

Les medecins ne se contentent point d'avoir la maladie en gouvernement, ils rendent la santé malade, pour garder qu'on ne puisse en aucune saison eschapper leur authorité. D'une santé constante et entiere, n'en tirent ils pas l'argument d'une grande maladie future ? J'ay esté assez souvent malade : j'ay trouvé sans leurs secours, mes maladies aussi douces à supporter (et en ay essayé quasi de toutes les sortes) et aussi courtes, qu'à nul autre : et si n'y ay point meslé l'amertume de leurs ordonnances. La santé, je l'ay libre et entiere, sans regle, et sans autre discipline, que de ma coustume et de mon plaisir. Tout lieu m'est bon à m'arrester : car il ne me faut autres commoditez estant malade, que celles qu'il me faut estant sain. Je ne me passionne point d'estre sans medecin, sans apotiquaire, et sans secours : dequoy j'en voy la plus part plus affligez que du mal. Quoy ? eux mesmes nous font ils voir de l'heur et de la durée en leur vie, qui nous puisse tesmoigner quelque apparent effect de leur science ?

Pour Montaigne, la santé est une manière de vivre. Ce n'est ainsi pas contradictoire avec la maladie. Il est possible de vivre une vie normale tout en étant malade : la santé n'est ainsi que l'acceptation de la maladie. On passe dans une autre mode de vie.

Toutefois, il faut prendre du recul vis-à-vis de ce qu'écrit Montaigne, notamment lorsqu'il prétend qu'il vit très bien "sans médecin", alors qu'en réalité il se rend souvent chez le médecin.

 

 

-> Culture générale : la Santé <-

 

Classé dans : Culture Générale - Mots clés : Montaigne, médecine, calculs, santé, maladie, malade, vie - Aucun commentaire


Citations sur la Justice

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 03 novembre 2012

Un recueil de citations sur la Justice selon un ordre chronologique.



>> Citations anciennes sur la Justice



« Une justice inspirée par la pitié porte préjudice aux victimes. » - Le Talmud

« La justice élève les nations, et le péché rend les peuples misérables. » - La Bible

« La guerre qui est nécessaire est juste, et bénies soient les armes là où il n’est plus de recours que par elles. » Tite-Live.

« J’ai dit précédemment que commettre l’injustice était un plus grand mal que la subir » Platon, Gorgias

« La justice n’existe que quand les hommes sont aussi liés par la loi » Aristote, Ethique à Nicomaque

« La justice relève du juste milieu, tandis que l’injustice relève des extrêmes. » Aristote, Ethique à Nicomaque



>> Citations modernes sur la Justice


« Les lois se maintiennent en crédit non parce qu’elles sont justes, mais parce qu’elles sont lois. C’est le
fondement mystique de leur autorité. » Michel de Montaigne

« Car la force est juste quand elle est nécessaire. » Nicolas Machiavel

« Il y a de bonnes lois là où il y a de bonnes armes. » Nicolas Machiavel

« La justice sans la force est impuissante, la force sans la justice est tyrannique. » - Blaise Pascal

« Plaisante justice qu’une rivière borne ! Vérité au-deçà des Pyrénées, erreur au-delà. » Blaise Pascal, Pensées

« L’amour de la justice n’est, en la plupart des hommes, que la crainte de souffrir l’injustice » - La Rochefoucauld, Maximes

« Un jugement trop prompt est souvent sans justice. » - Voltaire, Catalina

« La loi naturelle est l’instinct qui nous fait sentir la justice. » - Voltaire, Dictionnaire philosophique

« Est juste toute action dont la maxime permet à la liberté de chacun de s’accorder avec celle de tous. » - Emmanuel Kant

« Toute justice vient de Dieu, lui seul en est la source ; mais si nous savions la recevoir de si haut, nous n’aurions besoin ni de gouvernement ni de lois. » Rousseau, Du contrat social

« Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires : ils ne rendent point de sentences, ils lancent la
foudre ; ils ne condamnent pas les rois, ils les replongent dans le néant ; et cette justice vaut bien celle des
tribunaux. » Robespierre.


>> Citations contemporaines sur la Justice


« Il se passera du temps encore avant que la justice des hommes ait fait sa
jonction avec la justice. » - Victor Hugo, L'homme qui rit (1869)

« La vision de la justice est le plaisir de Dieu seul. » Arthur Rimbaud, Une saison en enfer (1873)

« L'homme juste produit la justice hors de lui parce qu'il porte la justice en lui. » - Alain

« Une injustice commise quelque part est une menace pour la justice dans le monde entier.  » - Martin Luther King, Lettre

« Le droit est ce qui est bon pour le peuple allemand. » Hitler

« La vengeance déguisée en justice, c'est notre plus affreuse grimace... » François Mauriac dans la revue l'Express (1957)

« Ce qu'il y a de plus horrible au monde, c'est la justice séparée de la charité.  » - François Mauriac, L'affaire Favre-Bulle


>> Citations bonus sur la Justice (à ne pas placer dans la copie ;))


« La justice est gratuite. Heureusement, elle n'est pas obligatoire.  » Jules Renard

« La justice, c'est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s'installe. » Michel Audiard

 

-> Culture générale : la Justice <-

-> Les citations de Culture générale <-

 

Classé dans : Culture Générale, IEP Régions - Mots clés : citations, justice, iep, sciences po, 2013, culture, générale, Aristote, Pascal, Machiavel, Montaigne, Voltaire, La Rochefoucauld, province, Lille, Rennes, Strasbourg, François Mauriac, Alain - Aucun commentaire