Réussir Sciences Po

 

 

Comment booster votre charisme :

 

THÈMES IEP 2018
Découvrez ce que vous ont réservé  les IEP communs
en cliquant ici !

 

Cours de Culture Générale

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 03 septembre 2014

Les thèmes de Culture Générale sont répertoriés ci-dessous par ordre alphabétique :

 

 

Chaque année, de nouveaux thèmes de Culture générale sont disponibles.

 

La bibliothèque de Strahov située à Prague
Bibliothèque de Strahov à Prague

Classé dans : Culture Générale, IEP Régions, Questions contemporaines - Mots clés : culture générale, thèmes, questions contemporaines, cours, articles, résumés, engagement, culture, famille, inégalités, justice, mondialisation, santé, science, travail, ville, leçons, apprendre, en ligne - 3 commentaires


I. La notion de règle de droit

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 13 novembre 2013

 

A. Droit et justice

 

Définition de la justice : Action de reconnaître le bon droit de quelqu'un, de lui accorder ce qu'il est juste qu'il obtienne.

La justice n'est donc pas le droit.

Ainsi, certains droits peuvent parfois s'avérer injustes : par exemple, les droits de prescription, qui préfèrent alors garantir la stabilité plutôt que chercher le juste.

 

B. Droit et équité

 

Définition de l'équité : 1. Disposition de l'esprit consistant à accorder à chacun ce qui lui est dû. 2. Manière de résoudre les litiges qui consiste à reconnaître impartialement le droit de chacun, sans faire acception de personne et sans obéir à d'autres principes que ceux de la justice distributive.

 

L'équité en ce second sens s'affranchit des règles du droit.

 

C. Droit et morale

 

Définition de la morale : Ensemble des règles, des principes selon lesquels on dirige sa vie, sa conduite, ses mœurs, considéré relativement au bien et au mal.

La morale vise au perfectionnement de l'homme. La morale est à l'origine de nombreuses lois.

 

Cependant le droit est différent de la morale. Le droit en effet est neutre, même s'il peut être fondé sur des valeurs : il ne discerne pas entre le bien et la mal. A cet égard, trois différences majeureus entre le droit et la morale peuvent être notées :

 

- La source du droit n'est pas la même que la source de la morale. La morale est issue de la conscience de chacun, tandis que le droit est fixé par une autorité indépendante, une autorité législative.

- Le but du droit n'est pas le même que le but de la morale. La morale vise un idéal, elle vise à élever l'homme. Le droit reste neutre, et vise uniquement l'ordre. Le droit peut même conduire à préférer l'immoral pour assurer l'ordre. Par exemple, la prescription acquisitive (au bout de tant d'années, tel objet appartient définitivement à la personne qui l'a, même si elle l'avait volé.)

- Les sanctions du droit ne sont pas les mêmes que les sanctions de la morale. Les sanctions de la morale sont seulement intérieures : chaque homme se sent responsable lui-même. Les sanctions du droit sont infligées de manière externe, par une autre autorité, et sont contraignantes : elles s'imposent.

 

La morale pose donc des principes, comme la charité ou l'honnêteté, tandis que le droit pose des règles assorties de sanctions.

 

Classé dans : 1ère année Sciences Po, Politique - Mots clés : introduction, droit, justice, différence, notion, cours, IEP, morale, équité, - aucun commentaire


Rebondissements de l'affaire Bettencourt : doit-on faire confiance à la justice ?

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 30 mai 2013

Doit-on avoir confiance en la justice ? Voire peut-on avoir confiance en la justice ?

C'est la question qui se pose avec insistance après les dernières révélations sur l'affaire Bettencourt. Personne n'aura ignoré combien cette question est d'actualité après les concours Sciences Po sur la justice et la science.

D'après Le Parisien, le juge Jean-Michel Gentil était un proche d'un des médecins qui a statué sur "l'abus de faiblesse" concernant Mme Bettencourt. Sophie Gromb, le médecin dont il est question, a en effet été nommée par le juge Gentil alors qu'elle avait été son témoin de mariage en 2007.

L'indépendance de la justice est-elle respectée ? Dans le même sens, le juge Gentil avait refusé une demande de confrontation entre les médecins qui ont examiné Liliane Bettencourt et un expert neurologue, n'y voyant pas d'utilité.

Pour comprendre toute l'affaire Bettencourt, reportez-vous à notre grand dossier : l'Affaire Bettencourt pour les Nuls : le résumé de l'affaire.

 

L'indépendance du Juge Gentil en question
L'indépendance du Juge Gentil remise en question après la révélation d'un nouveau conflit d'intérêt

Classé dans : Actualités - Mots clés : sciences po, résumé, actualités, Bettencourt, résumé, comprendre, explication, indépendance, justice, doit-on, juge, Gentil - 4 commentaires


page 1 sur 9 suivante »