Réussir Sciences Po

 

 

 

Le nouveau ROMAN FANTASY de Hayato Chirun

Le nouveau DÉVELOPPEMENT PERSONNEL de Arthur Legrand

(liens Amazon sponsorisés - ou lire gratuitement ces livres (14 jours offerts))

 

Rédiger une introduction en 5 étapes facilement

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 30 janvier 2019

Voici, étape par étape, une méthodologie pour rédiger l'introduction d'une copie de culture générale et une dissertation en général.

@Kira, lecteur du site Intégrer Sciences Po, propose de nous intéresser au sujet : La Nature a-t-elle des droits ?

5 étapes dans l'introduction :

-> 1. Prendre un exemple précis pour l'accroche (1ère phrase de l'introduction, donc du devoir) : une oeuvre littéraire, une date précise, une citation. Par exemple ici avec une citation, le devoir pourrait commencer par :
En invitant à "se rendre comme maîtres et possesseurs de la nature", René Descartes... etc


-> 2. Ensuite faire émerger un paradoxe :

"Mais cette incitation de René Descartes montre bien l'emprise qu'a la Nature sur le monde, elle impose ses droits, alors qu'à la même époque les fléaux, comme la peste, causent de profonds dégâts régulièrement."

-> 3. Puis définir les termes du sujet :
"La Nature, qui est le milieu dans lequel l'homme se développe, se cultive, aurait des droits : en l'occurrence, ensemble de..." etc

-> 4. Après la problématique : une ou plusieurs questions

"L'Homme doit-il protéger les droits de la Nature ? Ou la Nature doit-elle pouvoir imposer et laisser s'épanouir pleinement ses droits ? Les droits de la Nature entreraient-ils nécessairement en conflit avec les droits de l'Homme ?"

-> 5. Enfin l'annonce du plan. "Tout d'abord ... Ensuite ... Enfin ..."

 

Nota Bene : Eviter les pronoms "je", "nous", "on", souvent mal vus, comme dans tout le devoir.

Classé dans : Méthodologie - Mots clés : introduction, méthodologie, étapes, culture générale, histoire, Sciences Po - 2 commentaires


Des plans originaux pour la culture générale à Sciences Po

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 15 octobre 2015

Le site espaceformation.com présente plusieurs formules pour construire un plan de Culture générale à Sciences Po.

Ils proposent trois types de plan :

1. Le plan par opposition. (oui/non)
2. Le plan causal (phénomène/cause/conséquence)
3. Le plan par catégories (que nous préférons renommer plan par points de vue)

Ces plans sont assez originaux, en ce qu'ils ne sont pas conventionnels au lycée par exemple. Ils sont cependant pour les mêmes raisons intéressants.

Les méthodologies pour l'introduction et la conclusion sont quant à elles parfaitement pertinentes pour Sciences Po, inspirez-vous !

Retrouvez aussi tous les autres conseils méthodologiques du site Intégrer Sciences Po

Classé dans : Méthodologie - Mots clés : méthodologie, dissertation, introduction, conclusion, plan, Sciences Po, culture générale - 5 commentaires


Réussir la dissertation d'histoire pour Sciences Po

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 20 septembre 2015

La dissertation d'histoire est tout un art à Sciences Po.

La méthode est fondamentale pour produire une bonne copie, les connaissances ne suffisent pas.

Ce document en ligne de Muriel SALLE explique avec pertinence comment construire une bonne copie d'histoire, tout à fait valable pour Sciences Po.

A la fois sur les types de plan, sur l'intro et la conclusion, sur la matérialisation concrète de ces ensembles dans la copie, par la présentation, de même pour la préparation au brouillon, tout y est.

La majorité des copies auxquels les correcteurs de Sciences Po n'ont pas une méthode claire, pas de raisonnement rigoureux. L'histoire est une science, et de même a une méthode particulière de démonstration qu'il faut respecter. Vous vous distinguerez ainsi, grâce à une bonne copie, bien composée.

Désormais vous n'avez plus d'excuse pour ne pas réussir la méthode des dissertations d'histoire de Sciences Po, bonne chance.

Retrouvez aussi tous les autres conseils méthodologiques du site Intégrer Sciences Po

Classé dans : Histoire, Méthodologie - Mots clés : méthodologie, dissertation, introduction, conclusion, plan, Sciences Po, histoire - 4 commentaires


Méthodologie : la dissertation de culture générale à Sciences Po

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 27 avril 2015

Pour tous les Sciences Po, vous aurez à passer une épreuve de Culture générale, ou autrement appelée Questions contemporaines.

"Méthodologie de la dissertation de culture générale" est disponible GRATUITEMENT !

Vous y découvrirez comment :

- Décrypter le sujet

- Construire le plan

- Elaborer l'introduction

- Rédiger le développement

- Construire la conclusion

Classé dans : Méthodologie - Mots clés : méthodologie, culture, générale, Sciences Po, construire, dissertation, composition, rédiger, introduction, conclusion, questions contemporaines - 4 commentaires


Pourquoi chercher à se connaître soi-même ?

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 16 juin 2014

Le BAC 2014 débute comme les autres années par la philosophie. L'équipe Intégrer Sciences Po vous propose un corrigé des sujets de philosophie tombés au BAC 2014 en série ES.

BAC ES Sujet 1 : Pourquoi chercher à se connaître soi-même ?

>> Définition des termes du sujet : Pourquoi chercher à se connaître soi-même ?

Chercher : Etymologie : Du bas latin circare, « faire le tour, parcourir pour examiner », et, en latin médiéval, « fouiller, scruter ».

Chercher à : s'appliquer avec persévérance à obtenir un certain résultat ; tâcher, s'efforcer de. (Dictionnaire de l'Académie française)

Connaître : 1. Avoir ou se faire une idée précise, approfondie de quelque chose. 2. Savoir ; avoir des connaissances innées ou qui paraissent telles. Avoir des connaissances acquises par l'étude, par la pratique et l'usage. (Dictionnaire de l'Académie française)

Soi-même : "Principe de la conscience individuelle, objet de celle-ci, mais sujet actif"

>> Problématique : Pourquoi chercher à se connaître soi-même ?

Il faut se demander : pourquoi le correcteur pose ce sujet ?

Le sujet soulève en fait la question : quel est l'intérêt de s'interroger soi-même, de se découvrir soi-même ? Pourquoi se découvrir soi-même, se comprendre, plutôt que de découvrir l'extérieur ? L'intime, le soi-même est-il vraiment un mystère pour l'être humain, et n'est-il pas plus utile de comprendre notre environnement, ce qui n'est pas nous-même ? Sinon, la connaissance de soi-même ne permet-elle pas au contraire de mieux comprendre l'environnement ?

>> Développement : Pourquoi chercher à se connaître soi-même ?

Le sujet fait référence à une inscription sur le fronton du temple d'Apollon à Delphes que commente Socrate (470-399 av. JC). En grec, Gnothi seauton. Dans ce contexte, "Connais-toi toi-même" rappelait les hommes à l'humilité devant les dieux. Il s'agissait de se souvenir que l'homme était fait de passions, de défauts, d'opinions, et qu'ils restaient faibles en comparaison des dieux.

Hegel considère le "Connais-toi toi-même" comme un tournant dans l'histoire de l'Esprit. C'est le passage de « l’esprit universel unique » à un « esprit singulier à l’individualité qui se dessine ».

Saint Augustin explore déjà l'importance du moi-même. L'homme doit partir à la découverte de son moi, doit se connaître, et c'est ainsi qu'il y découvre Dieu, avec son aide. « puisqu'il n'y a point d'homme au monde qui connaisse ce qui se passe dans l'homme, que l'esprit de l'homme qui est en lui ». Dieu est inséparable de cette recherche de la connaissance de soi : « me voilà devenu pour moi-même, sous vos yeux, un problème ».

Montaigne a fait de la connaissance de soi-même un objectif :

"Je veux qu'on m'y voie en ma façon simple, naturelle et ordinaire, sans contention ni artifice : car c'est moi que je peins. Mes défauts s'y liront au vif, et ma forme naïve, autant que la révérence publique me l'a permis. (...) Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière de mon livre" Essais, « Au lecteur »

Montaigne pose cruellement la question posée par ce sujet du bac 2014 :

"Ai-je perdu mon temps de m'être rendu compte de moi si continuellement, si curieusement ?" Essais, Livre II, chapitre XVIII

Pascal est particulièrement virulent à cet égard, dans une de ses Pensées :

"Parler de ceux qui ont traité de la connaissance de soi‑même, des divisions de Charron, qui attristent et ennuient. De la confusion de Montaigne, qu’il avait bien senti le défaut d’une droite méthode. Qu’il l’évitait en sautant de sujet en sujet, qu’il cherchait le bon air.

Le sot projet qu’il a de se peindre et cela non pas en passant et contre ses maximes, comme il arrive à tout le monde de faillir, mais par ses propres maximes et par un dessein premier et principal. Car de dire des sottises par hasard et par faiblesse c’est un mal ordinaire, mais d’en dire par dessein c’est ce qui n’est pas supportable et d’en dire de telles que celles‑ci"

La psychanalyse pose un nouveau regard sur la recherche de la connaissance de soi :

"Alors que les rapports existant entre la perception extérieure et le Moi sont patents et évidents, ceux qui rattachent la perception interne au Moi exigent un examen spécial. A leur sujet, on est tenté de se demander si on est vraiment en droit de rattacher toute la conscience au seul système superficiel « perception-conscience »." Sigmund Freud dans Le moi et le ça

C'est sur de nouvelles bases qu'il faut chercher la connaissance de soi-même, car la connaissance de soi n'a plus pour objet un sujet unifié et conscient, mais un sujet plus complexe.

->Tous les Corrigés BAC 2014 <-

Classé dans : Non classé - Mots clés : Pourquoi chercher à se connaître soi-même, philosophie, correction, corrigés, bac, 2014, plan, développement, introduction, baccalauréat, terminale, série ES, dissertation - Aucun commentaire


page 1 sur 3 suivante »