Réussir Sciences Po

 

 

 

-> GRATUIT : Recevez un sujet et faites vous corriger

 

Justice des classes sociales ?

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 25 février 2013

La classe sociale conditionnée par la naissance, est-ce juste ? Est-il juste que le hasard de la naissance donne certains privilèges ?

I. La remise en cause des privilèges au XVIIIe siècle

Au XVIIIe siècle, Turgot pense comme en son temps que l’anoblissement ne doit pas être lié à la richesse d’un bourgeois, mais aux services qu’il rend.
« Que chacun fût fils de ses oeuvres et de ses mérites : toute justice serait accomplie et l’Etat serait mieux servi » - le marquis d’Argenson, 1739.

Beaumarchais dans Le mariage de Figaro (1778) écrit ce mot célèbre : "Parce que vous êtes un grand seigneur, vous vous croyez un grand génie ! … vous vous êtes donné la peine de naître, et rien de plus. Du reste homme assez ordinaire !" (Acte II Scène II)

En France, la nuit du 4 août 1789 marque l'abolition des privilèges.

Abolition des privilèges lors de la nuit du 4 août 1789

 

II. Penser la classe sociale

Ces 4 visions de la classe sociale ne sont pas exhaustives, elles permettent seulement quelques repères utiles pour une copie Sciences Po.

Karl Marx définit 7 classes sociales dans Les luttes de classes en France (1850), dont les deux plus importantes sont le prolétariat et la bourgeoisie capitaliste.

Selon Vilfredo Pareto (1848 - 1923), les classes sociales sont la conséquence d'une opposition entre masses d'individus et élites gouvernementales.

Selon Max Weber (1864-1920) les classes ne sont pas sociales, ni politiques, mais économiques : les revenus et le patrimoine détermine les classes.

Joseph Schumpeter (1883 - 1950), reprenant en cela la lignée de Platon, estime au contraire que la classe est liée à la fonction exercée.



Retrouvez tous les conseils, articles, et cours sur la Justice sur Intégrer Sciences Po

Classé dans : Culture Générale - Mots clés : justice, IEP, Sciences Po, Questions contemporaines, 2013, science, cours, privilèges, classes sociales, Marx, Beaumarchais, Turgot - aucun commentaire


Catégories de science

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 23 janvier 2013

Les sciences se classent parfois en trois catégories, trois grands domaines scientifiques.

Cet organisation scientifique a l'avantage que vous n'omettrez pas une science lors de votre dissertation pour Sciences Po IEP 2013.

1. Les sciences formelles

2. Les sciences naturelles

3. Les sciences humaines et sociales

Un mot pour chacune de ces catégories scientfiques :

1. Les sciences formelles sont abstraites, elles concernent les mathématiques principalement, la logique.

2. Les sciences naturelles se basent davantage sur l'expérience, l'observation des faits : physique chimie, biologie sont les principales.

3. Les sciences humaines sont vastes. Elles concernent l'étude de la civilisation - anthropologie, économie, histoire, géographie -, de l'homme en tant que société - sciences de l'éducation, de la religion, par exemple - , de l'homme lui-même - psychologie - de ce qu'il a créé - études des lois, de la musicologie, médicales.

N'oubliez pas d'inclure tous ces domaines de science dans votre copie de Sciences Po pour les Questions contemporaines, tout en gardant à l'esprit que la science est une notion qui peut être élargie, surtout pour sciences po. - (voir articles précédents Définitions de la sciences)

Classé dans : Culture Générale - Mots clés : sciences, catégories, domaines, classification, IEP, sciences po, 2013, questions contemporaines - aucun commentaire


Fiche IEP III. A. Les causes et les premiers signes de la décolonisation

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 07 janvier 2013

Le monde depuis 1945 - Fiche résumé IEP

 

III. La décolonisation

A. Les causes et les premiers signes de la décolonisation



-> Contestations du système colonial

- l'Europe a perdu son capital de crainte auprès de ses dominations à cause de la 2nd GM.
- l'idéologie marxiste incite à l'anticolonialisme
- la proclamation de la République populaire de Chine en 1949 montre l'exemple
- la doctrine Jdanov et les partis communistes d'Europe en général réclament la subversion dans les pays colonisés
- l'Amérique est anticolonialiste : la charte de l'Atlantique proclame "le droit de chaque peuple de choisir la forme de gouvernement sous laquelle il doit vivre", reprenant les 14 points de Wilson (1918)
- l'ONU s'active pour la disparition du colonialisme

-> Premières émancipations en Asie et en Afrique

En Asie :
- en Inde (partagée entre deux courants : Gandhi et Nehru), la résolution "Quit India" de 1942 exige le départ des Anglais
- Nguyên Ai Quôc (futur Hô Chi Minh) crée le parti communiste indochinois en 1930. En 1945, les Japonais repoussent les Français. Après la capitulation du Japon, Hô Chi Minh installe un gouvernement provisoire du Vietminh.
- Les partis communiste et NPI - Parti national indonésien (dirigé par Soekarno) -, exaltent le nationalisme indonésien.

En Afrique :
- les Britanniques installent l'Indirect Rule (les chefs locaux ont l'autorité) en Afrique, favorisant les nationalismes
- moins de revendications dans les colonies françaises d'Afrique noire
- en Afrique du nord (Tunisie, Maroc, Algérie en particulier), les revendications s'activent : réformateurs religieux et laïcistes s'opposent.

-> Premières indépendances

En Asie :
- en Inde, Lord Mountbatten fait accepter son projet : le bill d'indépendance sépare la République indienne du Pakistan en juillet 1947, prélude à l'acte d'indépendance du 18 juillet
- l'indépendance de l'Union birmane est acquise le 4 janvier 1948, un an après la signature d'une entente conclue à Londres en janvier 1947
- en Indonésie, Soekarno proclame l'indépendance le 17 août 1945 suite à la capitulation nippone. En 1947 les troupes hollandaises reviennent à Java et Sumatra. Désapprouvés par les Etats-Unis, les Pays-Bas reconnaissent les "Etats-Unis d'Indonésie" en 1949.
- en Indochine, la République démocratique du Vietnam est proclamée en 1945. Le retour des Français provoque la guerre d'Indochine. (voir encadré ci-dessous)



>> Explications sur la guerre d'Indochine :
En 1946 la France revient au Vietnam, provoquant la guerre d'Indochine de 1946 à 1954. Bao Daï obtient l'indépendance du Vietnam en 1948, en fait toujours sous contrôle français. L'aide de la Chine apportée à Hô Chi Minh défait les forces françaises aidées elles par les Etats-Unis. Les accords de Genève que signe Pierre Mendès France en 1954 marque la fin du conflit, et la partage du Vietnam en deux états : le Nord communiste et le Sud pro-américain, le Laos et le Cambodge gagnant leur indépendance. Une lutte d'influence entre communistes et pro-américains préparent une seconde guerre d'Indochine.

 

 

 

 

 

 

 

>> Retrouvez toutes les fiches sur le monde depuis 1945 <<

 

 

 

Classé dans : Histoire - Mots clés : fiche, iep, sciences po, histoire, contemporaine, XXe siècle, résumé - 8 commentaires


« précédente page 117 sur 123 suivante »