Réussir Sciences Po

 

 

 

-> 26 mai : Les SUJETS et corrigés des IEP 2018

 

Les taux d'urbanisation

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 08 mai 2018

Vous devez connaître par coeur ce tableau des taux d'urbanisation pour le concours commun des IEP.

Cela vous sera très utile pour appuyer vos arguments et pour répondre au sujet sur la ville.

Source : la Banque mondiale

 

1960

2016

France

62

80

États-Unis

70

82

Pays les moins avancés : classement de l’ONU

10

32

Pays membres de l'OCDE

62

80

Union européenne

61

75

Monde

34

54

 

Classé dans : Culture Générale - Mots clés : ville, taux d'urbanisation, 2016, 1960, avant, après, urbain, europe, monde, france, taux d'urbanisation en france - aucun commentaire


Fiche - Le pouvoir en France depuis 1945

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 10 avril 2018

L’exercice du pouvoir est laborieux


Le difficile retour à la norme, après Vichy, l’enjeu est de retrouver le pouvoir démocratique. Un débat constitutionnel s’installe, on se demande quel pouvoir mettre en place.
A. Le retour à la normalité est long
1.Situation économique
La Reconstruction par la remise en route de la production se heurte donc à de nombreux obstacles : manque d’énergie et de matières premières, manque de ports en bon état pour les importations indispensables, manque de devises pour les acheter.
La France est pauvre : après la guerre, c’est « l’homme malade de l’Europe ».
2. Situation politique et sociale
En attendant, le gouvernement tente de rétablir l’autorité de l’Etat et de reprendre le contrôle du pays.
Après la guerre, les partis de droite collaborateurs étant discrédités, seules trois grandes forces politiques comptent vraiment :
• Le PCF qui bénéficie du prestige de la Résistance et de celui de l’URSS.
• Les Français libres de diverses origines regroupés autour de Charles de Gaulle.
• La gauche non communiste, avec les socialistes de la Section française de l'Internationale ouvrière (SFIO) mais aussi les catholiques de gauche.
Sur le plan international, la France est fortement diminuée. Elle n’est pas invitée aux grandes conférences et ce n’est que sur l’insistance du britannique Winston Churchill que la France devient la quatrième puissance occupante des territoires allemands. Enfin, son influence baisse considérablement dans l’empire colonial où naissent presque partout des mouvements de libération nationale
3.Le débat constitutionnel`

 

-> LIRE la suite et +150 autres fiches GRATUITEMENT ici.

 

Depuis 1981 le pouvoir est mal mené : rupture et difficulté
Nouvelle période, le pouvoir en France est malmené, il y a d’abord rupture et les problèmes s’aggravent.
A. L’arrivée de la gauche au pouvoir
1. La continuité dans l’exercice du pouvoir.
Élu à son tour président, Mitterrand n’a appliqué aucune des dispositions du programme commun de 1972 visant à réduire la prééminence présidentielle.
L’arrivée de la gauche au pouvoir correspond au début de l’alternance. C’est l’arrivée d’un président socialiste, Mitterrand après son élection obtient la majorité à l’Assemblé.
Il y a une vraie continuité dans l’exercice du pouvoir, il n’est pas question de changer la constitution. La seule différence c’est le personnel, on a plus un personnel de droite mais un personnel de gauche découvrant l’Assemblé.
2. Une politique socialiste de 1981 à 1983
Pierre Mauroy premier ministre
Des réformes économiques : limitation de la semaine de travail à 39h, 5 semaines de congés payé, retraite à 60 ans, nationalisation des entreprises
Des réformes sociétaires : Abolition de la peine de mort 1981, impôt sur les grandes fortunes.
La politique socialiste est rattrapée par la crise. Puis la politique change de bord, mise en place de la politique de rigueur. Ce changement est lié au durcissement de la crise économique.
3. Le pouvoir est fragilisé par la donne extérieur.
B. Le pouvoir doit faire face au mécontentement depuis 1986
1. Cohabitation et alternances se succèdent

-> LIRE la suite et +150 autres fiches GRATUITEMENT ici.
 

Classé dans : Histoire - Mots clés : pouvoir, France, 1945, depuis 1945, le pouvoir en france, fiche, cours, résumé, IEP, sciences po - aucun commentaire


Fiche - La France face aux réformes

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 10 avril 2018


Rem : Le point de départ des réformes c’est 1944 et non pas1945.
Volonté en France de refonder la République sur des bases démocratiques, changer en profondeur notre pays afin de l’améliorer, de s’adapter au nouveau monde d’après-guerre
A l’origine, le mot réforme a un sens institutionnel. Aujourd’hui on n’en parle pas seulement sur le plan politique. Le mot réforme a une connotation positive, quand on fait des réformes on améliore les choses. Réforme est donc un terme à utiliser dans le sens progrès.

Les réformes institutionnelles ont transformé la vie politique

A. Les institutions de la IVème une première rupture
1. Un régime parlementaire
2. L’Assemblé nationale est toute puissante par son mode de scrutin proportionnel et du fait des alliances politiques.
3. Les valeurs de la nouvelle République
Les valeurs ont commencé par être réaffirmer dans le préambule de la constitution. Les valeurs se réfèrent au droit et aux libertés. En plus de ces valeurs d’autre sont affirmés pour la première fois :
Les droits sociaux, ils sont intangibles ; droit du travail dans la constitution de 1946 c’est un droit, donc loin de l’idée du chômage
Droit des syndicats
Droit des élèves
Droit à l’instruction
Droit à la culture
B. Les institutions de la 5ème République, une seconde rupture
1. Un régime semi-présidentiel
Les innovations institutionnelles de la Ve République visent principalement à inverser le rapport de forces entre les pouvoirs, jusque-là favorable au Parlement au détriment de l’exécutif, et considéré comme une source d’instabilité gouvernementale.
2. La fin de la « République des députés »
Mini révolution. Met fin à la République des députés, celle-ci est morte lors du passage de la IVème à la Vème. L’assemblé nationale perd le droit d’investiture du président de la République.
L’assemblé perd un autre pouvoir, elle perd la maîtrise de l’ordre du jour, lorsqu’ils se réunissent ce n’est pas eux qui décide de quoi va-t-on parler, c’est le pouvoir exécutif. L’assemblé national partage le pouvoir avec le sénat il y a donc un partage du pouvoir législatif.
Le gouvernement peut être renverser par une motion de censure, vote au parlement qui doit se dérouler avec une majorité absolue. Le travail législatif est encadré, les députés sénateurs sont encadrés
Le président dispose d’un pouvoir exceptionnel avec l’article 49.3 fait de pouvoir imposer une loi sans qu’elle soit voté, on peut imposer une loi sans débat.
3. La présidentialisation confirmée en 1962

 

-> LIRE la suite et +150 autres fiches GRATUITEMENT ici.
 

Classé dans : Histoire - Mots clés : france, réformes, histoire, IEP, sciences po, fiche, cours, résumé - aucun commentaire


page 1 sur 10 suivante »