Réussir Sciences Po

 

 

 

Le nouveau ROMAN FANTASY de Hayato Chirun

Le nouveau DÉVELOPPEMENT PERSONNEL de Arthur Legrand

(liens Amazon sponsorisés - ou lire gratuitement ces livres (14 jours offerts))

 

20 Préceptes pour une Meilleure Présentation de vos copies

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 29 septembre 2016

 

Présentation d'un devoir au concours Sciences Po :

 

  • 1. Le plan ne doit pas apparaître
  • 2. Il doit être quand même facile d'identifier le plan (insérer des retours à la ligne, des sauts de lignes, des alinéas, des retraits)
  • 3. Il faut bien écrire une transition entre toutes les parties

 

L'écriture, la graphie, participent à la bonne présentation d'une copie Sciences Po :

Soignez la présentation de Sciences Po augmente vos chances de réussite
Soignez la présentation de Sciences Po
Augmente vos chances de réussite

 

  • 4. Soignez votre écriture, c'est particulièrement important : écriture standard, sans fioritures, sans effets de manches, une écriture visible ni trop large ni trop serrée, aligner aux marges de gauche et de droites, toujours des points et non des ronds (comme sur le i)
  • 5. Aucune rature : même l'effaceur, lorsque l'on réécrit dessus avec le stylo, fait des traces.

 

Soigner l'orthographe, la grammaire, l'expression, pour les devoirs au concours Sciences Po :

 

  • 6. Écrivez toujours les accents, ne les oubliez pas. L'Académie française recommande l'accent sur les majuscules, même s'il y a débat entre les professeurs, mettez toujours les accents.
  • 7. Banissez le langage familier, le jargon, les dialectes
  • 8. Banissez toutes les formules vides de sens (exemple : "De tout temps les hommes")
  • 9. Concernant la conjugaison, n'utilisez pas le futur.
  • 10. Utilisez un vocabulaire varié et adapté
  • 11. Bien sûr respecter les accords, notamment lorsque le COD est placé avant le verbe

 

Indications sur la mise en forme de votre devoir pour le concours Sciences Po :

 

  • 12. Soulignez les titres d'ouvrage, les titres de tableaux, les titres de film, de pièce de théâtre, de poèmes, les titres de sculpture. (Souligner permet de rendre compte de l'italique qu'il faudrait si le texte était imprimé, mais comme l'italique n'est pas facile à reproduire, pour être sûr il est demandé de souligner dans les copies manuscrites. Vous pouvez vous permettre d'écrire en italique mais soulignez toujours, même si vous avez écrit en italique.)
  • 13. Placez entre guillemets les titres d'articles seulement, et bien sûr les citations.
  • 14. Les abréviations suivent des règles précises en français. Par exemple l'abréviation de Monsieur s'écrit toujours M. (et non Mr.).
  • 15. Les nombres s'écrivent en toutes lettres, sauf pour les années ou les pourcentages.
  • 16. La césure des mots en fin de lignes obéit à quelques règles qu'il faut respecter (par exemple couper entre deux syllabes, ou deux consonnes identiques)
  • 17. Définissez les sigles la première fois que vous les utilisez pour pouvoir les employer en suite. (Exemple : Union des républiques socialistes soviétiques (URSS))

 

Relire la présentation de son devoir pour Sciences Po :

 

  • 18. Si tout se passe bien et qu'il vous reste du temps, vous pourrez vous relire. Corrigez ainsi toutes les fautes d'orthographes ou de grammaire que vous verrez.
  • 19. Soignez la présentation, en vérifiant que les titres ont été soulignés par exemple, en ayant bien indiqué le sujet, bien indiqué le numéro de la question.
  • 20. Trouvez les passages qui sont illisibles, pour pouvoir mieux les réécrire, ou pour les éclaircir avec l'effaceur lorsqu'il s'agit de pâtés d'encre.

 

-> Retrouvez 10 commandements pour Réussir la Culture Générale à Sciences Po

-> Conseils méthodologiques

 

Classé dans : Méthodologie - Mots clés : meilleure, présentation, copies, devoir, dissertation, soin, présenter - 4 commentaires


Réussir l'épreuve de Culture Générale en 10 commandements

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 17 mai 2016

Des dires mêmes de Sciences Po Bordeaux, l'épreuve de Culture générale vise trois objectifs :

- mesurer le niveau général des connaissances
- élaborer un argumentaire clair
- mesurer la maîtrise de l'expression écrite

Si vous voulez réussir l'épreuve de Culture Générale, il suffit de se concentrer sur ces trois objectifs et de suivre ces 10 commandements.
 

réussir la culture générale

>> Le niveau général des connaissances


1. Montrez que vous avez de la culture, que vous avez des connaissances. En particulier sur l'actualité, sur les enjeux politiques du monde, sur les problèmes économiques de nos sociétés, et sur l'importance 2. de la culture lors de ces deux derniers siècles.
3. Utilisez des références d'aujourd'hui, des événements qui se sont produits depuis 1945 jusqu'à aujourd'hui. Citez des auteurs actuels, de nos XXe et XXI siècles.
4. Ecrivez une dissertation de culture générale, pas une dissertation ni d'histoire ni de philosophie. Quelques dates, quelques philosophes, mais pas que : il s'agit d'une dissertation de culture générale. Vous réussirez facilement à rester dans le cadre de la culture générale si vous vous conformez aux points précédents, si vous évoquez des enjeux de la société actuelle.

 

 

>> Elaborer un argumentaire clair


5. Expliquez le sujet, les termes employés, l'étendue qu'il recouvre, et les différentes formes qu'il peut prendre.
6. Construisez un raisonnement clair : une introduction (définition du sujet, problématique, plan), un développement (deux ou trois parties avec des transitions), une conclusion.
7. Donnez une réponse à la problématique, et expliquez votre réflexion personelle

 

 

 

 

>> La maîtrise de l'expression écrite


8. Rédigez en bon français. Aucune familiarité, des termes précis, une bonne orthographe, et bien sûr en respectant bien les règles de grammaire.
9. Utilisez des références pertinentes, et par conséquent ne les multipliez pas. Dans le même esprit, employez avec parcimonie les termes techniques.
10. Illustrez vos idées avec des exemples concrets plutôt que des exemples abstraits. Expliquez-les clairement chaque fois et pour chaque idée. Rédigez bien la dissertation dans son intégralité, sans se faire prendre par le temps.

Vous avez la garantie de réussir votre épreuve de Culture Générale si vous suivez bien ces principes. En effet, vous vous hisserez ainsi immédiatement dans la première catégorie, la catégorie des meilleures copies. Sciences Po est à votre portée, vous allez réussir !


-> Réussir la dissertation d'histoire pour Sciences Po
-> Rédiger de bonnes conclusions pour Sciences Po

 

 

Classé dans : Méthodologie - Mots clés : réussir, culture générale, Sciences Po, méthodologie, conseils, plan, dissertation, indications, connaissances, raisonnement, présentation - 1 commentaire


Des plans originaux pour la culture générale à Sciences Po

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 15 octobre 2015

Le site espaceformation.com présente plusieurs formules pour construire un plan de Culture générale à Sciences Po.

Ils proposent trois types de plan :

1. Le plan par opposition. (oui/non)
2. Le plan causal (phénomène/cause/conséquence)
3. Le plan par catégories (que nous préférons renommer plan par points de vue)

Ces plans sont assez originaux, en ce qu'ils ne sont pas conventionnels au lycée par exemple. Ils sont cependant pour les mêmes raisons intéressants.

Les méthodologies pour l'introduction et la conclusion sont quant à elles parfaitement pertinentes pour Sciences Po, inspirez-vous !

Retrouvez aussi tous les autres conseils méthodologiques du site Intégrer Sciences Po

Classé dans : Méthodologie - Mots clés : méthodologie, dissertation, introduction, conclusion, plan, Sciences Po, culture générale - 5 commentaires


Réussir la dissertation d'histoire pour Sciences Po

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 20 septembre 2015

La dissertation d'histoire est tout un art à Sciences Po.

La méthode est fondamentale pour produire une bonne copie, les connaissances ne suffisent pas.

Ce document en ligne de Muriel SALLE explique avec pertinence comment construire une bonne copie d'histoire, tout à fait valable pour Sciences Po.

A la fois sur les types de plan, sur l'intro et la conclusion, sur la matérialisation concrète de ces ensembles dans la copie, par la présentation, de même pour la préparation au brouillon, tout y est.

La majorité des copies auxquels les correcteurs de Sciences Po n'ont pas une méthode claire, pas de raisonnement rigoureux. L'histoire est une science, et de même a une méthode particulière de démonstration qu'il faut respecter. Vous vous distinguerez ainsi, grâce à une bonne copie, bien composée.

Désormais vous n'avez plus d'excuse pour ne pas réussir la méthode des dissertations d'histoire de Sciences Po, bonne chance.

Retrouvez aussi tous les autres conseils méthodologiques du site Intégrer Sciences Po

Classé dans : Histoire, Méthodologie - Mots clés : méthodologie, dissertation, introduction, conclusion, plan, Sciences Po, histoire - 4 commentaires


Sujet corrigé - Une œuvre d'art a-t-elle toujours un sens ?

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 17 juin 2015

Ce sujet est notamment tombé à l'épreuve de philosophie du bac 2015. Voir tous les sujets du bac 2015.

 

>> Introduction

 

Accroche

Vous pouviez introduire votre dissertation par une citation ou par une référence à une œuvre littéraire.

Par exemple, la nouvelle Le Chef-d'œuvre inconnu de Balzac correspondait très bien à cette problématique du sens de l'œuvre. La description qui y est faite de l'œuvre, de ce qu'est l'art, dans le cas de la peinture, est particulièrement fine et adaptée à la question du sens de l'œuvre. Cette problématique se pose avec d'autant plus d'insistance, et prend même une tournure dramatique, lorsque Frenhofer, déçu de la réaction de ses disciples à la vue de son œuvre, met le feu à son atelier et meurt.

 

Définitions

Œuvre d'art : la définition de l'œuvre d'art mériterait une réflexion philosophique à soi-même. C'est ce que vous pouviez d'emblée signaler, et dire que vous alliez développer cette définition tout au long du devoir. Toutefois, il était bon de commencer déjà à comprendre ce qu'on entend par œuvre d'art. Kant la définissait en disant déjà ce qu'elle n'est pas : "le produit ou la conséquence de l'art se distingue en tant qu'œuvre (opus) du produit de la nature en tant qu'effet (effectus)". L'art se distingue en outre de l'artisanat, et de la science.

 

Avoir un sens : Être logique, rationnel, conforme à la raison. Mais vous pouviez jouer aussi sur la polysémie du mot "sens", en expliquant ses différentes acceptations.

 

Toujours : ce petit mot a toute son importance dans le sujet : l'œuvre d'art a-t-elle un sens en toutes circonstances, quoi qu'il arrive ?

 

Problématique

De nombreuses problématiques étaient possibles. Nous avons choisi ici de nous intéresser plus particulièrement au mot "sens".

L'œuvre d'art se caractérise-t-elle nécessairement selon une logique ? N'est-ce pas plutôt le propre de l'œuvre d'art de faire surgir l'irrationnel ? Comment l'œuvre d'art par cette ouverture sur l'insensé peut-elle produire ses propres valeurs qui lui donnent sens ?

 

Plan

Nous allons suivre un plan dialectique, qui est particulièrement adapté pour ce type de sujet, de la forme "a-t-il" / "a-t-elle". Voir développement.

 

 

>> Développement

Vous pouviez choisir bien sûr de nombreuses autres façons d'aborder et de répondre au sujet, il n'y a pas qu'une solution. Donnez en commentaires ci-dessous vos idées, vos plans, vos commentaires.

 

I. L'œuvre d'art fait voir la réalité, il produit de la vérité, et a par conséquent un sens

Aristote dans La Poétique pose la fonction essentielle de la tragédie comme étant celle de la catharsis : l'épuration des passions.

Pour Hegel, l'œuvre d'art est l'expression d'une époque et d'un temps, elle dit quelque chose de la période et du peuple.

Pour Marx, l'œuvre d'art est un prisme à travers lequel on peut voir les intérêts des classes s'exprimer.

 

II. L'œuvre d'art doit être dégagée de tout intérêt, sans nécessairement évacuer complètement le sens

Pour Kant, l'œuvre d'art doit être désintéressée. Le beau est à distinguer de l'utile, de l'agréable, et du vrai : il n'y a pas de connaissance objective.

Dans La Naissance de la tragédie, de Nietzsche, l'art est engagé dans une lutte contre la vérité. Dans Le Crépuscule des idoles : "Lorsque l'on a exclu de l'art le but de moraliser et d'améliorer les hommes, il ne s'ensuit pas encore que l'art doive être absolument sans fin, sans but et dépourvu de sens"

 

 

III. Le sens de l'œuvre d'art réside uniquement dans la relation immatérielle, dégagée de la rationnalité, qu'elle implique

Bergson, pour comprendre comment l'art fait voir directement la réalité, mais à la condition du désintéressement : "L'art n'est sûrement qu'une vision plus directe de la réalité. Mais cette prureté de perception implique une rupture avec la convention utile, un désintéressement inné et spécialemement localisé du sens ou de la conscience, enfin une certaine immatérialité de la vie" écrit-il dans Le Rire.

Merleau-Ponty rappelle la perception brute qui est en jeu dans l'œuvre d'art, la présence au monde qu'elle constitue, dégagée du point de vue rationnel. Dans L'Œil est l'esprit, il explique comment l'œuvre d'art offre au regard la texture imaginaire du réel.

 

 

Donnez vos avis, vos plans, dans les commentaires ci-dessous. Et n'hésitez pas à consulter les autres sujets/corrigés :

-> Sujets en philosophie du bac 2015

 

Classé dans : Culture Générale - Mots clés : philosophie, bac, sujet, oeuvre d'art, sens, sujet, artistique, dissertation, corrigés, correction, 2015, oeuvre, art - Aucun commentaire


précédente page 2 sur 4 suivante »