Réussir Sciences Po

 

 

 

-> Faites vous corriger et échangez des fiches GRATUIT

-> Correction Sciences Po BORDEAUX 2019

 

50 citations qui ont marqué l'histoire du XXe siècle pour vos copies

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 24 janvier 2019

Citations historiques pour alimenter vos copies d'histoire, ou en histoire géographie, pour le BAC ou pour Sciences Po.

Toutes ces citations peuvent être intégrées dans vos dissertations, mais aussi en accroche, en histoire ou en culture générale. Elles concernent majoritairement le programme de terminale et le programme d'histoire à Sciences Po.

-> Toutes les citations (dont Inégalités, Justice, Mondialisation, Gandhi, Nelson Mandela, Margaret Thatcher etc.)

 

>> Citations historiques qui ont marqué le XXe siècle

 

« Jamais depuis quarante ans l’Europe n’a été dans une situa­tion plus mena­çante et plus tra­gi­que que celle où nous sommes à l’heure où j’ai la res­pon­sa­bi­lité de vous adres­ser la parole. »

Citation de Jean Jaurès, Discours prononcé à Lyon-Vaise, le 25 juillet 1914

 

« Notre tâche immédiate est non pas d'« introduire » le socialisme, mais uniquement de passer tout de suite au contrôle de la production sociale et de la répartition des produits par les Soviets des députés ouvriers. »

Citation de Lénine, Texte paru dans le n° 26 de Pravda, 7 avril 1917

 

« Messieurs, cette victoire, qu'il nous soit permis, à cette heure, de la vivre, par avance, dans la communion de nos coeurs à mesure que nous y puisons plus et plus d'un désintéressement inépuisable qui doit s'achever dans le sublime essor de l'âme française au plus haut de ses plus hauts espoirs. »

Citation de Georges Clémenceau, Déclaration ministérielle de Clémenceau à la Chambre des députés, le 20 novembre 1917

 

« Ce que nous voulons, c'est que le monde devienne un lieu sûr où tous puissent vivre, un lieu possible spécialement pour toute nation éprise de la paix, comme la notre. »

Citation de Président Wilson, 14 points du Président Wilson, le 8 janvier 1918

 

« Je déclare ici, devant cette assemblée et devant le peuple italien tout entier, que j'assume seul, la responsabilité politique, morale, historique de ce qui s'est passé »

Citation de Benito Mussolini, Discours prononcé devant la Chambre, le 3 janvier 1925

 

« En échange de la confiance déposée en moi, je rendrai le courage et le dévouement qui conviennent à l'heure présente. »

Citation de Franklin Roosevelt, Discours d’investiture, 4 mars 1933

 

« Vive la République du peuple ! Les fascistes ne passeront pas ! Ils ne passeront pas ! » ("No pasaran")

Citation de Dolores Ibârruri La Pasionaria, appel lancé depuis le ministère de l’Intérieur, à Madrid, le 19 juillet 1936

 

« Ma fidélité, elle, ne faillira pas davantage : fidélité aux engagements pris envers mon Parti, fidélité aux engagements pris envers la majorité électorale »

Citation de Léon Blum, Discours prononcé à la fête commémorative de la République, le 6 septembre 1936

 

« Camarades ! C'est l'intérêt de l'URSS, de la Patrie des Travailleurs, que la guerre éclate entre le Reich et le bloc capitaliste franco-anglais. »

Citation de Joseph Staline, Discours au plenum du Politburo du Comité central du Parti communiste panrusse bolchévique, le 19 août 1939

 

« A l'appel de M. le président de la République, j'assume à partir d'aujourd'hui la direction du gouvernement de la France »

Citation de Philippe Pétain, Discours radiodiffusé du 17 juin 1940

 

« L'honneur, le bon sens, l'intérêt supérieur de la patrie commandent à tous les Français libres de continuer le combat là où ils seront et comme ils pourront. »

Citation de Charles de Gaulle, Message radiodiffusé du 22 juin 1940

 

« Une collaboration a été envisagée entre nos deux pays. J’en ai accepté le principe. »

Citation de Philippe Pétain, Discours radiodiffusé du 30 octobre 1940

 

« La guerre nous ayant été imposée, notre pays est entré dans un combat a mort avec son pire et perfide ennemi, le fascisme allemand. Nos troupes se battent héroïquement contre un ennemi abondamment pourvu de chars et d’aviation. »

Citation de Joseph Staline, Discours radiodiffusé du 3 juillet 1941

 

« L’inquiétude gagne les esprits, le doute s’empare des âmes. L’autorité de mon gouvernement est discutée »

Citation de Philippe Pétain, Discours prononcé à Vichy, le 12 août 1941

 

« Je suis donc également convaincu qu'il n'y a réellement aucune entente à espérer avec ces gens-là. Ce sont des fous délirants »

Citation de Adolf Hitler, Discours prononcé à Berlin pour l’ouverture du Secours d’hiver de guerre, le 3 octobre 1941

 

« Hier, 7 décembre 1941 - date qui restera marquée d’une honte éternelle - les Etats-Unis d’Amérique ont été l’objet d’une attaque soudaine et préméditée de la part des forces aériennes et navales de l’Empire du Japon. »

Citation de Franklin Roosevelt, Discours prononcé devant le Congrès des États-Unis, le 8 décembre 1941

 

« Paris ! Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! Mais Paris libéré ! »

Citation de Charles de Gaulle, Discours prononcé sur le perron de l’Hôtel de Ville de Paris, le 25 août 1944

 

« Il y a seize heures, un avion américain a lancé une bombe sur Hiroshima »

Citation de Harry Truman, Message radiodiffusé du 7 août 1945

 

« c'est en conformité avec les décrets du temps et du sort que nous avons résolu d'ouvrir la voie à une ère de paix grandiose » (discours de capitulation du Japon)

Citation de Empereur Hirohito, Discours radiodiffusé du 15 août 1945

 

« De Stettin dans la Baltique jusqu'à Trieste dans l'Adriatique, un rideau de fer est descendu à travers le continent. »

Citation de Winston Churchill, Discours prononcé à Fulton, le 5 mars 1946

 

« Voilà pourquoi, une fois assuré le salut de l'État, dans la victoire remportée et l'unité nationale maintenue, la tâche par-dessus tout urgente et essentielle était l'établissement des nouvelles institutions françaises. »

Citation de Charles de Gaulle, Discours prononcé à Bayeux, le 16 juin 1946

 

« Un pareil compromis ne nous paraît pas être un cadre qui soit digne de la République. »

Citation de Charles de Gaulle, Discours prononcé à Épinal, le 29 septembre 1946

 

« (nous) proclamons la fondation de l'État juif dans le pays d'Israël, qui portera le nom d'État d’Israël »

Citation de David Ben Gourion, Proclamation de l’État d’Israël, le 14 mai 1948

 

« L'Europe ne se fera pas d'un coup, ni dans une construction d'ensemble : elle se fera par des réalisations concrètes créant d'abord une solidarité de fait. »

Citation de Robert Schuman, Déclaration du 9 mai 1950

 

« Une Europe fédérée est indispensable à la sécurité et à la paix du monde libre. »

Citation de Jean Monnet, Discours prononcé devant le National Press Club, à Washington, le 30 avril 1952

 

« Mes amis, au secours ! »

Citation de Abbé Pierre, Appel radiodiffusé du 1er février 1954

 

« Camarades, nous devons abolir le culte de l'individu d'une manière décisive une fois pour toutes. »

Citation de Nikita Khrouchtchev, Rapport secret de Nikita Khrouchtchev présenté au XXe Congrès du Parti communiste de l’Union soviétique, le 25 février 1956

 

« Notre État est un État de dictature démocratique du peuple »

Citation de Mao Zedong, Discours à la 11e session de la Conférence suprême d’État, le 27 février 1957

 

« Je vous ai compris ! Je sais ce qui s'est passé ici. Je vois ce que vous avez voulu faire. Je vois que la route que vous avez ouverte en Algérie, c'est celle de la rénovation et de la fraternité. »

Citation de Charles de Gaulle, Discours prononcé à Alger, le 4 juin 1958

 

« Ne demandez pas à votre pays ce qu'il peut faire pour vous, mais plutôt ce que vous pouvez faire pour votre pays »

Citation de John Kennedy, Discours d’investiture du 20 janvier 1961

 

« Au nom de la France, j'ordonne que tous les moyens, je dis tous les moyens, soient employés pour barrer partout la route à ces hommes-là, en attendant de les réduire. »

Citation de Charles de Gaulle, Intervention télévisée et radiodiffusée du 23 avril 1961

 

« Je fais appel à M. Khrouchtchev afin qu'il mette fin à cette menace clandestine, irresponsable et provocatrice à la paix du monde et au maintien de relations stables entre nos deux nations. »

Citation de John Kennedy, Intervention télévisée et radiodiffusée 22 octobre 1962

 

« Tous les hommes libres, où qu’ils vivent, sont citoyens de cette ville de Berlin-Ouest, et pour cette raison, en ma qualité d’homme libre, je dis "Ich bin ein Berliner" »

Citation de John Kennedy, Discours prononcé à Berlin-Ouest, le 26 juin 1963

 

« Je rêve que, un jour, notre pays se lèvera et vivra pleinement la véritable réalité de son credo : “ Nous tenons ces vérités pour évidentes par elles-mêmes que tous les hommes sont créés égaux ” » ("I have a dream")

Citation de Martin Luther King, Discours prononcé à Washington, le 28 août 1963

 

« Puissent les commémorations des deux guerres s'achever aujourd'hui par la résurrection du peuple d'ombre que cet homme anima, qu'il symbolise, et qu'il fait entrer ici comme une humble garde solennelle autour de son corps de mort. » (transfert des cendres de Jean Moulin au Panthéon)

André Malraux, Discours prononcé devant le Panthéon, à Paris, le 19 décembre 1964

 

« Vive Montréal ! Vive le Québec ! Vive le Québec libre ! Vive le Canada français, et vive la France ! »

Citation de Charles de Gaulle, Discours prononcé à Montréal, le 24 juillet 1967

 

« Dans les circonstances présentes, je ne me retirerai pas. J'ai un mandat du peuple, je le remplirai. »

Citation de Charles de Gaulle, Discours radiodiffusé du 30 mai 1968

 

« nous allons d'abord rassembler - c'est fait -, unifier - je le crois - au delà de nos personnes et de nos groupes et de nos tendances tous les courants du Socialisme »

Citation de François Mitterrand, Discours prononcé au Congrès d’Épinay le 13 juin 1971

 

« c'est aussi avec la plus grande conviction que je défendrai un projet longuement réfléchi et délibéré par l'ensemble du Gouvernement »

Citation de Simone Veil, Discours à l’Assemblée nationale, le 26 novembre 1974

 

« Il y a de la terre arabe qu'Israël a occupée et qu'il continue à occuper par la force des armes. Nous insistons sur un retrait complet de ce territoire arabe, y compris Jérusalem arabe. »

Citation de Anouar El-Sadate, Discours prononcé à Jérusalem devant la Knesset, le 20 novembre 1977

 

« C’est pourquoi nous disons NON. NON à la politique de la supranationalité. NON à l’asservissement économique. NON à l’effacement international de la France. »

Citation de Jacques Chirac, Appel de Cochin, Discours communiqué depuis l’hôpital de Cochin, le 6 décembre 1978

 

« j'ai l'honneur au nom du Gouvernement de la République, de demander à l'Assemblée nationale l'abolition de la peine de mort en France »

Citation de Robert Badinter, Discours prononcé devant l’Assemblée nationale, le 17 septembre 1981

 

« A tous, la France dit : Courage, la liberté vaincra. Et si elle le dit depuis la capitale du Mexique, c'est qu'ici ces mots possèdent tout leur sens. »

Citation de François Mitterrand, Discours prononcé à Cancun, le 20 octobre 1981

 

« Les Églises, les Communautés ecclésiales et les Religions du monde montrent qu’elles désirent profondément le bien de l’humanité. »

Citation de Jean-Paul II, Assise, basilique Saint-François, le 27 octobre 1986

 

« La Négritude résulte d’une attitude active et offensive de l’esprit. Elle est sursaut, et sursaut de dignité. »

Citation de Aimé Césaire, Contribution sur la Négritude à l’occasion de la première Conférence des peuples noirs de la diaspora, à Miami, le 26 février 1987

 

« L'appui international, courageux et bienvenu, à la reconnaissance de l'Etat Palestine est la preuve éclatante de la justesse de la voie que nous avons choisie »

Citation de Yasser Arafat, Discours prononcé devant l’Assemblée générale des Nations unies, à Genève, le 13 décembre 1988

 

« le privilège que vous, citoyens d'Afrique du Sud, nous avez conféré, en tant que premier président d'un gouvernement uni, démocratique, non-racial et non-sexiste, de conduire notre pays hors de la vallée des ténèbres. »

Citation de Nelson Mandela, Discours prononcé à Pretoria, le 10 mai 1994

 

« Pour le moment, il faut renforcer la voie des inspections, privilégiée par la résolution 1441 et qui n’a pas été explorée jusqu’au bout. L’usage de la force ne peut constituer en effet qu’un dernier recours. »

Citation de Dominique de Villepin, Discours devant le Conseil de Sécurité des Nations unies, à New York, le 14 février 2003

 

« Nous n’avons pas besoin d’être éperonnés ou stimulés. La Russie a une histoire millénaire, et pratiquement elle a toujours eu le privilège de pratiquer une politique extérieure indépendante. »

Citation de Vladimir Poutine, Discours prononcé à la conférence de Munich sur la sécurité, le 10 février 2007

 

« Oui nous le pouvons. Amérique ! Nous avons tant fait jusqu’à présent. Nous avons vu tant de choses. Mais il y a encore tellement plus à faire. »

Citation de Barack Obama, Discours prononcé à Chicago, le 4 novembre 2008

 

L'histoire est encore à écrire, et les citations ne cesseront d'en témoigner. Ces citations marquent ainsi l'histoire des guerres mondiales, l'histoire de la France Libre, l'histoire de la guerre froide, l'histoire des Etats-Unis, l'histoire de l'URSS, de la Russie, l'histoire des religions, l'histoire de tous les pays du monde.

Ces citations sont parmi les plus célèbres, et vous pouvez les compléter par l'étude approfondie des discours, des paroles, ou des écrits des acteurs de l'histoire. Nous espérons qu'elles vous permettront de vous imprégner de cette histoire, de vous sentir au plus proche de ce passé.

 

Gandhi
« Vous ne devez pas perdre espoir en l’humanité.
L’Humanité est un océan : même si quelques gouttes sont souillées, l’océan ne le devient pas.
»
Gandhi

 

-> Toutes les fiches sur l'histoire du monde depuis 1945 <-
-> Toutes les fiches sur l'histoire du monde depuis le XIXe siècle <-

-> Les citations de Culture générale <-

 

Classé dans : Histoire - Mots clés : citations, histoire, Sciences Po, géographie, bac, terminale, cours, liste - Aucun commentaire


Cours de Culture Générale

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 05 septembre 2018

Les thèmes de Culture Générale sont répertoriés ci-dessous par ordre alphabétique :

 

 

Chaque année, de nouveaux thèmes de Culture générale sont disponibles.

 

La bibliothèque de Strahov située à Prague
Bibliothèque de Strahov à Prague

Classé dans : Culture Générale, IEP Régions, Questions contemporaines - Mots clés : culture générale, thèmes, questions contemporaines, cours, articles, résumés, engagement, culture, famille, inégalités, justice, mondialisation, santé, science, travail, ville, leçons, apprendre, en ligne - 2 commentaires


Fiche - La Chine en Asie depuis 1945

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 10 avril 2018

La Chine en Asie depuis 45
La Chine a été dominée par les puissances extérieures à partir des Guerres de l’opium en 1842 jusqu’au milieu du XXe, et que cette domination s’est accompagnée d’une déstabilisation quasi-permanente avec des guerres et un manque de stabilité dans le cadre d’une humiliation qui explique la volonté chinoise de s’affirmer dans cette période dit du « siècle des humiliations ». Or on constate qu’à partir du milieu du XXe la Chine s’est affirmée à ce point affirmée comme P qu’elle prétend aujourd’hui au statut de 1ère P asiatique (avec légitimité).  Comment expliquer alors cette évolution spectaculaire et au-delà cette émergence est-elle si stabilisatrice ? Est-ce qu’avec Chine puissance dominatrice = paix ?
I – Avec l’époque maoïste, la Chine redevient une P régionale qui compte, après avoir été longtemps humiliée
A – Le choix de l’alliance soviétique s’avère vite décevant même si la Chine en profite pour restaurer une partie de sa P régionale
1-La victoire des communistes chinois en 49 traduit aussi l’affirmation du nationalisme forgé dans la lutte contre le Japon et se conclut rapidement par une alliance w/ URSS 

            Victoire communiste est aussi dû au nationalisme, sont notamment les 1ers résistants aux japonais. L’alliance peut paraitre paradoxale pcq URSS a peu aidé communistes chinois et Mao refusait entrée au Kominform.                                                                                                             Néanmoins, pas si paradoxale pcq car les chinois peuvent s’appuyer sur la superpuissance soviétique  alliance positive dans un 1er temps : aide financière, militaire, économique avec les conseillers soviétiques, règlement des questions frontalières (évacuation Mandchourie/ URSS) et adoption du modèle sov w/ qqes variantes (mvmts de masse lancés régulièrement)

2-La Chine profite de cette alliance pour retrouver un statut régional indépendamment de l’URSS            

 

-> LIRE la suite et +150 autres fiches GRATUITEMENT ici.

 

 

III- depuis la fin des 2000s, la volonté d’afficher de façon bcp plus spectaculaire la P chinoise n’est pas sans susciter des inquiétudes en remettant en question la stabilité de la région
A-Changement d’attitude à la fin des 2000s et surtout 2012 avec arrivée XJ, la Chine semble vouloir s’affirmer comme une P décomplexée en Asie
1-Lié à l’affirmation économie de la Chine                                                                                       L’affirmation éco de la Chine prouve que son modèle est efficace.                                                       Certain retrait des EU après les années Bush.                                                                              L’affirmation nationaliste du pouvoir voulant réaliser le fameux rêve chinois porté/ XJ de grande renaissance de la nation chinoise que l’on retrouve dans les discours chinois par référence au principe Tian Xia qui renvoie à l’époque impériale qd on affirmait en Chine que l’empereur régnait par vertu et intimidation. Ce qui se traduit dans la bouche des communistes par le fait que la Chine a vocation à dominer espace asiatique, comme le dit Yang Jieshi au sommet de l’APEC (ministre des AE de Hu Jintao) « les petits pays doivent tenir compte des intérêts des grands pays »
2-Montée en P de l’armée chinoise                                                                                                        Budget mil qui ne cesse d’augmenter, modernisation de l’Armée populaire de Libération, dvlpt marine de guerre, mise en pl d’un réseau de base : collier de perle pour contrôler des espaces maritimes jugés essentiels avec des « ports amis » au Myanmar, Bangladesh, Sri Lanka, Pakistan. Notamment pour contrôler l’Inde.
3-Multiplie les projets de nature économique ou autre

 

-> LIRE la suite et +150 autres fiches GRATUITEMENT ici.

 

                                                                                                                      

Classé dans : Histoire - Mots clés : Chine, Asie, 1945, cours, résumé, fiche, IEP, sciences po, URSS - Aucun commentaire


Fiche - Affrontement est ouest

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 10 avril 2018

 

I – 1 conflit à première vue idéologique
A – deux modèles intrinsèquement antagonistes sont en présence
1-Chaque modèle a des fondements idéologiques opposés                                                                                                                               
EU :  individualisme libéral (introduit par John Locke), méfiance envers l’Etat tout puissant, influence religion dans politique (conviction que démocratie, liberté, avancement éco-soc viennent de Dieu).                                                                                                                                          URSS : marxisme léninisme, projet d’égalité sociale, dictature d’un parti incarnant le prolétariat/classe moyenne pour bâtir société socialiste puis communiste voulant lutter contre le matérialisme athée et la religion (considérée comme l’opium du peuple).
2-En conséquence : modèle d’organisation politique, économique, sociale, culturelle sont différentes :                                                                                                                            Démocratie pluraliste, éco de marché (avec propriété privée), respect des libertés VS parti unique à vocation totalitaire, étatisme planificateur, embrigadement pop et censure. Quelques variantes : modèle européen + social & - brutal que celui des EU & maoïsme ou yougoslave différents du modèle de l’URSS
3-Volonté d’exporter le modèle : deux mécanismes à vocation planétaire se font concurrence = explique le conflit                        

 

-> LIRE la suite et +150 autres fiches GRATUITEMENT ici.

 

- enjeux stratégiques sont d’ailleurs avec facteurs intérieurs à la base des périodes de détente définies par les 2G
1-La détente a parfois été justifiée par des raisons qui n’ont rien à voir avec l’idéologie               

Pour des raisons politiques : Khroutchev & Gorbatchev : consolider le pouvoir menacé par les conservateurs, Nixon afin de sortir de la crise liée au Vietnam (extérieure & intérieure avec bcp de contestation), Reagan qui accepte main tendue de Gorbatchev en 85 pour sortir de l’initiative de Défense Stratégique (IDS).                                                                                         Pour des raisons économiques : URSS pour rééquilibrer croissance vers industrie de consommation & l’agriculture en délaissant complexe industrialo-militaire, EU : course aux armements coûte trop cher et profite aux concurrents capitalistes.                                                                  des facteurs autres qu’idéologiques justifient la détente
2-Période de réalisme diplomatique pouvant s’expliquer par d’autres facteurs non idéologiques                                                            

 

 

-> LIRE la suite et +150 autres fiches GRATUITEMENT ici.

Classé dans : Histoire - Mots clés : affrontement, est, ouest, est-ouest, IEP, Sciences Po, fiche, cours, résumé - Aucun commentaire


Fiche - Le pouvoir en France depuis 1945

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 10 avril 2018

L’exercice du pouvoir est laborieux


Le difficile retour à la norme, après Vichy, l’enjeu est de retrouver le pouvoir démocratique. Un débat constitutionnel s’installe, on se demande quel pouvoir mettre en place.
A. Le retour à la normalité est long
1.Situation économique
La Reconstruction par la remise en route de la production se heurte donc à de nombreux obstacles : manque d’énergie et de matières premières, manque de ports en bon état pour les importations indispensables, manque de devises pour les acheter.
La France est pauvre : après la guerre, c’est « l’homme malade de l’Europe ».
2. Situation politique et sociale
En attendant, le gouvernement tente de rétablir l’autorité de l’Etat et de reprendre le contrôle du pays.
Après la guerre, les partis de droite collaborateurs étant discrédités, seules trois grandes forces politiques comptent vraiment :
• Le PCF qui bénéficie du prestige de la Résistance et de celui de l’URSS.
• Les Français libres de diverses origines regroupés autour de Charles de Gaulle.
• La gauche non communiste, avec les socialistes de la Section française de l'Internationale ouvrière (SFIO) mais aussi les catholiques de gauche.
Sur le plan international, la France est fortement diminuée. Elle n’est pas invitée aux grandes conférences et ce n’est que sur l’insistance du britannique Winston Churchill que la France devient la quatrième puissance occupante des territoires allemands. Enfin, son influence baisse considérablement dans l’empire colonial où naissent presque partout des mouvements de libération nationale
3.Le débat constitutionnel`

 

-> LIRE la suite et +150 autres fiches GRATUITEMENT ici.

 

Depuis 1981 le pouvoir est mal mené : rupture et difficulté
Nouvelle période, le pouvoir en France est malmené, il y a d’abord rupture et les problèmes s’aggravent.
A. L’arrivée de la gauche au pouvoir
1. La continuité dans l’exercice du pouvoir.
Élu à son tour président, Mitterrand n’a appliqué aucune des dispositions du programme commun de 1972 visant à réduire la prééminence présidentielle.
L’arrivée de la gauche au pouvoir correspond au début de l’alternance. C’est l’arrivée d’un président socialiste, Mitterrand après son élection obtient la majorité à l’Assemblé.
Il y a une vraie continuité dans l’exercice du pouvoir, il n’est pas question de changer la constitution. La seule différence c’est le personnel, on a plus un personnel de droite mais un personnel de gauche découvrant l’Assemblé.
2. Une politique socialiste de 1981 à 1983
Pierre Mauroy premier ministre
Des réformes économiques : limitation de la semaine de travail à 39h, 5 semaines de congés payé, retraite à 60 ans, nationalisation des entreprises
Des réformes sociétaires : Abolition de la peine de mort 1981, impôt sur les grandes fortunes.
La politique socialiste est rattrapée par la crise. Puis la politique change de bord, mise en place de la politique de rigueur. Ce changement est lié au durcissement de la crise économique.
3. Le pouvoir est fragilisé par la donne extérieur.
B. Le pouvoir doit faire face au mécontentement depuis 1986
1. Cohabitation et alternances se succèdent

-> LIRE la suite et +150 autres fiches GRATUITEMENT ici.
 

Classé dans : Histoire - Mots clés : pouvoir, France, 1945, depuis 1945, le pouvoir en france, fiche, cours, résumé, IEP, sciences po - Aucun commentaire


précédente page 2 sur 19 suivante »