Réussir Sciences Po

 

 

 

-> ACTU : La réponse de Macron aux Gilets jaunes

-> Tout comprendre à la politique

->  L'appli Intégrer Sciences Po est disponible sur le Play Store

 

Corrigés - Concours Sciences Po Paris 2018

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 24 février 2018

Bonne chance à tous les candidats qui ont planché dès aujourd'hui sur le concours écrit de Sciences Po Paris !

 

N'hésitez pas à nous faire parvenir les sujets pour que nous puissions publier des corrigés. Envoyez-les sur facebook ou à l'adresse

 

Demain est une nouvelle journée d'épreuves. Nous vous souhaitons le meilleur et surtout beaucoup de réussite !

 

Classé dans : IEP Paris - Mots clés : sciences po, 2018, concours, corrigés, IEP, épreuves - aucun commentaire


Correction gratuite de vos copies par l'équipe Intégrer Sciences Po

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 08 janvier 2018

Nouveauté 2018 :

 

Désormais, vous pouvez faire corriger vos copies par l'équipe Intégrer Sciences Po !

Rien de plus simple : envoyez un mail à

 

Deux options s'offrent à vous :

  1. Vous choisissez le sujet
  2. Vous demandez un sujet à Intégrer Sciences Po. Nous vous choisirons un sujet type.

 

Actuellement nous pouvons vous aider en histoire, en philosophie, en culture générale, et en anglais.

Jusqu'à maintenant, nous vous proposons seulement une correction en numérique. C'est-à-dire que vous devrez scanner ou prendre en photo votre copie, - nous vous conseillons l'application gratuite Office Lens (Android, Apple Store).

Nous vous renverrons la correction sur l'adresse mail à laquelle vous nous avez écrite dans les plus brefs délais (Comptez 3 jours).

Nous développerons peut-être par la suite notre proposition par voie postale pour ceux qui seraient intéressés.

 

Un dernier conseil : vous avez tout intérêt à réaliser votre copie dans les conditions de l'examen. Utilisez un minuteur ou surveillez le temps pour être sûr que vous respectez les consignes de l'examen. Ne "trichez" pas en regardant les livres ou les cours à côté de vous, vous serez seuls avec vos connaissances lors de l'examen.

 

Enfin, rappelez-vous à quel point il est important et très enrichissant de se tester sur des sujets. Non seulement vous saurez ce que vous valez, vous serez entrainés, mais vous apprendrez beaucoup. On pourrait croire que passer un examen ne nous apprend pas de nouvelles connaissances : mais c'est le contraire qui se passe, nous apprenons beaucoup en rédigeant.

 

Toujours plus présents pour vous aider à réussir votre scolarité,

L'équipe Intégrer Sciences Po

Classé dans : Non classé - Mots clés : correction, copies, integrer sciences po, IEP, sujets, demander un sujet, demander une correction, corrigés - aucun commentaire


La conscience de l'individu n'est-elle que le reflet de la société à laquelle il appartient ?

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 08 octobre 2016

Ce sujet est notamment tombé à l'épreuve de philosophie du bac 2015. Voir tous les sujets du bac 2015.

 

>> Introduction

 

Accroche

Difficile avec un tel sujet d'engager sur un évènement historique. Il était plus facile de commencer votre réflexion, d'accrocher votre lecteur - en l'occurrence le correcteur - soit par une citation, soit par une œuvre littéraire qui exposerait l'opposition entre individu et société comme nous allons le voir dans les définitions.

 

Définitions

conscience : très difficile à définir, il faudra revenir sur cette notion pendant tout votre développement. Malebranche définit la conscience comme le sentiment intérieur qu'on a d'une chose dont on ne peut former d'idée claire et distincte, et Rousseau comme le sentiment que l'être humain a de ses états et de ses actes

individu : Tout être concret, donné dans l'expérience, possédant une unité de caractères et formant un tout reconnaissable.

reflet : le reflet est une image renvoyée, une représentation. Elle peut aussi s'entendre comme une représentation affaiblie, un degré sur lequel vous pouviez jouer dans le plan.

société : État de vie collective; mode d'existence caractérisé par la vie en groupe

Il ne faut pas arrêter les définitions que nous venons de donner, elles peuvent évoluer. Cependant il est intéressant de ntoer l'opposition qu'il y a entre individu et société, deux termes présents dans le sujet, et qui déjà annoncés dans l'accroche conduisent également vers la problématique.

 

Problématique

Le problème soulevé par le sujet est le suivant : l'individu a-t-il une conscience qui lui est propre, irréductible, ou sa conscience est-elle façonnée par la société, le milieu dans lequel il vit ? En d'autres termes, la conscience de l'individu est-elle poreuse, laissant un passage entre l'environnement et l'individu ? Comment l'individu intègre-t-il son environnement en conscience, façonnant à son tour cet environnement ?

 

Plan

La petite formule "n'est-elle" est caractérisque des sujets qui appellent une réponse dialectique, plan en trois parties. Il y a bien sûr différentes approches, et nous vous proposons un plan classique mais efficace dans le développement ci-dessous.

 

>> Développement

 

I. La société influe sur la conscience des individus

"Ce n'est pas la conscience qui détermine la vie, mais la vie qui détermine la conscience." expliquait Marx

La conscience se détermine par rapport à l'individu, comme le rappelle Freud de manière radicale : "Notre conscience, loin d’être le juge implacable dont parlent les moralistes, est, par ses origines, de «l’angoisse sociale» et rien de plus"

 

II. Mais le noyau de conscience de l'individu demeure irréductible

Descartes pour formuler sa célèbre formule Cogito ergo sum met d'abord le montre entre parenthèses. En faisait cela, il efface la société, il l'exclut. La conscience de l'individu se passe fondamentalement de la société. Voir plus d'explications sur le Discours de la méthode.

La conscience aspire à une paix, loin du tumulte de la société. Elle permet de comprendre ce qu'est le bien et le mal, elle est une "voix céleste". En cela, elle s'éloigne des influences de la société : "La conscience est timide, elle aime la retraite et la paix ; le monde et le bruit l'épouvantent", comme l'écrivait Rousseau dans La Profession de foi du vicaire savoyard, un extrait du livre IV de Émile.

 

III. La conscience de l'individu se construit par rapport à elle-même et par rapport aux rapports à la société qu'elle perçoit

Nietzsche s'oppose à la conception d'une permanence de la conscience. La conscience n'est pas un refuge dans lequel personne ni même la société ne pourrait rentrer : "On croit que c'est là le noyau de l'homme : ce qu'il a de permanent, d'éternel, d'ultime, de plus originel ! On tient la conscience pour une quantité stable donnée ! On nie sa croissance, ses intermittences ! On la conçoit comme « unité de l'organisme » ! Cette surestimation et cette méconnaissance ridicules de la Conscience ont eu pour heureuse conséquence d'éviter son élaboration trop rapide."

Sartre distingue "en soi" et "pour soi", ce qui permet de comprendre que le sujet conscience peut être différent de ce qu'il est, et que l'homme est un projet grâce à sa conscience.

 

Proposez vos plans et vos idées, il n'y a pas qu'une correction possible, surtout en philosophie. N'hésitez pas à commenter ci-dessous !

 

-> Sujets en philosophie du bac 2015

 

Classé dans : Culture Générale - Mots clés : philosophie, bac, sujet, conscience, individu, reflet, société, appartient, sujet, dissertation, corrigés, correction, 2015, - 2 commentaires


précédente page 2 sur 16 suivante »