Réussir Sciences Po

 

 

 

Le nouveau ROMAN FANTASY de Hayato Chirun

Le nouveau DÉVELOPPEMENT PERSONNEL de Arthur Legrand

(liens Amazon sponsorisés - ou lire gratuitement ces livres (14 jours offerts))

 

Résumé de Multiculturalisme, Charles Taylor

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 08 février 2019

Le multiculturalisme est une notion de plus en plus importance dans les sociétés actuelles. L'auteur Charles Taylor lui consacre un ouvrage intitulé "Multiculturalisme. Différence et démocratie" dont voici un résumé.




Résumé du livre Multiculturalisme par Charles Taylor



Charles Taylor, né en 1931, coprésident de la Commission de consultation sur les pratiques d'accommodement reliées aux différences culturelles en 2007, a consacré tout un essai sur le thème du multiculturalisme.


Charles Taylor part tout d'abord du constat que les mouvements politiques se servent du besoin de reconnaissance des hommes.

Or d'après Charles Taylor, reconnaissance et identité sont liés.

Le discours de reconnaissance a été rendu familier aux hommes de deux façons :


1) Dans la sphère privée. Dans la sphère privée, l'identité et le moi se constituent grâce au dialogue, grâce aux interactions avec les autres qui nous importent.
2) Dans la sphère publique. La reconnaissance égalitaire au fur et à mesure de l'histoire de la société a pris un rôle de plus en plus important.

 

I. Deux politiques face au multiculturalisme

 

A. Deux politiques fondées sur un même principe : le respect égal.

 


Dans ce deuxième cas de la sphère publique, étudié par Charles Taylor, deux mouvements semblent se dégager :


1. La société actuelle a prôné la valeur d'égalité entre les citoyens, une égale dignité entre eux.
2. Au contraire, le développement de la perception de l'identité a renforcé les singularités, a encouragé la différence : "Tout le monde devrait être reconnu en fonction de son identité unique."

S'est ainsi mise en place une politique de la différence. Cette politique de la différence "dénonce toutes les discriminations et refuse toute citoyenneté de seconde classe."

 

Charles Taylor
Charles Taylor a consacré un de ses essais
au thème du multiculturalisme,
de la différence dans la démocratie.


- La politique de la dignité égalitaire a pour fondement l'idée que l'intégralité des êtres humains sont dignes de respect. Pour Kant, parmi les premiers à avoir défini cette dignité, les hommes étaient dignes en vertu de leur rationnalité et de leur capacité à diriger leur vie selon des principes.
C'est cette idée qui a été retenue, et qui fonde la vision actuelle de la dignité égalitaire : tout homme ayant un "potentiel humain universel", chacun mérite du respect.


- La politique de la différence a en partie les mêmes fondements. Le potentiel universel sert alors à former et "définir sa propre identité en tant qu'individu et en tant que culture". 


 

B. Contradiction entre les deux politiques

 

 


Or ces deux politiques, fondées toutes deux sur un même principe de respect égal, entrent en contradiction.


La première politique implique que tout le monde soit traité "en étant aveugles aux différences".
La seconde politique implique de "reconnaître et même favoriser la particularité".


La première politique reproche à la seconde de "violer le principe de non-discrimination".
La seconde politique reproche à la première de "nier toute identité en imposant aux gens un moule homogène qui ne leur est pas adapté".

La politique d'égale dignité a été portée principalement par les idées de deux auteurs : Rousseau d'une part, et Kant d'autre part.

 

II. Toutes les cultures ont-elles la même valeur ?

 

A. Des sociétés de plus en plus multiculturelles

 



Charles Taylor constate que les sociétés actuelles deviennent de plus en plus multiculturelles. Elles "se tournent vers le multiculturalisme".

La thèse de Charles Taylor est que le libéralisme n'est pas totalement neutre en ce qui concerne la culture. En effet selon lui, "le libéralisme ne peut ni ne doit revendiquer une neutralité culturelle complète".


Emerge pourtant un paradoxe : bien que les sociétés soient de plus en plus multiculturelles, elles sont dans le même temps de plus en plus perméables, c'est-à-dire qu'elles sont davantage ouvertes à des migrations multinationales.


Il ne s'agit en fait pas d'une contradiction, mais ces deux tendances vont ensembles. La seule difficulté réside dans le fait que certains sont à la fois citoyens du pays, et appartiennent également à la même culture qui remet en question "le territoire philosophique" de ce même pays.

Ainsi, le débât actuel concerne la supériorité d'une culture sur une autre culture.

Historiquement, les sociétés occidentales sont critiquées pour avoir tenté d'imposer une culture au temps des colonies. Mais aussi pour leur politique actuelle de mise à l'écart des minorités culturelles, qui apparaît comme du mépris.


La question posée n'est plus seulement : est-ce qu'il est bon, est-ce qu'il est légitime, de laisser  les autres cultures survivre ? L'enjeu retenu dan la société actuelle est désormais plus grand : reconnaître "la valeur égale des différentes cultures". Il s'agit en effet de contribuer à la survivance des cultures : non seulement laisser survivre les autres cultures, mais aussi de reconnaître leur mérite.


Cette exigence de reconnaître les cultures, alors qu'elle était implicite avant, est dans les sociétés actuelles devenue explicite. Répandre l'idée que nous sommes formés par la reconnaissance a en effet permis à cette exigence de reconnaître le mérite des autres cultures de devenir explicite.


Ce raisonnement sous-entend que nous devons un égal respect à toutes les cultures. Charles Taylor soutient alors la thèse que cette présomption a une partie vraie, mais "qu'elle est nullement dépourvue de difficultés et qu'elle implique une sorte d'acte de foi".

En effet selon lui, toute culture peut apprendre à l'humanité, même si les cultures peuvent passer par des phases de décadence. Cela ne revient pas non plus à dire que toutes les formes d'art d'une culture sont d'égale valeur. Mais au moins, "toutes les cultures humaines qui ont animé des sociétés entières durant des périodes parfois considérables ont quelque chose d'important à dire à tous les êtres humains."

C'est cette pensée qui doit animer l'homme quand il étudie toute autre culture. 

 


Charles Taylor, Le multiculturalisme
Charles Taylor, Le multiculturalisme,
Flammarion, 21 octobre 2009

 

B. Toutes les cultures n'ont pas nécessairement une valeur égale

 



En revanche ce que refuse Charles Taylor, ce serait une obligation à conclure quoi qu'il arrive que telle culture a une valeur égale ou plus grande qu'une autre culture. Pour lui, cette démarche ne serait pas éthique, car ce jugement aurait été indépendant de la volonté, il aurait été posé a priori, sans que l'on puisse le modifier après étude. On ne peut exiger de considérer que toutes les cultures se valent.

Trois conséquences :


La première conséquence est de s'écarter dans une certaine mesure de ce que Charles Taylor appelle les théories "subjectivistes", dérivées de Nietzsche, Foucault, ou Derrida, qui énoncent que tout jugement de valeur n'est pas un libre choix de l'homme, mais qu'il est imposé par des structures de pouvoir.


La seconde conséquence est la nécessité de ne pas juger seulement avec nos vieux critères, propres et familiers, mais avec de nouveaux critères qui n'apparaissent qu'après avoir étudié les différentes cultures. En effet l'analyse de nouvelles cultures transforme nos propres critères de considération, qui nous permet d'échapper à l'ethnocentrisme (le fait d'être centré sur des considérations propres uniquement à notre éthnie).


La troisième conséquence est le refus d'un jugement favorable a priori, avant toute chose. C'est-à-dire qu'on ne doit pas penser qu'une autre forme de culture est forcément, nécessairement, bonne ou meilleure. Dans le cas contraire, ce serait un double faute : d'abord parce qu'une telle exigence serait "homogénéisante". Ensuite, parce que l'on ne peut juger seulement avec ses propres critères originaires, ce serait tomber dans l'ethnocentrisme déjà mentionné.

Ainsi, "sous cette forme, l'exigence de reconnaissance égale est inacceptable."


 

>> En conclusion de ce résumé sur le multiculturalisme

 



L'homme se sert donc de la présomption pour étudier les autres cultures. Cette présomption nécessite une ouverture aux différentes cultures, pour pouvoir modifier ses critères de jugement : "ce que la présomption requiert de nous n'est pas de trancher péremptoirement et de manière inauthentique sur l'égalité de valeur ; mais d'être ouverts à l'étude culturelle comparative, pour déplacer nos horizons vers des mélanges nouveaux".


Enfin, Charles Taylor se permet de conclure son essai par une exigence. Il s'agit d'un rappel à l'humilité de l'homme ; l'homme n'a pas encore atteint le point où il pourra juger parfaitement et de manière évidente de la valeur des cultures : "nous sommes très loin de cet ultime horizon du haut duquel la valeur relative des différentes cultures pourrait être évidente."



Vous pourrez lire avec intérêt les différents commentaires qu'ont écrit en réaction à cet essai Susan Wolf, Steven Rockefeller, ou encore Michael Walzer.


-> En 2014, le concours des IEP s'intéressait à la CULTURE. Les meilleurs articles sur la culture à consulter ici ! <-







 

Classé dans : Culture Générale - Mots clés : culture, IEP, multiculturalisme, résumé, Charles Taylor, multiculturalism, différence, démocratie, cultures, concours, explication, cours, fiche - 3 commentaires


Le secteur tertiaire dans les villes

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 13 mai 2018

La ville se différencie du monde rural par les activités qu'on y exerce.

Ainsi, comme on peut le penser, le secteur primaire se répartit sur tout le territoire à peu près uniformément.

Mais les services sont plus concentrés avec 90% des emplois dans 10% des communes.

Toutefois, ces chiffres datent de 1990. Il serait intéressant de savoir si cette tendance se renforce au XXIe siècle, ou au contraire va en s'inversant.

Ce qui est sûr, c'est que la part du secteur tertiaire progresse partout, pas seulement en France mais aussi dans le monde. Ainsi en 2012, le secteur tertiaire valait 60 % de l'économie mondiale. Et l'urbanisation progresse également rapidement.

 

 Christophe Terrier, "Les villes : toujours plus tertiaires"

 

-> Culture générale : la Ville <-

Classé dans : Culture Générale - Mots clés : la ville, secteur tertiaire, IEP, réviser, concours, les villes toujours plus tertiaires, part du tertiaire, secteurs, la ville, la campagne, le village - Aucun commentaire


Culture générale : la Ville

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 12 mai 2018

-> Thème : les RADICALITÉS

 

ville thème IEP 2014

Voici une compilation des meilleurs articles sur la ville pour vos révisions.

 

Lire aussi les articles de Courrier International sur la Ville.

 

Ville : notions générales :

 

Cours de littérature/philosophie sur la Ville :

Cours d'économie/sociologie sur la ville :

 

Cours d'histoire sur la Ville :

 

Orientations pour réviser le thème de la ville :

 

Sujets / corrigés sur le thème de la Ville :

 

Fiches sur la Ville :

 

QC 2018 ville

citation Villes

3

QC 2018 ville

Cours Science Po ville

3

QC 2018 ville

Fiche manuscrite - la ville porteuse de toutes les utopies

2

QC 2018 ville

Fiche manuscrite - la ville porteuse de toutes les utopies 2

4

QC 2018 ville

l'avènement de la ville comme norme

9

QC 2018 ville

Quelles politiques de la ville peut-on imaginer pour lutter contre le phénomène de radicalisation

4

QC 2018 ville

Notions sociologiques sur la ville

11

QC 2018 ville

Notions sur la ville

5

QC 2018 ville

 ville et modernité

4

QC 2018 ville

la ville

30

QC 2018 ville

La ville, espace d'intégration etde socialisation

5

QC 2018 ville

La ville et ses banlieues de la violence

7

QC 2018 ville

Le périurbain, l'un des prochains modes d'habiter

5

QC 2018 ville

La ville définitions et concepts

1

 

Voyez aussi les autres cours de culture générale :

-> Cours de Culture générale <-

 

 

Classé dans : Culture Générale, IEP Régions - Mots clés : ville, réviser, Sciences Po, meilleurs, articles, best of, 2014, IEP, concours, communs, entrée - Aucun commentaire


Quels sont le thème et les oeuvres des prépas scientifiques 2019

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 07 mai 2018

Les oeuvres au programme des prépas scientifiques 2019 sont les suivantes :

 

 

Le thème quant à lui est : "L'amour".

 

Le Banquet est quelquefois désigné sous le nom de Discourssur l’amour. C’est en effet une suite de discours qui furent censés tenus au banquet donné par le poète Agathon, quand il remporta le prix au concours de tragédie, avec son premier ouvrage (416 av.J.-C.).

 

Le Songe d’une nuit d’été peut être regardé comme le pen-dant  de  laTempête.  C’est  encore  ici  une  pièce  de  féerie,  oùl’ imagination semble avoir été le seul guide de Shakspeare. Aus-si  ,  pour  la  juger,   faut-il  ne  pas  oublier  son  titre  et  se  livrer  aucaprice  du  poëte,   qui  a  dû  sentir  lui-même  tout  ce  qu’aurait  dechoquant pour un esprit méthodique et froid le mélange bizarrede  la  mythologie  ancienne  et  de  la  mythologie  moderne,  letransport rapide du spectateur d’un monde réel dans un mondefantastique,  et  de  celui-ci  dans  l’autre.  LaVie  de  Thésée,  dansPlutarque,  et  deux  contes  de  Chaucer,  ont  peut-être  fourni  àShakspeare  quelques  traits  de  son  ouvrage,  mais  l’imitation  yest très-difficile à reconnaître.

 

C’est  dans  l’hiver  de  1830  et  àtrois  cents  lieues  de  Paris  quecette  nouvelle  fut  écrite  ;  ainsi  aucune  allusion  aux  choses  de1839.Bien  des  années  avant  1830,  dans  le  temps  où  nos  arméesparcouraient  l’Europe,  le  hasard  me  donna  un  billet  de  logementpour  la  maison  d’un  chanoine  :  c’était  à  Padoue,  charmante  villed’Italie ; le séjour s’étant prolongé, nous devînmes amis.Repassant à Padoue vers la fin de 1830, je courus à la maisondu  bon  chanoine  :  il  n’y  était  plus  ;  je  le  savais,  mais  je  voulaisrevoir  le  salon  où  nous  avions  passé  tant  de  soirées  aimables,  et,depuis,  si  souvent  regrettées.  Jetrouvai  le  neveu  du  chanoine  etla  femme  de  ce  neveu  qui  mereçurent  comme  un  vieil  ami.Quelques personnes survinrent, et l’on ne se sépara que fort tard ;le  neveu  fit  venir  du  Café  Pedroti  un  excellent  zambajon.  Ce  quinous fit veiller surtout, ce fut l’histoire de la duchesse Sanseverinaà  laquelle  quelqu’un  fit  allusion,  et  que  le  neveu  voulut  bienraconter tout entière, en mon honneur.

 

-> Culture générale : l'Amour <-

Classé dans : Culture Générale - Mots clés : thème, prépas scientifiques, 2019, concours, littérature, français, philosophie, français-philosophie, l'amour, stendhal, platon, shakespeare - Aucun commentaire


Liste des départements avec les chefs-lieux par ordre d'importance

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 01 mai 2018

Pour les différents concours de culture générale, apprenez les 3 premières colonnes par coeur.

Vous devez aussi apprendre la population des dix plus grandes villes : Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Nice, Nantes, Montpellier, Strasbourg, Bordeaux.

L'ordre "d'importance" est ici l'ordre décroissant de la population du chef lieu. La population a été arrondie par excès (ça vous donne un an d'avance, comme la démographie progresse).

Vous devriez aussi savoir situer chaque département sur une carte, et le chef-lieu qui lui correspond. Pour cela, nous vous conseillons d'acheter un puzzle. Nous vous en proposons deux :

- puzzle 1 - les départements français

- puzzle 2 - les départements français

Bonne chance.

 

Chef-lieu

Numéro

Département

Population du chef-lieu

Paris

75

Paris

2 207 000

Marseille

13

Bouches-du-Rhône

862 000

Lyon

69

Rhône

514 000

Toulouse

31

Haute-Garonne

472 000

Nice

6

Alpes-Maritimes

343 000

Nantes

44

Loire-Atlantique

304 000

Montpellier

34

Hérault

278 000

Strasbourg

67

Bas-Rhin

278 000

Bordeaux

33

Gironde

250 000

Lille

59

Nord

233 000

Rennes

35

Ille-et-Vilaine

216 000

Saint-Étienne

42

Loire

172 000

Toulon

83

Var

168 000

Grenoble

38

Isère

161 000

Dijon

21

Côte-d’Or

156 000

Angers

49

Maine-et-Loire

152 000

Nîmes

30

Gard

151 000

Saint-Denis

974

La Réunion

147 000

Le Mans

72

Sarthe

144 000

Clermont-Ferrand

63

Puy-de-Dôme

142 000

Tours

37

Indre-et-Loire

137 000

Limoges

87

Haute-Vienne

134 000

Amiens

80

Somme

133 000

Annecy

74

Haute-Savoie

126 000

Perpignan

66

Pyrénées-Orientales

122 000

Metz

57

Moselle

118 000

Besançon

25

Doubs

117 000

Orléans

45

Loiret

115 000

Rouen

76

Seine-Maritime

111 000

Caen

14

Calvados

107 000

Nancy

54

Meurthe-et-Moselle

106 000

Nanterre

92

Hauts-de-Seine

94 000

Avignon

84

Vaucluse

93 000

Créteil

94

Val-de-Marne

91 000

Poitiers

86

Vienne

88 000

Versailles

78

Yvelines

86 000

Fort-de-France

972

Martinique

83 000

Pau

64

Pyrénées-Atlantiques

78 000

La Rochelle

17

Charente-Maritime

76 000

Colmar

68

Haut-Rhin

71 000

Ajaccio

2A

Corse-du-Sud

69 000

Bourges

18

Cher

67 000

Quimper

29

Finistère

64 000

Cergy

95

Val-d’Oise

64 000

Valence

26

Drôme

63 000

Troyes

10

Aube

61 000

Chambéry

73

Savoie

60 000

Montauban

82

Tarn-et-Garonne

60 000

Niort

79

Deux-Sèvres

59 000

Cayenne

973

Guyane

58 000

Mamoudzou

976

Mayotte

58 000

Beauvais

60

Oise

55 000

Vannes

56

Morbihan

54 000

La Roche-sur-Yon

85

Vendée

54 000

Évry

91

Essonne

53 000

Bobigny

93

Seine-Saint-Denis

52 000

Évreux

27

Eure

50 000

Laval

53

Mayenne

50 000

Albi

81

Tarn

50 000

Belfort

90

Territoire de Belfort

50 000

Charleville-Mézières

8

Ardennes

48 000

Carcassonne

11

Aude

46 000

Saint-Brieuc

22

Côtes-d’Armor

46 000

Blois

41

Loir-et-Cher

46 000

Châlons-en-Champagne

51

Marne

46 000

Bastia

2B

Haute-Corse

45 000

Châteauroux

36

Indre

44 000

Angoulême

16

Charente

43 000

Bourg-en-Bresse

1

Ain

41 000

Gap

5

Hautes-Alpes

41 000

Arras

62

Pas-de-Calais

41 000

Tarbes

65

Hautes-Pyrénées

41 000

Melun

77

Seine-et-Marne

40 000

Chartres

28

Eure-et-Loir

39 000

Nevers

58

Nièvre

35 000

Auxerre

89

Yonne

35 000

Agen

47

Lot-et-Garonne

34 000

Mâcon

71

Saône-et-Loire

34 000

Épinal

88

Vosges

32 000

Mont-de-Marsan

40

Landes

31 000

Périgueux

24

Dordogne

30 000

Alençon

61

Orne

27 000

Laon

2

Aisne

26 000

Aurillac

15

Cantal

26 000

Rodez

12

Aveyron

24 000

Chaumont

52

Haute-Marne

23 000

Auch

32

Gers

22 000

Moulins

3

Allier

20 000

Cahors

46

Lot

20 000

Saint-Lô

50

Manche

20 000

Le Puy-en-Velay

43

Haute-Loire

19 000

Lons-le-Saunier

39

Jura

18 000

Digne-les-Bains

4

Alpes-de-Haute-Provence

17 000

Bar-le-Duc

55

Meuse

16 000

Vesoul

70

Haute-Saône

16 000

Tulle

19

Corrèze

15 000

Guéret

23

Creuse

14 000

Mende

48

Lozère

12 000

Basse-Terre

971

Guadeloupe

11 000

Foix

9

Ariège

10 000

Privas

7

Ardèche

9 000

 

 

Classé dans : Culture Générale - Mots clés : liste, départements, 10 plus grands départements, ordre décroissant, IEP, concours, culture générale, apprendre, savoir, liste des départements français, chef-lieu, chefs-lieux, départements, numéros, population, population des départements - Aucun commentaire


page 1 sur 16 suivante »