Réussir Sciences Po

 

 

Réussir mieux et plus fort :

 

 

De la ville monde à la mégapole contemporaine - Alain Cambier 1/3

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 25 octobre 2013

Alain Cambier a écrit un article intitulé "Quand la ville fait monde...". Cet article est pertinent dans une copie à Sciences Po.

Vous retrouverez cet article à la page : http://www.cairn.info/revue-cahiers-philosophiques-2009-2-page-9.htm

Sommaire de l'ouvrage :

  • De la ville-monde à la mégapole contemporaine
  • Les conditions politiques de la reconstitution d’un monde urbain
  • Les conditions culturelles de réappropriation du milieu urbain contemporain
  • Conclusion

Le résumé :

La ville est apparue comme l’illustration par excellence de l’instauration d’un monde humain. Mais en perdant ses murs, la mégapole tentaculaire aurait rendu ses habitants orphelins de la cité. Au point de voir en elle la ville se défaire... L’expansion de l’urbain n’est-elle pas alors l’occasion de faire entendre l’exigence d’une redéfinition de la citoyenneté, prenant en compte l’être-au-monde des citadins ? À condition toutefois que les artefacts de la mégapole offrent suffisamment de dimension symbolique pour que les usagers puissent se la réapproprier et s’y retrouver. Car quand elle fait signe, la ville contemporaine favorise notre « aptitude au monde » et déploie des horizons plutôt que des frontières.

Florilège de réflexions issues de "Quand la ville fait monde..."

1ère partie : DE LA VILLE-MONDE À LA MÉGAPOLE CONTEMPORAINE

>> La ville

"la ville illustre au plus haut point l’instauration d’un monde humain" - Alain Cambier

"les œuvres de l’art qui constituent la ville ne présentent d’intérêt que si elles favorisent ces rapports spécifiquement humains que sont les relations éthiques et politiques" - Alain Cambier

"La ville est le milieu où peut s’expérimenter la puissance politique" - Alain Cambier

"Héraclite disait que les lois constituent la véritable enceinte de la ville" - Alain Cambier

Alain Cambier

>> Crise de la ville

"l’émergence de l’État moderne entraîna l’abaissement politique des villes : elles perdirent leurs prérogatives, c’est-à-dire leur autonomie administrative, financière, militaire, etc" - Alain Cambier

"La ville engendra en ses bas-fonds un Lumpen-prolétariat, privé de droits élémentaires et qui vivait dans les conditions les plus insalubres" - Alain Cambier

"Quant à l’environnement, il fut totalement sacrifié et la pollution se concentrait aussi bien dans ses eaux que dans son atmosphère." - Alain Cambier

"cette pollution fut aussi morale : la prostitution et la délinquance firent de la ville une jungle, hantée par une faune hybride." - Alain Cambier

"Le projet urbanistique de Hausmann (...) consistait à prendre en charge la vie de la population citadine pour la rendre plus disciplinée et exercer sur elle une tutelle plus efficace. Il s’agissait de rendre la ville plus fonctionnelle, en rejetant à l’extérieur de la ville la population potentiellement rebelle." - Alain Cambier

"Le développement périphérique des banlieues accentua encore cette transformation profonde du mode de vie urbain dont l’expansion-extension favorisa paradoxalement l’incommunicabilité et la multiplication d’espaces de relégation" - Alain Cambier

"Dans la ville contemporaine, la cité a fait place à la zone. " - Alain Cambier

"la cité est devenue le reflet de la division des places, des rôles, des fonctions. Ainsi en est-il de la cité universitaire, de la cité ouvrière, de la cité administrative, de la City comme centre des affaires et de la spéculation financière, voire de la cité-dortoir… Dans les banlieues, la cité est même devenue, en verlan, la « téci » désignant une zone de non-droit." - Alain Cambier

"Comme le dit Heidegger : « Les demeures peuvent même être bien comprises, faciliter la vie pratique, être d’un prix accessible, ouvertes à l’air, à la lumière et au soleil : mais ont-elles de quoi nous garantir qu’une habitation a lieu ? »" - Alain Cambier

>> Habitation

"L’habitation renvoie à une conduite de réappropriation et ne saurait se réduire à disposer d’un logement" - Alain Cambier

"Habiter consiste à donner du sens, à donner une âme à son environnement" - Alain Cambier

"l’urbain contemporain produisit de l’inhabitable et les premières émeutes, en banlieue, éclatèrent" - Alain Cambier

"En France, un ministère de la Ville fut créé en 1990, qui symbolisa cette réappropriation politique nécessaire." - Alain Cambier

"Les gated communities sont le paroxysme de cette caricature de ville « utopique » fondée sur un principe d’insularité factice." - Alain Cambier

"comme l’a dit Éric Maurin, « les ghettos les plus fermés sont les ghettos des riches »" - Alain Cambier

-> Best-Of des articles du blog sur la VILLE <-

Classé dans : Questions contemporaines - Mots clés : ville, mégalopole, banlieue, IEP, Alain Cambier, ouvrage, ville-monde, contemporaine, banlieue, analyse, politique, cité, zone, urbain - aucun commentaire