Réussir Sciences Po

 

 

 

-> Livre Sciences Po Grenoble 2019

-> Tout comprendre à la politique

->  L'appli Intégrer Sciences Po est disponible sur le Play Store

 

Fiche IEP VI. B. Europe de l'Est et démocraties populaires

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 30 mai 2013

VI. L'Europe

B. Europe de l'Est et démocraties populaires


-> Les démocraties populaires autour de l'URSS

 

Klement Gottwald
Klement Gottwald

- l'URSS met en place des régimes communistes dans les Etats d'Europe centrale (Rouamnie en 1945, Bulgarie, Hongrie et Pologne en 1947, Tchécoslovaquie en 1948 et RDa en 1949)
- coup de Prague le 25 février 1948 par les communistes tchèques, avec le soutien de l'URSS (sous la pression des communistes menés par Gottwald, le président Benes doit démissionner)
- épurations organisées par Staline, (Gostov en Bulgarie arrêté et tué, Gomulka en Pologne emprisonné, Rajk en Hongrie exécuté)


-> La formation d'un bloc soviétique

- mise en place de la doctrine soviétique dans tous les pays d'Europe centrale
- signature du Pacte de Varsovie en 1955 à l'initiative de Nikita Khrouchtchev en opposition à l'OTAN
- le COMECON (ou CAEM, Conseil d'assistance économique mutuelle) en janvier 1949 réunit URSS, Bulgarie, Tchécoslovaquie, Hongrie, Pologne, et Roumanie

-> Les fissures du bloc soviétique

 

 

 

 

Budapest
Les troupes du pacte de Varsovie répriment
l'insurrection de Budapest en 1956

- Tito à la tête de la Yougoslavie manifeste son opposition à Staline
- Khrouchtchev énonce les crimes de Staline à l'occasion du XXe Congrès du Parti communiste (PCUS) en 1956, donnant naissance à des revendications d'autonomie en Pologne et Hongrie (avec Imre Nagy, révolte de Budapest)
- Printemps de Prague en 1968 : en réaction aux volontés de relative libéralisation de la part du parti communiste tchécoslovaque, prônant un « socialisme à visage humain » avec Alexander Dubček, les troupes du pacte de Varsovie envahissent la capitale.

-> Fin des démocraties populaires

- Ostpolitik de Willy Brandt (politique d'ouverture vers l'est)
- Des dirigeants s'imposent contre le communisme en Hongrie, Pologne (Lech Walesa), Tchécoslovaquie
- Après l'éclatement de l'URSS en 1991, la Tchécoslovaquie est séparée entre République tchèque et Slovaquie en 1992.
- La Yougoslavie, mosaïque de nationalités, succombe à la guerre qui fait au moins 200 000 morts. La Slovénie et la Croatie réclament leur indépendance en 1991 ; à leur tour la Bosnie-Herzégovine en mars 1992 déclenche une guerre d'indépendance (intervention de l'ONU, siège de Sarajevo).
- Guerre du Kosovo, République fédérale de Yougoslavie admise à l'ONU en 2000, indépendance du Monténégro qui se sépare de la Serbie,


-> Fiche du forum : Les démocraties populaires

 

Guerre du Kosovo
Guerre du Kosovo

 

>> Retrouvez toutes les fiches sur le monde depuis 1945 <<

-> Culture générale : la Démocratie <-

 

Classé dans : Histoire - Mots clés : démocraties, populaires, URSS, Yougoslavie, 1945, Tito, Gottwald, Prague, Budapest, Roumanie, Bulgarie, coup, Tchécoslovaquie, République, Tchèque, Pologne, soviétique, fiche, iep, sciences po, histoire, contemporaine, XXe siècle, résumé - 2 commentaires


Rebondissements de l'affaire Bettencourt : doit-on faire confiance à la justice ?

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 30 mai 2013

Doit-on avoir confiance en la justice ? Voire peut-on avoir confiance en la justice ?

C'est la question qui se pose avec insistance après les dernières révélations sur l'affaire Bettencourt. Personne n'aura ignoré combien cette question est d'actualité après les concours Sciences Po sur la justice et la science.

D'après Le Parisien, le juge Jean-Michel Gentil était un proche d'un des médecins qui a statué sur "l'abus de faiblesse" concernant Mme Bettencourt. Sophie Gromb, le médecin dont il est question, a en effet été nommée par le juge Gentil alors qu'elle avait été son témoin de mariage en 2007.

L'indépendance de la justice est-elle respectée ? Dans le même sens, le juge Gentil avait refusé une demande de confrontation entre les médecins qui ont examiné Liliane Bettencourt et un expert neurologue, n'y voyant pas d'utilité.

Pour comprendre toute l'affaire Bettencourt, reportez-vous à notre grand dossier : l'Affaire Bettencourt pour les Nuls : le résumé de l'affaire.

 

L'indépendance du Juge Gentil en question
L'indépendance du Juge Gentil remise en question après la révélation d'un nouveau conflit d'intérêt

Classé dans : Actualités - Mots clés : sciences po, résumé, actualités, Bettencourt, résumé, comprendre, explication, indépendance, justice, doit-on, juge, Gentil - 4 commentaires


Fiche IEP VI. Europe A. Construction de l'Europe de l'Ouest

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 29 mai 2013

VI. L'Europe

A. Construction de l'Europe de l'Ouest


-> La concrétisation d'une idée européenne

- discours de Winston Churchill ("Il nous faut ériger quelque chose comme les Etats-Unis d'Europe" en septembre 1946, Coudenhove-Kalergi lance l'Union parlementaire européenne, congrès de La Haye en 1948

 

CED rejetée par l'Assemblée nationale en France
La CED est rejetée par l'Assemblée nationale en France
par 319 voix contre 264 le 30 août 1954

- création de l'OECE suite au plan Marshall en 1948
- traité de Bruxelles (R-U, Fr, BeNeLux - Belgique, Pays-Bas, Luxembourg -) qui met en place l'Union occidentale, signature du traité de l'Atlantique Nord, créant l'OTAN, le 4 avril 1949
- Conseil de l'Europe créé par le traité de Londres le 5 mai 1949
- la CECA (Communauté européenne du charbon et de l'acier) créée en 1951 réunit la France, l'Italie, la RFA, et les pays du Benelux
- échec de la CED (Communauté européenne de défense), dont le traité a été signé en 1952, mais rejetée par l'Assemblée nationale en France en 1954

-> Vers les traités de Rome

- élargissement du traité de Bruxelles à la RFA et à l'Italie en 1954 (l'organisation devient Union de l'Europe occidentale)
- deux traités sont signés à Rome le 25 mars 1957 : le premier donne naissance à la CEE (Communauté économique européenne), le second à l'EURATOM (Communauté européenne de l'énergie atomique)
- Mise en œuvre de la PAC (Politique agricole commune en 1962), Union douanière entre les Six pays membres de la CEE mise en place en avance d'un an et demi, en 1968
- le Royaume-Uni crée en 1960 l'Association européenne de libre-échange pour contrebalancer la CEE, mais demande finalement son adhésion à la CEE, à laquelle de Gaulle oppose son veto en 1963 et 1967. Le veto est levé avec l'élection de Pompidou en 1969

-> L'élargissement troublé de la communauté européenne

- échec du plan Fouchet en 1961 et 1962, "politique de la chaise vide" de Charles de Gaulle contre un pouvoir supranational, qui se résout par le compromis du Luxembourg de 1966
- traité de l'Elysée en janvier 1963, sommet de La Haye en 1969, Marché commun achevé en 1970, Europe des Neuf en 1973 (R-U, Irlande et Danemark entrent dans la CEE)
- Système du serpent monétaire en 1972, puis SME (Système monétaire européen) en 1978
- en février 1986 est adopté l'Acte unique européen, qui modifie le traité de Rome et ouvre la voie au marché commun intérieur
- traité de Maastricht (ville des Pays-Bas) le 7 février 1992 instituant l'Union européenne

 

 

-> Chronologie de la construction européenne

 

Roland Dumas signe l'Acte unique européen en février 1986
Roland Dumas signe l'Acte unique européen en février 1986

 

 

 

 

>> Retrouvez toutes les fiches sur le monde depuis 1945 <<

 

Classé dans : Histoire - Mots clés : europe, union, européenne, construction, traité, Maastricht, traités, Rome, 1986, veto, France, de Gaulle, Royaume-Uni, Acte, unique, européen, CECA, CEE, Communauté, CED, fiche, iep, sciences po, histoire, contemporaine, XXe siècle, résumé, monde, 1945 - aucun commentaire


« précédente page 251 sur 299 suivante »