Réussir Sciences Po

 

 

Réussir mieux et plus fort :

 

 

Justice et droit philosophie : origines du droit et de la justice

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 13 novembre 2012

Justice (thème concours 2012 pour Sciences Po) et droit sont intimement liés. Jus, en latin, signifie le droit. Droit et institutions juridiques ont une même origine.

Origine du droit et de la justice humaine

Justice humaine est entendue au sens des institutions, des personnages et des règles établis par les humains pour rendre la justice.

I. Comment la justice est-elle devenue une institution

    A. La sédentarisation rend le droit nécessaire

1. Lorsque les hommes étaient nomades, la résolution des conflits ne posait pas de problème : les fauteurs de troubles étaient exclus
2. La sédentarisation oblige les hommes à créer des règles, pour éviter les conflits et les contrôler

    B. Le droit rend la justice humaine nécessaire

1. Dans les premiers temps, les juges sont choisis pour appliquer le droit et rendre la justice, parmi les personnages considérés les plus sages, notamment du fait de l'expérience : les personnes âgées, les chefs, les personnalités connues
2. Toujours dans les premiers temps, les Juges, du fait de leur sagesse et de leur importance, deviennent des chefs politiques, notamment en Israël.

II. Les origines du droit selon les penseurs modernes

    A. Machiavel
Nicolas Machiavel
1.L'origine du droit vient des rapports de forces entre les acteurs de la politique. Le tyran pour se faire respecter doit soumettre ses sujets à lui obéir. A cet effet, il impose sa loi, il donne des devoirs à ses sujets.

2. Le droit naît donc dans la contrainte et la soumission.

    B. Rousseau
Machiavel
1.Le droit a été créé pour remédier aux conflits, notamment dus au droit de la propriété.

2. "Le premier qui, ayant enclos un terrain, s'avisa de dire : ceci est à moi, et trouva des gen assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la société." Discours sur l'inégalité en 1755


Vous aimerez aussi :
-> La justice du droit <-
-> Tout sur la justice <-

Classé dans : IEP Régions, Culture Générale - Mots clés : justice, origines, droit, devoirs, sujets, Rousseau, Platon, Discours sur l'inégalité, thème, concours, iep, 2013, science, culture générale, questions contemporaines - 2 commentaires


L'affaire Mohammed Merah (Culture générale, Actualités et Justice)

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 12 novembre 2012

    L'affaire Merah n'en finit pas de rebondir. Mohammed Merah, responsable de 3 tueries (7 personnes assassinées) au nom d'un islamisme terroriste, se trouve au coeur de l'actualité une fois de plus, par la diffusion de nouvelles révélations.

    1. D'une part, la publication par son frère Mon frère, ce terroriste, d'un ouvrage dénonçant la radicalisation de Mohamed.
    2. D'autre part, la diffusion par M6 d'un enregistrement dans lequel sa soeur déclare, enregistrée à son insu (bien qu'elle ait des doutes) : "Je suis fière, fière, fière [de son frère]", "je pense du bien de Ben Laden", "Les juifs, tous ceux qui sont en train de massacrer les musulmans, je les déteste."

    Décryptage des derniers rebondissements du dossier "Affaire Merah", qui vous sera particulièrement utile pour le thème de la Justice en Culture générale pour Sciences Po.

Mohammed Merah


16 octobre : le Sénat adopte un projet de loi permettant de poursuivre des Français commettant des actes de terrorisme à l'étranger ou partant s'y entraîner au Jihad.


Eclairage :

Le projet de loi est lancé à l'origine par un département ministériel. Le Conseil d'État est consulté, puis le projet est examiné par le Conseil des ministres. Alors, il devient un projet de loi.


17 octobre : le jihadiste Moez Garsallaoui, recruteur pour Al-Qaïda en Europe et mentor présumé du jeune Mohammed Merah, est tué par des tirs de drones dans le nord du Pakistan.


Eclairage :

Djihadiste ou jihadiste : de l'arabe « exercer une force », ou « tâcher ».

Averroès (1126-1198) distingue quatre formes de Jihad :
1. Le Jihād du cœur : lutte intérieure, contre soi, pour le bien et les valeurs musulmanes
2. Le Jihād de la langue : prescrire un bon comportement
3. Le Jihād de la main : écrire, enseigner, le savoir musulman
4. Le Jihād de l'épée : lutte armée contre pour convertir à l'islam

Le Jihād est plus ou moins une obligation selon les musulmans, il est exalté (surtout sous sa 4ème forme) dans les milieux d'islam extrêmiste.
Les journaux assimilent le plus souvent le jihadisme à sa 4e forme, la lutte armée, le terrorisme islamiste.


23 octobre : le rapport sur l'affaire Merah de l'IGPN, la «police des polices», est rendu public par le ministère de l'Intérieur. Il met en exergue «plusieurs défaillances objectives», notamment une mauvaise évaluation par le Renseignement de la dangerosité du tueur au scooter.


Eclairage :

IGPN : L'inspection générale de la police nationale. Son fonctionnement consiste en trois activités :
1. audits et contrôles inopinés des services de police, 2. études de recommandations, 3. contrôle le respect du code de déontologie de la police nationale, et enquête donc sur demande d'autorités administratives et judiciaires
Cette troisième et dernière fonction nous concerne pour l'affaire Merah.


25 octobre : la veuve du caporal Abel Chennouf, tué par Mohamed Merah, décide de porter plainte contre la Direction centrale du renseignement intérieur pour «homicide involontaire».


Eclairage :

La DCRI est un organisme agissant entièrement sous le couvert du "secret défense", chargé de lutter contre toutes les activités portant atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation, notamment venant de l'étranger : terrorisme, armes de destruction massive nucléaires ou biologiques.

31 octobre : L'Express et Libération annoncent que deux policiers toulousains avaient envisagé dès juin 2011 la transmission au parquet du dossier du « tueur au scooter », mais que leurs supérieurs de la direction centrale n'auraient pas réagi à cette alerte.

Eclairage :

Le parquet :  l’ensemble des magistrats du ministère public qui sont chargés de demander l'application de la loi et de l’action pénale au nom des intérêts de la société.
Au tribunal de grande instance (jugeant les affaires importantes), le parquet se compose d'un procureur de la République, de procureurs adjoints, et de substituts.

Le parquet agit donc au nom du pays, pour défendre les intérêts de la France, en l'occurence contre des individus menaçant la sécurité intérieure.


1er novembre : l'avocat des familles des victimes de l'école à Toulouse demande la «création d'une enquête parlementaire sur l'affaire Merah» après de nouvelles révélations sur des dysfonctionnements de la police.


Eclairage :

Une commission d’enquête parlementaire exerce un contrôle de l’action gouvernementale en se renseignant sur la gestion d’un service public (en l'occurence la police), d’une entreprise nationale, ou sur des questions de société.

Classé dans : Actualités - Mots clés : affaire, mohammed, merah, décryptage, décodage, comprendre, expliquée, tribunal, parquet, explication, commission, DCRI - aucun commentaire


Presse / Langues : Les élections américaines 2012

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 07 novembre 2012

Chaque année, l'épreuve de langue vivante porte sur un article paru quelques semaines avant, voire quelques mois, sur un événement marquant de la vie des états anglophones. Il est donc parfaitement possible de tomber, pour l'épreuve d'anglais, sur un sujet consacré aux élections américaines de 2012 cette année.

>> Résultat des élections américaines 2012

Chronologie :

Le 6 novembre 2012

- @BarackObama twitte "This happened because of you. Thank you."

- CNN annonce les résultats des élections présidentielles "aux New-yorkais et au monde" sur l'Empire State Building : Barack Obama est réélu.

- Obama envoie le tweet désormais le plus retweeté et le plus célèbre de l'année 2012 : 700.000 retweets en 14 heures.


Analyse des résultats :

Il fallait 270 voix pour devenir président.

Barack Obama en a réunies 303 contre 206 pour Mitt Romney.

Il s'agit :

93% des afro-américains

71% des hispaniques

60% des moins de 29 ans

60% de ceux gagnant moins de 50 000 dollars
54% des femmes.

Les statistiques sont claires :

Barack Obama a gagné grâce au vote massif des minorités, en particulier les afro-américains (13,6% de la population, 2e groupe ethnique le plus nombreux) et des hispaniques (14% de la population, 3e groupe).


Répartition géographique : voir résultats détaillés sur le schéma en fin d'article

L'élection du Congrès des Etats-Unis :

En plus de l'élection du Président, les Etats-Unis votent aussi pour une nouvelle composition de leur Congrès, organe législatif du pays.

Le Congrès se compose de deux assemblées :

- La Chambre des représentants des États-Unis : 232 républicains contre 191 démocrates.

Les Républicains dominent la Chambre des représentants, mais ont perdu 2 sièges.
- Le Sénat : 54 démocrates contre 45 républicains
Les Démocrates dominent le Sénat et ont gagné 1 siège.

Les Démocrates sortent victorieux de ces élections.


>> Comprendre le système électoral américain


L'élection a lieu tous les 4 ans.

Dans un 1er temps, l'élection des grands électeurs.

Il y a 50 états américains.

Pour chaque état américain :

- Il y a des Grands électeurs.

- Le peuple américain élit ces Grands électeurs.

- Ces Grands électeurs sont nombreux : entre 3 et 55. (plus l'état est gros, plus il y a de Grands électeurs)

- Ces Grands électeurs devront élire le président des Etats-Unis, ils ont indiqué pour qui ils voteront.



Dans un 2nd temps, l'élection du président des Etats-Unis


Pour chaque état :
- Une fois ces Grands électeurs élus, on établit les statistiques dans chaque état : combien de Grands électeurs voteront pour chaque candidat
- Le candidat qui arrive en tête de ce compte dans l'état, gagne alors la faveur de tout l'état et de tous les Grands électeurs : "winner-takes-all"

Par exemple : parmi les Grands électeurs de Californie, 59% ont voté pour Obama, seulement 39% pour Romney. Résultat : tous les votes se convertissent pour le gagnant, Obama, qui gagne 100% des voix.

Pour tous les états :

- Tous les états compris, il y a en tout 538 Grands électeurs.
- Pour gagner, le candidat doit réunir la majorité des Grands électeurs : 270


Le Congrès : (vote au suffrage universel direct)

Deux assemblées :

- La Chambre des représentants des États-Unis : tous les membres sont renouvelés tous les deux ans.
- Le Sénat : un tiers seulement des membres est renouvelé.

Les élections ont lieu tous les deux ans, le jour de l'Election Day : le mardi suivant le premier lundi de novembre.
1 fois sur 2, les élections tombent en même temps que les élections présidentielles, sinon ce jour est appelé "élections de mi-mandat".


>> Comprendre les partis politiques aux Etats-Unis


Très schématiquement, pour comprendre :

2 candidats issus de 2 partis politiques dominants

Obama -> Démocrates : de gauche
Système économique plus "solidaire", progressistes

Romney -> Républicains (aussi nommé Grand Old Party) : de droite
Système économique plus capitaliste, conservateurs

Cette représentation se nuance : en France, on considérerait :
Démocrates : de centre droit

Républicains : droite dure

Les autres candidats :
Très peu influents, ces candidats sont issus de partis politiques faibles, ou indépendants.
Ils étaient 13 en 2012.


>> Lexique des mots de l'élection américaine en anglais


Après avoir vu les enjeux et compris les élections, (compréhension de texte, c'est bon), passons aux mots anglais pour l'exprimer (à nous l'essai).

Avant les élections :

une élection présidentielle - a presidential election

une campagne présidentielle - a presidential campaign

faire campagne - to run for president

faire un sondage - to take a poll

une enquête d’opinion - an opinion survey

mesurer une popularité - to measure a popularity


le parti républicain - the Republican Party

le parti démocrate - the Democratic Party

être de gauche - to be left-wing

être de droite - to be right-wing

le premier tour - the first round

le deuxième tour - the second round, the run-off


Pendant les élections :

s’inscrire sur les listes électorales - to register

s’abstenir - to abstain

voter - to vote

élire - to elect

aller aux urnes - to go to the polls

un bureau de vote - a polling station
un scrutin- a ballot

une candidature - a candidacy, a candidature

un bulletin de vote - a ballot slip

un bulletin blanc - a blank vote

Après les élections :

le congrès - the Congress :

-> le sénat - the Senate

-> la chambre des représentants - the House of Representatives


>> Des articles à lire pour s'entrainer


Pour se préparer efficacement aux concours Sciences Po, rien ne vaut la pratique. Voici une sélection d'articles qui pourraient tomber aux concours Sciences Po cette année.


Le New York Times :

Obama remporte une éclatante victoire, mais l'équilibre des pouvoirs reste inchangé à Washington :

http://www.nytimes.com/2012/11/08/us/politics/a-divided-nation-keeps-the-status-quo.html

Le Washington Post :

Au Quartier général de Romney, la défaite des 1% :

http://www.washingtonpost.com/opinions/dana-milbank-at-romney-headquarters-the-defeat-of-the-1-percent/2012/11/07/857d00f6-284a-11e2-96b6-8e6a7524553f_story.html



The Economist :

Un pays divisé :
http://www.economist.com/blogs/democracyinamerica/2012/11/barack-obamas-re-election




Classé dans : Langue Vivante - Mots clés : élections, américaines, comprendre, sénat, grands électeurs, Obama, Romney, statistiques, conclusions, démocrates, républicains, sénat, congrès, chambre des représentants, lexique, vocabulaire, schéma, résultats, expliquer, anglais, presse - aucun commentaire


« précédente page 244 sur 248 suivante »