Réussir Sciences Po

 

 

 

-> Faites vous corriger et échangez des fiches GRATUIT

-> Correction Sciences Po BORDEAUX 2019

 

Corrigés - Sciences Po Bordeaux 2019 1ère année - les personnes âgées

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 27 mars 2019

Sujet : une réflexion sur la situation des personnes âgées en France

 

Voici UNE correction du sujet sur la situation des personnes âgées.

Insistons, une correction, cela signifie qu'il n'y a pas de corrigé valable pour tout le monde, mais chacun a sa propre réflexion sur le sujet. Ceci étant dit, ce corrigé vous donnera beaucoup de pistes pour cerner ce sujet, et a l'avantage d'explorer la situation des personnes âgées de l'extérieur vers l'intérieur, et de l'intérieur (les personnes âgées) vers l'extérieur (le reste de la société).

 

>> Introduction - les personnes âgées

 

Accroche : L'espérance de vie à la naissance atteint 79,5 ans pour les hommes et 85,4 ans pour les femmes en 2018 en France métropolitaine, selon l'Insee

Contre-accroche : Repousser l'âge de la retraite, idée à laquelle s'intéressent successivement les gouvernements, est bien le signe que la situation des personnes âgées évolue et que certes, il y a de plus en plus de personnes âgées, mais ces personnes âgées ne sont pas nécessairement en moins bonne santé.

Les mots du sujet : On peut tout de suite relever l'emploi du terme "personnes âgées" sans doute pour éviter la notion péjorative de "vieillesse" ou "vieux". A partir de quand peut-on être considéré comme personne âgée ? Il y a inévitablement des bornes que l'on pourrait poser de façon quantitative. 60 ans comme l'indique la première phrase du document ? Ou de façon plus intéressante encore, et qui intéressera davantage la sociologie, de manière qualitative comme le dépeint les paroles de Jacques Brel dans "Les Vieux".

Problématique : Comment les personnes âgées, dont la définition correspond au processus biologique de vieillissement, transcendent-ils cette acceptation naturelle pour faire valoir une nécessaire prise en compte de leur situation dans la société adaptée aux évolutions de l'époque ?

Plan

 

>> Développement - les personnes âgées

 

I. Le respect aux personnes âgées

 

A. Le rejet des personnes âgées

Au Moyen-Âge et à la Renaissance, les personnes âgées étaient traitées difficilement voire écartées de la société. On valorise alors la jeunesse, et les individus capables de "servir" efficacement la société.

 

B. Le XVIIIe siècle et le gain de respect des personnes âgées

La bourgeoise artisanale accélère une image améliorée des personnes âgées, signe de sagesse, de recul, de savoir-faire.

 

C. Le capitalisme et le retour à l'image négative des personnes âgées

Edgar Morin utilise dans L'Homme et la Mort le mot dégérontocratisation, qui comme l'étymologie l'indique, signifie que les personnes âgées tombent du piédestal auquel on les avais promues.

Le capitalisme par le développement rapide du savoir fait perdre de son intérêt la science de l'expérience possédée par les personnes âgées.

 

II. Les personnes âgées cherchent elles-même une posture à adopter

 

Simone de Beauvoir étudie ce phénomène dans La Vieillesse.

 

A. La posture de régression psychique

Les personnes âgées intériorisent l'image négative de leur situation et se rendent de plus en plus dépendants, et demeurent passifs.

 

B. La posture de sublimation

Les désirs, physiques notamment, sont intellectualisés. L'heure est aux activités dont on ne retire pas profit, qu'elles soient culturelle ou caritative.

 

C. La posture de dénégation

Il s'agit du "jeunisme" : vouloir rester jeune, paraître jeune, jouer au jeune.

On dénie alors sa situation de personne âgée pour être le plus proche des jeunes possible.

 

 

 

III. La mise à distance du processus biologique pour trouver une nouvelle nature de la situation des personnes âgées

 

A. La dépendance et les conditions de vie des personnes âgées dans les institutions sociales

Les EHPAD, les maisons de retraite

 

B. Le problème des retraites : travail et justice

Que ce soit sous la présidence de Sarkozy, de Hollande, ou de Macron, les retraites est une question qui traverse leur quinquennat.

"Le vieillissement va bouleverser la société française" assénait François Fillon en tant que Ministre des Affaires sociales du Travail et de la Solidarité. "La question des retraites, c'est celle du vieillissement de la France, c'est celle du travail, celle de la justice".

+ La sécurité des revenus.

 

C. XXIe siècle : sortie de la symbolique

Le XXIe siècle est marqué par la sortie de la symbolique de la situation des personnes âgées pour s'intéresser principalement aux enjeux économiques. Certains regretteront que, dans la veine du capitalisme, les personnes âgées ne sont plus appréhendées comme êtres humains ou même communauté porteurs de symboles forts et importants pour la société, mais seulement comme des individus dont il faut s'occuper économiquement.

 

-> Annales Sciences Po Bordeaux 2019

 

 

 

 

Classé dans : Culture Générale, IEP Bordeaux - Mots clés : aucun - Aucun commentaire

100 points pour Savoir si Sciences Po est fait pour VOUS

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 12 février 2019

Que fait-on à Sciences Po ? Comment est-ce que je sais si Sciences Po c'est fait pour moi ? Est-ce que je suis fait pour Sciences Po ?

Quand vient le temps des décisions, il peut être difficile, très difficile de s'y retrouver et de comprendre si vraiment telle ou telle formation est fait pour nous.

Grâce à cet article "100 points pour Savoir si Sciences Po est fait pour VOUS", nous espérons répondre à ces questions et vous donner des pistes de réflexion.

Ces 100 points correspondent à toute une série de questions qui vous permettront de penser à des angles de décisions que vous n'avez peut-être pas déjà imaginés, et qui seront autant de façons nouvelles pour déterminer si vraiment les Instituts d'Etudes Politiques correspondent à votre profil, et surtout si ces études vous feront du bien !

 

 

>> Votre parcours - êtes-vous bien parti pour faire Sciences Po ? (60 points)

Barème : un NON = 0 point, un BOF = 1 point, un OUI = 3 points.

 

  1. Regardez votre bulletin de notes. Une des matières suivantes est-elle votre plus grand point fort : le français, l'histoire, la géographie, l'économie, la philosophie, le droit, la sociologie, langue étrangère.
  2. Vous arrive-t-il parfois d'écrire une dissertation et d'être tellement emballé par ce que vous écrivez que vous ne pensez plus qu'à ça et le temps vous paraît passer très vite ?
  3. Avez-vous déjà été passionné par un long documentaire ou une série sur la politique ?
     
  4. Pouvez-vous citer plusieurs ministres du gouvernement actuel ?
  5. Vous tenez-vous régulièrement informé de l'actualité par un autre moyen que la télévision ?
  6. Pouvez-vous citer au moins deux conflits armés en cours dans le monde et en expliquer les causes ?
     
  7. Vous est-il déjà arrivé de lire un article de presse en langue étrangère ?
  8. Avez-vous dans les marque-page de votre navigateur au moins un lien qui vous dirige vers un site en langue étrangère ?
  9. Aimez-vous parfois regarder vos films / lire des livres directement dans la langue étrangère ?
     
  10. Avez-vous un parti politique préféré ou au contraire un parti politique que vous détestez ?
  11. Connaissez-vous une personne dont les idées politiques vous plaisent plus que les autres ?
  12. Ceux qui sont autour de vous peuvent-ils citer au moins une cause qui vous tient à cœur ?
     
  13. Connaissez-vous l'auteur (ou un des auteurs) qui a théorisé la distinction (ou la séparation) des pouvoirs ?
  14. Pouvez-vous soit expliquer ce qu'est le Contrat social soit identifier un auteur qui l'a théorisé ?
  15. Connaissez-vous le titre d'un ouvrage de Karl Marx (hormis le Manifeste du parti communiste) ?
     
  16. Pouvez-vous citer trois auteurs de sociologie ou fondateurs de la sociologie ?
  17. Pouvez-vous mentionner un économiste que vous préférez plutôt qu'un autre en donnant une raison ?
     
  18. Pouvez-vous donner et expliquer une date fondatrice de l'Union européenne ?
  19. Connaissez-vous le nom d'au moins trois dirigeants européens ?
  20. Seriez-vous capable d'expliquer à votre voisin de manière détaillée et complète le système électoral d'au moins un de ces pays : Royaume-Uni, Allemagne, Espagne, Etats-Unis.

Vous avez déjà regardé et aimé un épisode de House of Cards ?
Si c'était en anglais, c'est encore mieux.

>> Votre avenir - Sciences Po vous portera-t-il jusqu'à votre métier idéal ? (30 points)

Barème : un NON = 0 point, un BOF = 1 point, un OUI = 3 points.

 

  1. Que vous sachiez ou non ce que vous avez envie de faire plus tard, pouvez-vous au moins affirmer sans une hésitation que vous aimeriez travailler en relation avec une des sciences suivantes : le français, l'histoire, la géographie, l'économie, la philosophie, le droit, la sociologie, langue étrangère ?
  2. Vous imaginez-vous lire encore des livres (hormis les livres de fiction) dans 20 ans, lorsque vous aurez un métier ?
     
  3. Si vous étiez à 100% certain de recueillir la majorité des voix, aimeriez-vous vous présenter à une élection ?
  4. Est-ce que vous êtes parfaitement conscient de votre situation vis-à-vis des élections ? Par exemple savez-vous si vous êtes bien enregistrés sur les listes électorales / si vous avez une formalité à accomplir / si vous avez le droit de voter à la prochaine élection / quand sera la prochaine élection présidentielle ?
     
  5. Avez-vous très envie de passer au moins une année de votre cursus à l'étranger ?
  6. Pouvez-vous citer en moins de 30 secondes les noms d'un peintre, d'un écrivain, d'un compositeur, et d'un acteur que vous aimez particulièrement ?
  7. La pensée de visiter un musée dans une ville d'un pays étranger vous donne-t-elle des sentiments positifs ?
     
  8. Quelle personnalité publique admirez-vous, quel est votre modèle - est-ce que cette personne aurait pu faire Sciences Po ?
  9. Avez-vous déjà consulté avec envie les différentes parties du site internet d'au moins un Institut d'Etudes Politiques ?
  10. Vous est-il déjà arrivé d'imaginer des scènes ou comment pourrait être votre quotidien si vous étiez accepté à Sciences Po ?

 

>> C'est cliché, mais Écoutez votre cœur et vous saurez si Sciences Po est pour vous (10 points)

Si vous êtes ici, c'est que déjà vous êtes au strict minimum intéressés vaguement par Sciences Po. C'est déjà un signe ! Pensez-y ! Que voulez-vous vraiment au fond de vous ? C'est pourquoi ici notre seule question, qui vaut 10 points, est la suivante :

En lisant cet article, que cherchiez-vous vraiment au fond de vous-même, quelle pensée aviez-vous tout en lisant ces mots, et quel résultat espériez-vous qu'il en sorte ? Qu'espériez-vous comme résultat de ce questionnaire ?

 

Si la réponse est que vous cherchiez du réconfort pour vous dire que vous êtes dans la bonne voie, qu'au fond de vous vous espériez trouver confirmation que vous pouvez faire Sciences Po, alors c'est que vraiment VOUS POUVEZ faire Sciences Po et vous le FEREZ ! Nous avons rédigé plusieurs centaines d'articles pour des personnes comme vous sur ce site internet, pour ceux qui ont le désir de réussir Sciences Po, et TOUT LE MONDE peut y arriver, y compris VOUS !

 

Maintenant, le temps des résultats...

 

>> Vos Résultats : Sciences Po et vous, une combinaison gagnante ?

 

Moins de 50 points :

1er cas : la formation ne correspond pas vraiment à ce que vous êtes au fond de vous

2nd cas : vous avez à travailler davantage pour être au même niveau de motivation et d'avancement que les autres. (Il ne faut pas oublier que Sciences Po, c'est avant un concours).

Si vous êtes dans le 1er cas, alors souriez parce que toutes les opportunités s'offrent à vous et vous n'êtes qu'au début de votre formation, vous avez encore tout un avenir à construire ! N'hésitez pas à lire toutes les fiches d'aides et de renseignements de tous les sites internet consacrés à l'orientation (demandez-vous quelles étaient vos passions quand vous étiez enfant, à 7-10 ans, ça aide souvent à connaître ce qui vous plaît vraiment).

Si vous êtes dans le 2nd cas, bossez, bossez et bossez ! Parce que la vie (en fait les concours) ne vous fera pas de cadeau, et vous avez pourtant votre place ! Si vous décidez, vous pouvez, et aujourd'hui peut être le premier jour du reste de votre vie, le jour où vous décidez de travailler pour ce que vous aimez vraiment !

 

Entre 50 et 70 points :

Vous avez de temps en temps des doutes ? Parfois, vous vous demandez ce que vous voulez faire, où vous en êtes, qu'est-ce que vous pouvez faire de votre vie... Eh bien, nous vous le disons : vous êtes faits pour Sciences Po.

Vous devez pourtant vous motiver davantage, et travailler encore plus grâce à cette motivation ! Car oui, la motivation et le travail s'enrichissent mutuellement. Il faut en fait que vous vous fassiez confiance. Vous gagnerez à être plus sûr de vous, à prendre dès maintenant du temps pour définir clairement là où vous voulez aller ! Car ce sont les +70 points qui gagneront les places du concours, ils sont plus déterminés, ils savent déjà ce qu'ils veulent, et ils feront tout pour cela, car leurs passions les entraînent ! Vous pouvez les rejoindre, et gagner les points qui vous manquent pour arriver dans le haut du barème. Bonne chance à vous, vous allez y arriver !

 

Entre 70 et 99 points :

Vous avez tout pour réussir Sciences Po ! Vous avez l'envie, la motivation, la passion, la culture... Difficile de développer ici parce que vous avez déjà tout ce qu'il faut ! Continuez à lire régulièrement, à apprendre, à développer votre culture, continuez dans votre voie ! Encore plus vite, plus fort, encore mieux ! Vous pouvez liker notre page Facebook "Intégrer Sciences Po" pour vous tenir régulièrement informé, et alimenter au quotidien vos sources de réflexion. Que dire de plus... Bravo, et à bientôt dans les rangs de Sciences Po !

 

100 points :

Cher futur président de la République, merci de bien vouloir noter nos coordonnées, on veut faire partie de vos amis ! ;) Ce n'est pas vous qui suivrez Sciences Po, c'est Sciences Po qui vous suivra !

 

Personne n'a le droit d'affirmer pour vous si vous feriez bien de faire Sciences Po ou non. Laissez-nous vous le redire encore une fois : personne n'a le droit de juger si vous devriez ou non postuler à Sciences Po.

Ce principe est valable pour nous aussi, et cet article ne vise rien d'autre que de vous faire réfléchir, vous faire vraiment penser à ce que signifie postuler pour Sciences Po, étudier à Sciences Po, et vivre d'un métier après Sciences Po.

Au final, la seule personne qui a le droit d'émettre un avis définitif, de décider si oui ou non vous irez à Sciences Po, c'est vous-même ! Faites-vous donc confiance !

 

Nos dernières recommendations avant de nous séparer :

 

  • Ne faites pas Sciences Po simplement pour l'argent. (Surtout que ce serait un mauvais calcul, il y a d'autres formations qui vous rapporteront plus.)
  • Ne faites pas Sciences Po simplement parce que vos parents l'ont fait et vous y voient bien. (Très vite, vous ne vous sentirez plus à votre place.)
  • Faites Sciences Po pour la seule et unique raison que vous en avez ENVIE.

 

S'il vous plaît, postez votre résultat dans les commentaires ! Cela nous aidera à mieux organiser les questions, à les améliorer, et à mieux répartir les points. N'hésitez pas à nous faire part de vos suggestions pour améliorer la qualité de ce questionnaire ou vos impressions pour partager avec les autres lecteurs.

 

-> Apprendre 2x mieux avec la Mémoire visuelle et auditive.

-> 16 Moyens pour Être Extrêmement Productif (30 Secondes Chacun)

-> 7 Clés pour Lire 10 Fois Plus Rapidement et Plus Efficacement

Classé dans : IEP Régions, IEP Paris, IEP Bordeaux, IEP Grenoble - Mots clés : sciences po, comment savoir, sciences po est fait pour moi, formation, bonne formation, formation idéale, études, quelles études, IEP, dois-je faire les IEP, que fait-on à sciences po - 16 commentaires

Quelle est la différence entre un "IEP" et "Sciences Po" ?

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 13 janvier 2019

La différence entre un IEP et Sciences Po ?

Aucune !

Cette question revient souvent, sûrement parce que l'on entend beaucoup parler de "Sciences Po" et rarement du sigle obscur, plus administratif, de "IEP".

 

>> "L'Institut d'études politiques"

 

IEP est le sigle pour désigner les Institus d'études politiques.

Il existe 10 IEP en France actuellement :


Le portail de l'IEP Parisien indique " Sciences Po"
  1. IEP de Paris
  2. IEP de Strasbourg
  3. IEP de Bordeaux
  4. IEP de Toulouse
  5. IEP de Grenoble
  6. IEP de Lyon
  7. IEP de Aix-en-Provence
  8. IEP de Lille
  9. IEP de Rennes
  10. IEP de Saint-Germain-en-Laye

Alors pourquoi Sciences Po ?

 

>> "Sciences Po"

 

Sciences Po est l'appellation commune et populaire pour désigner un IEP. Il existe donc autant de Sciences Po que d'IEP.

Un "Sciences Po" a cependant une place à part : Sciences Po Paris.

Il est en effet le plus ancien institut, et jusqu'à aujourd'hui, il est le seul indépendant, qui n'est pas rattaché à une université.

C'est pourquoi selon la coutume l'expression "Sciences Po", lorsqu'elle n'est pas suivie d'un nom de ville, désigne l'IEP parisien : "Sciences Po Paris".

 

Désormais, vous pourrez donc fièrement écrire l'équation :
IEP = Sciences Po.

Classé dans : IEP Régions, IEP Paris, IEP Bordeaux - Mots clés : IEP, Sciences Po, différence, intitulé, Sciences Po Paris, Institut d'études politiques, nom, différences, comparaison, pourquoi, comment - 1 commentaire

Fil RSS des articles de cette catégorie

page 1 sur 20 suivante »