Réussir Sciences Po

 

 

Nouveautés 2018
Faites corriger gratuitement vos copies par l'équipe Intégrer Sciences Po ! Cliquez ICI
Echangez vos fiches pour réussir ! (déjà +100 fiches disponibles ici)

 

Barack Obama relance le débat du contrôle des armes à feu après la tuerie de Newton

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 15 décembre 2012

Le drame qui a conduit à la mort de 20 enfants et 6 adultes dans le Connecticut (Newton) (tués dans une école par Adam Lanza, 20 ans) a secoué l'Amérique et relance le débat du contrôle des armes.
Le président Barack Obama s'est particulièrement ému de cette tuerie. Voici son discours, avec sa transcription et sa traduction pour une partie.


>> Discours de Obama




“We’ve endured too many of these tragedies in the past few years”
Nous avons enduré trop de tragédies comme celle-ci ces dernières années.

“And each time I learn the news, I react not as a president, but as anybody else would – as a parent. And that was especially true today. ”
Et chaque fois que j'apprends la nouvelle je réagis non pas en tant que président mais comme n'importe qui d'autres le ferait : en tant que parent. Et c'était particulièrement vrai aujourd'hui.

“I know there’s not a parent in America who doesn’t feel the same overwhelming grief that I do.”
Je sais qu'il n'y a pas un seul parent en Amérique qui n'éprouve pas le même accablant chagrin que moi.


“The majority of those who died today were children – beautiful little kids between the ages of 5 and 10 years old”
La majorité de ceux qui sont morts aujourd'hui étaients des enfants - de beaux petits enfants entre 5 et 10 ans.

“They had their entire lives ahead of them – birthdays, graduations, weddings, kids of their own. Among the fallen were also teachers – men and women who devoted their lives to helping our children fulfill their dreams."
Ils avaient la vie entière devant eux - anniversaires, diplômes, mariages, leurs propres enfants. Parmi les décédés se trouvaient aussi des professeurs - des hommes et des femmes qui consacraient leur vie à aider nos enfants à réaliser leurs rêves.


“So our hearts are broken today – for the parents and grandparents, sisters and brothers of these little children and for the families of the adults who were lost. Our hearts are broken for the parents of the survivors as well, for as blessed as they are to have their children home tonight, they know that their children’s innocence has been torn away from them too early, and there are no words that will ease their pain.”
Alors nos coeurs sont brisés aujourd'hui - pour les parents et les grands-parents, les soeurs et les frères de ces petits enfants et pour les familles des adultes qui sont décédés. Nos coeurs sont aussi brisés pour les parents des survivants, car autant qu'ils ont la chance d'avoir leurs enfants chez eux ce soir, ils savent que l'innocence de leurs enfants a été déchirée trop tôt, et qu'aucun mot n'apaisera leur peine.

>> Les armes à feu en Amérique


Le Deuxième amendement de la Constitution des Etats-Unis fixe le droit d'avoir une arme à feu. (15 décembre 1791)

« A well regulated Militia, being necessary to the security of a Free State, the right of the people to keep and bear Arms, shall not be infringed. »


Chaque état peut encadrer ce droit à la possession, ce qui fut fait en premier par l'Etat de New-York en 1911.

En 1993, la loi Brady de Bill Clinton limite la détention d’armes à feu par des anciens criminels. La loi impose alors le contrôle des antécédents psychiatriques et judiciaires lors de l’achat d'une arme.


>> Les pour et les contre la détention d'armes à feu



Barack Obama a relancé la question du contrôle des armes à feu. Le débat est d'autant plus complexe que les habitants des Etats-Unis sont partagés sur la question.

Les pro-détention d'arme à feu rappellent généralement la coutume d'un amendement consacré par la tradition. Mise en valeur des origines, et de ce qui fait l'âme américaine. De plus, il s'agit de s'opposer à une centralisation : les anti-fédéraux préconisent que chaque Etat décide pour lui-même, que chaque habitant décide pour lui-même, plutôt qu'une force supérieure nationale.
La détention d'une arme à feu ne signifie pas forcément son utilisation : le fait de voir une arme, peut servir à se protéger et à faire renoncer un attaquant.

Les anti-détention d'arme à feu rappellent le nombre de décés causés chaque années par arme à feu. Il s'agit de protéger la population et la nation américaine. De contrôler scrupuleusement pour éviter les abus.

>> Infographie, chiffres sur les armes à feu aux Etats-Unis


armes aux E-U


>> Affiche publicitaire anti-armes à feu la plus répandue actuellement


anti-Armes à feu aux Etats-Unis


Classé dans : Actualités, Langue Vivante - Mots clés : contrôle arme feu, Newton, Barack Obama, discours, traduction, transcription, explications, actualité, anglais, IEP, Sciences Po - aucun commentaire

L'ONU (Organisation des Nations Unies) (Actualités et Histoire)

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 04 décembre 2012

Au mois de novembre 2012, la Palestine a été promue au statut d'« État observateur non-membre » l'Organisation des Nations Unies (ONU).
La demande est adressée par le président de l'autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, au secrétaire générale de l'ONU, Ban-Ki-Moon.
D'autre part, l'automne 2011 fut aussi marqué par l'intervention en Libye de l'ONU, votée par le Conseil de sécurité des Nations unies, ayant abouti à la chute d'un régime et à la mort du Colonel Khadafi.
Ces événements majeurs de l'année 2011 et 2012 montrent l'enjeu essentiel et mondial que représente l'Organisation des Nations unies.

Lire la suite de L'ONU (Organisation des Nations Unies) (Actualités et Histoire)

Classé dans : Actualités, Histoire - Mots clés : onu, définition, unicef, en anglais, otan, Palestine, résumé, explication, exposé, terminale, cours - 6 commentaires

(IEP Science) Gaz de Schiste : avantages et dangers, le résumé

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 02 décembre 2012

Pourquoi parle-t-on tant du gaz de schiste ? Loué par certains, rejeté par d'autres, le gaz de schiste pose le problème des énergies, de la technologie, du développement, du progrès, et donc de la SCIENCE. (sujet IEP 2012-2013).

Voici dans l'ordre :
- une définition du gaz de schiste,
- l'intérêt du gaz de schiste,
- le problème posé par le gaz de schiste
- une vidéo sur le gaz de schiste
- les avantages du gaz de schiste
- le résumé de la situation en France pour le gaz de schiste
- une réflexion sur le gaz de schiste pour Sciences Po : questions contemporaines et culture générale


Résumé de l'actualité autour du gaz de schiste, explication des dangers et des bienfaits du gaz de schiste, la science peut-elle tout se permettre ?



>> Définition du gaz de schiste


Les roches, au fil du temps, emprisonnent des gaz.

Les roches qui nous intéressent sont des schistes (aspect feuilleté)

Le gaz qui nous intéresse est un gaz naturel, composé de méthane.


Lorsque ce gaz naturel est emprisonné par les roches schistes, il est appelé gaz de schiste.


>> Intérêt du gaz de schiste


Le gaz de schiste, exploité, est une importante source d'énergie.


D'où son intérêt, au moment où les hydrocarbures (pétrole), sont de plus en plus chers, de plus en plus rares.


Particulièrement les Etats-Unis, ou encore le Canada, l'ont bien compris, et ont considérablement augmenté leur production à partir de gaz de schiste.


L'Europe reste divisée et hésitante, car le gaz de schiste pose aussi problème.



>> Le problème que pose le gaz de schiste : l'extraction


L'extraction du gaz de schiste est tout le problème.


Parmi les techniques d'extraction, la plus employée est l'hydrofracturation.


L'hydrofracturation consiste à combiner l'eau, le sable et de nombreux produits chimiques pour fracturer la roche.


Or ces produits chimiques seraient désastreux pour l'environnement :

- risques pour les produits chimiques de contaminer l'eau (si détérioration des tuyaux)

- nécessité de grandes quantités d'eau (~15.000m3 par puits)

- émission de gaz à effet de serre (le méthane notamment)

- risque de séisme

- perturbation de l'éco-système et des nappes phréatiques



>> Les avantages du gaz de schiste :


Energétique : Le gaz de schiste est présent en énormes quantités sur toute la planète : notamment en Chine, en Amérique du Nord et en Europe.


Financier : L'exploitation du gaz de schiste crée de nombreux emplois


Autonomie : Le pays produit lui-même sa propre énergie, ce qui peut être considéré plus moral, plutôt que d'exploiter les ressources des pays en développement.


Environnemental : Tout le débat est là. Certains pensent que l'exploitation du gaz de schiste est au final moins nocif pour l'environnement que le charbon ou le pétrole.


>> Le gaz de schiste : Résumé de la situation en France


En mars 2010, le ministre de l'écologie Jean-Louis Borloo autorise des permis d'exploration, en particulier dans le sud-est de la France. Il s'agit seulement d'explorer, pour évaluer le potentiel du sous-terrain, non d'exploiter. Seulement, l'exploration pose un « pourquoi pas » ?


En 2011, Nathalie Kosciusko-Morizet fait finalement suspendre ces permis d'exploration. Le Parlement adopte le 30 juin de la même année une loi interdisant l'usage de la fracturation hydraulique, ce qui n'interdit pas l'exploration ni l'exploitation en général.


En 2012, François Hollande réaffirme que la technique par hydrofracturation resterait interdite pendant toute la durée de son quiquennat.


Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, s'intéresse néanmoins au gaz de schiste : « Nous n'acceptons pas la fracturation hydraulique mais nous travaillons à imaginer une nouvelle génération de technologies propres qui permettraient d'extraire sans abîmer »


L'Agence Internationale de l'Energie (AIE) estime que la France possède 5.100 milliards m3 de gaz de schiste exploitables, ce qui représente 90 années de la consommation actuelle de gaz.



>> Penser le gaz de schiste : citations et idées pour Sciences Po



« et ainsi nous rendre comme maîtres et possesseurs de la nature » Descartes, Discours de la méthode, 1637


« Science sans conscience n’est que ruine de l’âme. » Rabelais, Pantagruel, VIII. 1532


« On ne commande à la nature qu'en lui obéissant » Bacon, Novum Organum, 1620


« Tout progrès technique devrait être équilibré par une sorte de conquête intérieure, orientée vers une maîtrise toujours plus grande de soi. » Gabriel Marcel


« Un monde où triomphent les techniques est un monde livré au désir et à la crainte ; car il n’y a pas de technique qui ne soit au service d’un certain désir ou d’une certaine crainte. » Gabriel Marcel, Être et avoir (1918-1933)


« Aussi longtemps que nous nous représentons la technique comme un instrument, nous restons pris dans la volonté de la maîtriser. » Martin Heidegger




Nous tenons à publier la suite de la citation de Descartes, particulièrement enrichissante pour le sujet et Sciences Po, bien qu'un peu longue :

« [...] et ainsi nous rendre comme maîtres et possesseurs de la nature. Ce qui n'est pas seulement à désirer pour l'invention d'une infinité d'artifices, qui feraient qu'on jouirait, sans aucune peine, des fruits de la terre et de toutes les commodités qui s'y trouvent, mais principalement aussi pour la conservation de la santé, laquelle est sans doute le premier bien et le fondement de tous les autres biens de cette vie. » Descartes, Discours de la méthode, 1637



Vous aimerez aussi :
-> La Science en Culture générale <-

Classé dans : Actualités - Mots clés : gaz de schiste, danger, définition, découverte, pétition, extraction, avantages, moratoire, vidéo gaz de schiste, iep, questions contemporaines, actu - 3 commentaires

Fil Rss des articles de cette catégorie

« précédente page 21 sur 23 suivante »