Réussir Sciences Po

 

 

Comment booster votre charisme :
 

 

Correction du sujet Mondialisation et contestations

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 11 février 2016

 

Dans un précédent article, nous vous proposions des sujets d'entraînements sur le thème de la mondialisation. Nous en avons identifié 3 particulièrement proches et qui vous auraient été largement utiles : Faut-il freiner la mondialisation ?Peut-on échapper à la mondialisation ? et encore Existe-t-il une alternative à la mondialisation ?.

Il s'agissait en effet d'un sujet tout ce qu'il y a de plus classique, de type "les pour et les contre". Qu'est-ce que ce processus de mondialisation, et est-ce qu'il peut être ou doit être remis en cause.

Dans la mesure où le questionnement était assez attendu, on peut considérer qu'il s'agissait d'un sujet relativement faisable, en tout cas un sujet sans piège.

 

>> Introduction - Mondialisation et contestations

 

Accroche - Mondialisation et contestations

 

L'actualité fourmille d'exemples, et de citations, pour faire une bonne accroche au devoir. Dans le cas des IEP 2015, on pouvait par exemple penser à la récente victoire des Indignés en Espagne : En Espagne, les «indignés» aux portes de Madrid et Barcelone (article Libération, 25 mai 2015).

 

Définition des termes - Mondialisation et contestations

 

Mondialisation : voir les définitions de la Mondialisation, dont on pouvait retenir le sens assez large de l'Académie française dans la 9e édition de son dictionnaire : "généralisation des relations internationales dans les domaines politique, économique et culturel"

Cette étape est assez importante car il s'agit de délimiter les contours des domaines abordés. Vous auriez pu par exemple cantonner la Mondialisation à son aspect purement économique. En ce cas, le sujet aurait été assez technique compte tenu du degré de connaissances qu'il aurait fallu mobiliser, c'est pourquoi c'était une bonne idée d'ouvrir tant que possible le concept de mondialisation, qu'il s'agirait de délimiter plus tard dans le développement.

Contestations : une définition générale de contestation est "Action de ne pas admettre quelque chose, de mettre en cause". On pouvait voir deux portées au mot contestations : des contestations au sein de la mondialisation, et des contestations de la mondialisation même, c'est-à-dire des alternatives à la mondialisation.

 

Problématique - Mondialisation et contestations

Comme le sujet était classique, il y avait de très nombreuses façons de faire une problématique fonctionnelle pour ce sujet. Vous pouviez jouer par exemple sur la double portée identifiée dans la définition de contestations, ou encore vous demander si la mondialisation est "déjouable", c'est-à-dire si c'est un processus qui est implacable et dont on ne peut que constater l'existence ou si elle est un produit de notre société, et en ce sens si elle est remplaçable.

Comment les contestations de la mondialisation peuvent-elles s'épanouir tout en échappant à l'intériorisation au sein de cette mondialisation des remises en causes qu'elles portent ?

 

Plan - Mondialisation et contestations

Attention le piège avec ce genre de sujets, qui lient deux termes, serait de faire un plan du type I. Mondialisation II. Contestations. C'est ce qu'il ne faut surtout pas faire.

Pour le reste, plusieurs approches étaient possibles. Nous vous en proposons une à découvrir ci-dessous dans le développement, qui aurait pu très bien structurer votre dissertation.

 

>> Développement - Mondialisation et contestations

 

Nous avons choisi un plan en 2 parties, mais il était aussi possible de faire un plan en 3 parties.

 

I. La mondialisation, un phénomène irrépressible ?

 

A. La mondialisation est avant tout un processus historique incontrôlé

Idée majeure : Processus naturel annoncé par Aristote, la mondialisation ne date pas d'hier :  « Avant, les évènements qui se déroulaient dans le monde n’étaient pas liés entre eux. Depuis, ils sont tous dépendants les uns des autres. » Polybe, IIe siècle avant Jésus-Christ. Voir les phases de la mondialisation.

Pour nuancer : Voir les endroits où il n'y a pas eu de mondialisation, ceux qui y ont résisté. La mondialisation est un phénomène inachevé.

 

B. Les Etats et l'humanité sont pris aujourd'hui dans le cycle de la mondialisation

Idée majeure : Faire le bilan de la géographie aujourd'hui de la mondialisation, notamment issue des logiques commerciales. Mais pas seulement économique, également mondialisation de l'humanité. « car nous vivons en plein dans ce que je nommerai la Mondialisation de l'Humanité » Arnold van Gennep, 1933

Pour nuancer : le développement du protectionnisme

 

II. Réguler et trouver des alternatives à la mondialisation

 

A. Régionalisation et retour des nations

Idée majeure : phénomène contraire à celui de la mondialisation, la régionalisation.  « Ce n'est pas la mondialisation qui dissout les nations, mais l’auto-dissolution des nations qui produit la mondialisation. » explique Emmanuel Todd dans L'illusion économique, 1997

Pour nuancer : la régionalisation n'est-elle pas elle-même un produit de la mondialisation ? Les nations ne se construisent-elles pas en réaction contre la mondialisation ?

 

B. Perte de pouvoir et démondialisation

Idée majeure : Il faut poser la question de l'aspect politique de la mondialisation, qui dépasse la simple dimension économique.  « La mondialisation prétendument heureuse mène à tout le contraire d'une société mondiale ; elle transforme le monde en une arène où des sociétés atomisées s'affronteront dans une guerre qui ne restera sans doute pas simplement commerciale. » avertit Dominique Méda dans Qu'est-ce que la richesse ? C'est que le pouvoir politique semble s'effacer, comme l'analyse Luc Ferry :  « Pire qu'un pouvoir occulte, nous découvrons avec la mondialisation une pure absence de pouvoir. ».

Pour nuancer : Le politique semble vouloir garder un certain contrôle et être en mesure de tenir cet objectif. Cette quête du contrôle politique contre la mondialisation transparaît dans le mouvement de démondialisation souhaité par certains. A propos de cette démondialisation économique d'abord, Walden Bello explique qu'« Il s’agit de réorienter les économies, de la priorité à la production pour l’exportation, à celle pour la production destinée aux marchés locaux ».

 

Donnez vous aussi vos idées, vos plans, et vos commentaires sur ce sujet en commentaires !

 

-> Correction du sujet La famille a-t-elle un avenir ?

 

-> Culture générale : la Mondialisation <-

 


Partagez si vous avez aimé !

Classé dans : Culture Générale - Mots clés : correction, corrigés, mondialisation, contestations, IEP, 2015, monde, alternatives - 6 commentaires


6 commentaires

#1 • SZYMKOWIAK Lucas • dimanche 31 mai 2015 à 16:12

Intéressant! Même si je n'ai pas choisi exactement la même approche.
J'ai plutôt traité le sujet ainsi:
dans une première partie j'expliquais que la mondialisation était un fait ancien qui semblait ancré dans la "culture" ou la "nature" humaine (notamment cette volonté de s'unir, d'aller vers l'autre, de se regouper...) et qui, jusqu'à la fin du XXème siècle, n'avait encore jamais été contesté... (pourquoi critiquer sa propre nature..?)
Dans une seconde partie j'en ai donc déduit que l'arrivée de nouveaux aspects de la mondialisation transcendant cette nature fondamentale de l'homme étaient à l'origine de la naissance des mouvements anti et altermondialistes.
Que pensez vous de cette approche? Est elle judicieuse?

#2 • Antoine • dimanche 31 mai 2015 à 18:10

Bonjour !

Voici mon plan, pouvez-vous me dire ce que vous en pensez ? :-) Merci d'avance :)

Accroche sur les manifestations anti-TAFTA à Rennes
J'ai défini la mondialisation comme le processus de diffusion du capitalisme à l'échelle mondiale et un processus d'interconnection du monde.

En quoi la Mondialisation est-elle source de contestations ? Ces dernières sont-elles légitimes ?

I - La mondialisation est un phénomène d'interconnection du monde et d'interdépendance des économies ce qui est source de contestations.

A - L'altermondialisme ou la contestation de la mondi. libérale
- Quelques chiffres sur les inégalités
- j'ai parlé de l'interdépendance des éco avec la crise de 2008 (en évoquant la réforme des 3D)
-Délocalisations
- TAFTA....

B- L'idée de supranationalité et d"interconnection du monde source de perte de souvraineté et de perte d'identité
-J'ai parlé du FN et des partis du genre UKip
- Le triangle de RODRIK
- Uniformisation culturelle
-Supranationalité critiquée...

II- Des contestations légitimes ?
A - La mondia. est t-elle un bouc emissaire ?
Permet de "cacher" des insufissances au niveau des Etats
J'ai pris l'exemple du Bangladesh ou une usine de textile s'est effondrée. LA DIT a été beaucoup critiquée à ce moment là. Mais c'était les normes de construction du pays qui étaient trop laxistes.
J'ai également pris l'exemple des externalités négatives sur l'environment avec toujours les normes de certains pays trop laxistes.

B - Approche libérale : mondi. = c'est bien
500 000 personnes sorties de l'extrème pauvreté en Inde ces 20 dernières années.
Les BRICS : exemple de la Chine depuis la mise en place des ZES en 1979.
Pour KANT = mondia. = pas de guerre car interdépendance des éco...

Voilà :)

#3 • Jeanne • lundi 01 juin 2015 à 15:19

Bonjour, pouvez vous mettre la correction du sujet d'italien?
Il y avait une erreur dans l'exercise sur les synonimes, sur "primario"..

merci:)

#4 • SZYMKOWIAK Lucas • mardi 02 juin 2015 à 21:27

Aucun avis sur mon plan? (le premier à avoir été publié!) :)

#5 • Eléonore • jeudi 04 juin 2015 à 16:53

Bonjour, pour le sujet "mondialisation et contestations" que pensez vous de:
Intro: accroche avec Kant sur l'insociable sociabilité de l'Homme, qui l'a mené à s'unifier (de la famille, aux ville, à la mondialisation). Brève explication historique du phénomène de mondialisation.
Pb: Comment la mondialisation, qui tend a créer une unité monde interdépendante, mène à des nombreuses contestations? (ou dans cet esprit là du moins...)
I) Le système d'interdépendance critiqué (exp de la crise des subprimes, du potentiel impact des frais de scolarité américain, essor des techologies --> critique des luxleaks et wikileaks. + impact sur l'environnement, accords de Kyoto toujours non ratifiés par les USA)
II) Contestation d'une globalisation créatrice d'inégalités (hégémonie de certaines superpuissances face à la misère d'autres pays, rôle des nouveaux acteurs comme les firmes avec les délocalisations etc, nouvelle division du travail: perçu par certain comme une conséquence du chomâge dans les pays développés maintenant tournés vers le tertiaire et non respect des droits de l'homme dans d'autres pays. + certains pays toujours enclavés et en marge de la mondialisation. Exp de l'embargo sur Cuba. Exp de "la guerre de la banane" de 93 à 2005 --> altermondialisme et Stiglitz)
III) Un village global uniformateur qui oubli les particularismes (constestation d'une culture de masse, globish etc --> idée d'une uniformisation culturelle? En vérité plus complexe, cf Multiculturalisme de C. Taylor. + exeption culturelle, avec l'exp de la France. Montée des nationalismes, FN, UKIP, même si échec...)

Voilà en gros de tête mon plan
En tout cas je vous remercie pour ce site, qui m'a été d'une très grande aide. J'aurai sûrement été bcp plus perdu, seule, dans ma préparation au concours!

#6 • clément • samedi 06 juin 2015 à 15:31

Jeanne : on est bien d'accord que pour " primario" il y'avait une erreur.. je n'ai donc rien mis perso!

Fil Rss des commentaires de cet article

Écrire un commentaire


 Se rappeler de moi sur ce site


Quelle est la deuxième lettre du mot uyxho ? :