Réussir Sciences Po

 

 

 

-> Echangez vos fiches avec les étudiants Sciences Po
(Gratuit, +300 fiches disponibles)

-> Faites vous corriger des copies pour préparer le concours Sciences Po
(Gratuit, +100 copies déjà corrigées)

Sujets & Correction Sciences Po Grenoble 2019

 

Le malade et le Médecin - Fable d’Ésope

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 07 juin 2016

Esope (vers 620 av. J.-C. – vers 560 av. J.-C.), écrivain grec d'origine thrace, est célèbre pour ses fables.

Nous vous en proposons une, particulièrement intéressante sur le thème de la santé : Le malade et le médecin. Cette fable est courte, ce qui constitue également une force de cet écrit.

 

LE MALADE ET LE MÉDECIN

Un malade, questionné sur son état par le médecin, répondit qu’il avait sué plus que de raison.
« Cela va bien », dit le médecin.

Questionné une seconde fois sur sa santé, il dit qu’il avait été pris de frisson et fortement secoué.
« Cela va bien aussi », dit le médecin.

Une troisième fois le médecin vint le voir, et le questionna sur sa maladie. Il répondit qu’il avait eu la diarrhée.
« Cela va bien encore », dit le médecin, et il se retira.

Un de ses parents étant venu le voir et lui demandant comment il allait : « Moi, répondit-il, je meurs à force d’aller bien. »

Il en est souvent ainsi : nos voisins, n’en jugeant que par les dehors, nous estiment heureux pour des choses qui nous causent intérieurement le plus vif chagrin.

Fables d’Ésope, Le Malade et le Médecin

 

-> Culure générale : la Santé <-

 


Partagez si vous avez aimé !

Classé dans : Culture Générale - Mots clés : santé, fable, Esope, Malade, médecin, aller bien, maladie, cela va bien, je meurs à force d'aller bien - 2 commentaires


2 commentaires

#1 • Lucie • vendredi 27 mars 2015 à 16:16

Ton article m’a beaucoup plus ! Merci beaucoup

#2 • Valentin • jeudi 02 avril 2015 à 21:52

T'inquiètes pas Lucie, moi j'y suis à Sciences Po (en cinquième année). Le tout, c'est surtout de ne pas se laisser impressionner par ce genre de commentaires minables (cf Alex) destinés à exercer une violence symbolique pour te faire croire que le concours est inaccessible. Sur ce, bonne chance à toi !

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire


 Se rappeler de moi sur ce site


Quelle est la quatrième lettre du mot ylfhb ? :