Cours Histoire

Pour accéder aux forums Réussir Sciences Po, il vous suffit de poster un document / une fiche / une aide. Vous serez alors inséré dans le groupe correspondant et vous aurez accès à tous les documents et fiches du groupe.
stvalentincours
Messages : 2
Enregistré le : dim. 28 août 2016 12:29

Cours Histoire

Messagepar stvalentincours » dim. 28 août 2016 16:58

I- La croissance économique et ses différentes phases depuis 1850

Comment peut-on expliquer et distinguer les phases de croissance économiques qui se succèdent depuis 1850 ?

1. Les facteurs de la croissance depuis 1850

→ 2 phases d'industrialisation : phases de transformation technique intense, dans chaque phase il y a une source d'énergie dominante, des branches industrielles motrices et des processus de fabrication et de gestion du travail qui divergent.

→ La première phase se déroule de 1780 à 1850. On a une nouvelle source d'énergie, le charbon de terre, et donc une nouvelle forme d'énergie qui ests la vapeur. La machine à vapeur fait donc son apparition, et donc les activités sont mécanisées. Le textile et l'industrie sidérurgique sont les branches industrielles motrices. La gestion du travail est traditionnelle mais passage des entreprises sous forme d'atelier aux entreprises sous forme d'usines. Origine : Grande Bretagne puis diffusion un peu partout. Naissance de régions industrielles.
Passage de l'activité agricole à la société industrielle

→ 2ème phase d'industrialisation de 1880 à 1950. Une nouvelle source d'énergie : le pétrole et une nouvelle forme d'énergie l'électricité, qui a de nombreux usages industriels. L'innovation technique majeure est le moteur à explosion, qui permet le progrès du transport. Les branches industrielles motrices sont la chimie, la métallurgie et la mécanique. On voit ces innovations dans les nombreuses expositions universelles de l'époque. LA gestion du travail est modifiée : travail à la chaîne (taylorisme) qui permet des gains de productivité. Ford est le symbole du travail à la chaîne. La société de consommation est stimulée par la publicité et le crédit.

→ Industrialisation se fait sous le système du capitalisme libéral (libre entreprise, libre concurrence, libre échange), la société est donc régie par le système d'actions.

→ Après 1950, l'essor des TIC aux EU durant la guerre froide, l'apparition du mail, permettent la création de la bourse dans la City à Londres, un réseau de transactions informatisé, sans cela la mondialisation ne serait pas.

→ De plus, en pleine phase de transitions démographique, l'Europe connaît une croissance démographique sans précédents. Les progrès en hygiène en agriculture, et en médecine permettent de baisser le taux de mortalité et d'avoir un taux d'accroissement naturel fort. Main d’œuvre plus nombreuse permet de favoriser la croissance. L'augmentation du niveau de vie permet la fin des pénuries et donc le début de la consommation à outrance, la généralisation progressive de la mondialisation.




1.2 Croissance crises et dépressions jusqu'en 1945

Les cycles économiques de Nikolaï Kondratief sont en deux phases
→ Phase A : débute avec une innovation (une période d'expansion avec augmentation de la production, des prix, des salaires et des profits) puis une apogée de l'innovation qui entraîne une crise et une boom.

→ Phase B : une période de dépression (avec baisse de la production, des prix, des salaires, des profits, concentration des entreprises, les plus solides rachètent les plus faibles, augmentation du chômage et de la pauvreté).

Le trend est le mouvement économique à long terme qui connaît une alternance de périodes de croissance et de récession.

Dans la période de 1850 à aujourd'hui :

1850 : machine à vapeur (innovation) → Phase A
crise de 1873 : krach boursier de Viennes (faillite d'entreprises et de grandes banques et profonde crise agricole en Europe avec la concurrence des pays émergents) on appelle cette période la grande dépression→ Phase B
1896 : électricité et moteur à explosion → Phase A
crise de 1929 : spéculation règne sur le marché mondial, krach boursier →Phase B
Années 1850-1870 : TIC → Phase A
1973 à 1975 : chocs pétroliers : les pays du golfe= anciennes colonies européennes, c'est l'Europe qui fixait les prix du pétrole. Mais le MO a nationalisé les puits et a fortement augmenté les prix → Phase B
Et depuis nous faisons face à une dérégulation de l'économie, oscillant entre des petites phases A et B, avec la crise de 2008 comme grand événement de phase B.

→ Focus sur la crise de 1929 :
Après la première guerre mondiale, l'Europe est endettée auprès des E.-U. Roosevelt pointe du doigt les spéculateurs comme fauteurs de la crise , pour lui le seul moyen de régler la crise est l'intervention de l'Etat pour contrer le libéralisme. Il met en place le New Deal dans les années 1930 afin de relancer l'économie. Il baisse le salaire des fonctionnaires, stabilise les prix de l'agriculture, met en place une politique de grands travaux, des allocation chômage, une assurance vieillesse.

→ Focus 2008 :
faillite de banques et d'Etats comme al Grèce, l'Irlande, et l'Islande, ce qui fragilise le système bancaire et financier international. Augmentation du chômage, menace de la stabilité de l'euro, ralentissement de la croissance économique mondiale sauf pour les BRICS.



Les cadres de pensée de la croissance économique

→ Capitalisme : Adam Smith (1723-1790), écossais, nourrit la pensée libérale de l'époque. Principales idées : liberté du commerce, limitation de l'intervention de l'Etat, recherche du profit, propriété privée. Conséquence sur la société : inégalités.

→ Marxisme : Karl Marx (1818-1883). Principales idées : abandon du capitalisme, lutte des classes, installation communiste, révolution des moyens de production. Conséquences du la société : plus de propriété privée, société plus égalitaire.

→ Socialisme : Jean Jaurès homme politique (fin XIXème-1914). Idées principales : réformer le capitalisme pour ensuite supprimer les excès par des lois sociales. Conséquences sur la société : syndicalisme, baisse des inégalités.

→ Keynésianisme : John Maynard Keynes (1883-1946) économiste britannique. Principales idées : réconcilier libéralisme et intervention de l'Etat, l'Etat doit relancer l'économie et la consommation. Conséquences sur la société : baisse du chômage et augmentation des salaires.

→ altermondialisation : formé de différents courants hétérogènes. Principales idées : rompre avec le capitalisme libéral et la dérégulation financière, protéger la planète. Conséquences sur la société : recherche d'un équilibre social plus juste envers les pays du sud.
acanais36
Messages : 1
Enregistré le : mer. 12 avr. 2017 15:15

Re: Cours Histoire

Messagepar acanais36 » mer. 12 avr. 2017 15:18

stvalentincours a écrit :I- La croissance économique et ses différentes phases depuis 1850

Comment peut-on expliquer et distinguer les phases de croissance économiques qui se succèdent depuis 1850 ?

1. Les facteurs de la croissance depuis 1850

→ 2 phases d'industrialisation : phases de transformation technique intense, dans chaque phase il y a une source d'énergie dominante, des branches industrielles motrices et des processus de fabrication et de gestion du travail qui divergent.

→ La première phase se déroule de 1780 à 1850. On a une nouvelle source d'énergie, le charbon de terre, et donc une nouvelle forme d'énergie qui ests la vapeur. La machine à vapeur fait donc son apparition mutuelles TNS, et donc les activités sont mécanisées. Le textile et l'industrie sidérurgique sont les branches industrielles motrices. La gestion du travail est traditionnelle mais passage des entreprises sous forme d'atelier aux entreprises sous forme d'usines. Origine : Grande Bretagne puis diffusion un peu partout. Naissance de régions industrielles.
Passage de l'activité agricole à la société industrielle

→ 2ème phase d'industrialisation de 1880 à 1950. Une nouvelle source d'énergie : le pétrole et une nouvelle forme d'énergie l'électricité, qui a de nombreux usages industriels. L'innovation technique majeure est le moteur à explosion, qui permet le progrès du transport. Les branches industrielles motrices sont la chimie, la métallurgie et la mécanique. On voit ces innovations dans les nombreuses expositions universelles de l'époque. LA gestion du travail est modifiée : travail à la chaîne (taylorisme) qui permet des gains de productivité. Ford est le symbole du travail à la chaîne. La société de consommation est stimulée par la publicité et le crédit.

→ Industrialisation se fait sous le système du capitalisme libéral (libre entreprise, libre concurrence, libre échange), la société est donc régie par le système d'actions.

→ Après 1950, l'essor des TIC aux EU durant la guerre froide, l'apparition du mail, permettent la création de la bourse dans la City à Londres, un réseau de transactions informatisé, sans cela la mondialisation ne serait pas.

→ De plus, en pleine phase de transitions démographique, l'Europe connaît une croissance démographique sans précédents. Les progrès en hygiène en agriculture, et en médecine permettent de baisser le taux de mortalité et d'avoir un taux d'accroissement naturel fort. Main d’œuvre plus nombreuse permet de favoriser la croissance. L'augmentation du niveau de vie permet la fin des pénuries et donc le début de la consommation à outrance, la généralisation progressive de la mondialisation.




1.2 Croissance crises et dépressions jusqu'en 1945

Les cycles économiques de Nikolaï Kondratief sont en deux phases
→ Phase A : débute avec une innovation (une période d'expansion avec augmentation de la production, des prix, des salaires et des profits) puis une apogée de l'innovation qui entraîne une crise et une boom.

→ Phase B : une période de dépression (avec baisse de la production, des prix, des salaires, des profits, concentration des entreprises, les plus solides rachètent les plus faibles, augmentation du chômage et de la pauvreté).

Le trend est le mouvement économique à long terme qui connaît une alternance de périodes de croissance et de récession.

Dans la période de 1850 à aujourd'hui :

1850 : machine à vapeur (innovation) → Phase A
crise de 1873 : krach boursier de Viennes (faillite d'entreprises et de grandes banques et profonde crise agricole en Europe avec la concurrence des pays émergents) on appelle cette période la grande dépression→ Phase B
1896 : électricité et moteur à explosion → Phase A
crise de 1929 : spéculation règne sur le marché mondial, krach boursier →Phase B
Années 1850-1870 : TIC → Phase A
1973 à 1975 : chocs pétroliers : les pays du golfe= anciennes colonies européennes, c'est l'Europe qui fixait les prix du pétrole. Mais le MO a nationalisé les puits et a fortement augmenté les prix → Phase B
Et depuis nous faisons face à une dérégulation de l'économie, oscillant entre des petites phases A et B, avec la crise de 2008 comme grand événement de phase B.

→ Focus sur la crise de 1929 :
Après la première guerre mondiale, l'Europe est endettée auprès des E.-U. Roosevelt pointe du doigt les spéculateurs comme fauteurs de la crise , pour lui le seul moyen de régler la crise est l'intervention de l'Etat pour contrer le libéralisme. Il met en place le New Deal dans les années 1930 afin de relancer l'économie. Il baisse le salaire des fonctionnaires, stabilise les prix de l'agriculture, met en place une politique de grands travaux, des allocation chômage, une assurance vieillesse.

→ Focus 2008 :
faillite de banques et d'Etats comme al Grèce, l'Irlande, et l'Islande, ce qui fragilise le système bancaire et financier international. Augmentation du chômage, menace de la stabilité de l'euro, ralentissement de la croissance économique mondiale sauf pour les BRICS.



Les cadres de pensée de la croissance économique

→ Capitalisme : Adam Smith (1723-1790), écossais, nourrit la pensée libérale de l'époque. Principales idées : liberté du commerce, limitation de l'intervention de l'Etat, recherche du profit, propriété privée. Conséquence sur la société : inégalités.

→ Marxisme : Karl Marx (1818-1883). Principales idées : abandon du capitalisme, lutte des classes, installation communiste, révolution des moyens de production. Conséquences du la société : plus de propriété privée, société plus égalitaire.

→ Socialisme : Jean Jaurès homme politique (fin XIXème-1914). Idées principales : réformer le capitalisme pour ensuite supprimer les excès par des lois sociales. Conséquences sur la société : syndicalisme, baisse des inégalités.

→ Keynésianisme : John Maynard Keynes (1883-1946) économiste britannique. Principales idées : réconcilier libéralisme et intervention de l'Etat, l'Etat doit relancer l'économie et la consommation. Conséquences sur la société : baisse du chômage et augmentation des salaires.

→ altermondialisation : formé de différents courants hétérogènes. Principales idées : rompre avec le capitalisme libéral et la dérégulation financière, protéger la planète. Conséquences sur la société : recherche d'un équilibre social plus juste envers les pays du sud.

Mais pourquoi il n'y a personne sur le forum. On sont les gens.
acanais87
Messages : 1
Enregistré le : lun. 7 août 2017 13:19

Re: Cours Histoire

Messagepar acanais87 » lun. 7 août 2017 13:24

stvalentincours a écrit :I- La croissance économique et ses différentes phases depuis 1850

Comment peut-on expliquer et distinguer les phases de croissance économiques qui se succèdent depuis 1850 ?

1. Les facteurs de la croissance depuis 1850

→ 2 phases d'industrialisation : phases de transformation technique intense, dans chaque phase il y a une source d'énergie dominante, des branches industrielles motrices et des processus de fabrication et de gestion du travail qui divergent.

→ La première phase se déroule de 1780 à 1850. On a une nouvelle source d'énergie, le charbon de terre, et donc une nouvelle forme d'énergie qui ests la vapeur. La machine à vapeur fait donc son apparition, et donc les activités sont mécanisées mutuelles Entreprise. Le textile et l'industrie sidérurgique sont les branches industrielles motrices. La gestion du travail est traditionnelle mais passage des entreprises sous forme d'atelier aux entreprises sous forme d'usines. Origine : Grande Bretagne puis diffusion un peu partout. Naissance de régions industrielles.
Passage de l'activité agricole à la société industrielle

→ 2ème phase d'industrialisation de 1880 à 1950. Une nouvelle source d'énergie : le pétrole et une nouvelle forme d'énergie l'électricité, qui a de nombreux usages industriels. L'innovation technique majeure est le moteur à explosion, qui permet le progrès du transport. Les branches industrielles motrices sont la chimie, la métallurgie et la mécanique. On voit ces innovations dans les nombreuses expositions universelles de l'époque. LA gestion du travail est modifiée : travail à la chaîne (taylorisme) qui permet des gains de productivité. Ford est le symbole du travail à la chaîne. La société de consommation est stimulée par la publicité et le crédit.

→ Industrialisation se fait sous le système du capitalisme libéral (libre entreprise, libre concurrence, libre échange), la société est donc régie par le système d'actions.

→ Après 1950, l'essor des TIC aux EU durant la guerre froide, l'apparition du mail, permettent la création de la bourse dans la City à Londres, un réseau de transactions informatisé, sans cela la mondialisation ne serait pas.

→ De plus, en pleine phase de transitions démographique, l'Europe connaît une croissance démographique sans précédents. Les progrès en hygiène en agriculture, et en médecine permettent de baisser le taux de mortalité et d'avoir un taux d'accroissement naturel fort. Main d’œuvre plus nombreuse permet de favoriser la croissance. L'augmentation du niveau de vie permet la fin des pénuries et donc le début de la consommation à outrance, la généralisation progressive de la mondialisation.




1.2 Croissance crises et dépressions jusqu'en 1945

Les cycles économiques de Nikolaï Kondratief sont en deux phases
→ Phase A : débute avec une innovation (une période d'expansion avec augmentation de la production, des prix, des salaires et des profits) puis une apogée de l'innovation qui entraîne une crise et une boom.

→ Phase B : une période de dépression (avec baisse de la production, des prix, des salaires, des profits, concentration des entreprises, les plus solides rachètent les plus faibles, augmentation du chômage et de la pauvreté).

Le trend est le mouvement économique à long terme qui connaît une alternance de périodes de croissance et de récession.

Dans la période de 1850 à aujourd'hui :

1850 : machine à vapeur (innovation) → Phase A
crise de 1873 : krach boursier de Viennes (faillite d'entreprises et de grandes banques et profonde crise agricole en Europe avec la concurrence des pays émergents) on appelle cette période la grande dépression→ Phase B
1896 : électricité et moteur à explosion → Phase A
crise de 1929 : spéculation règne sur le marché mondial, krach boursier →Phase B
Années 1850-1870 : TIC → Phase A
1973 à 1975 : chocs pétroliers : les pays du golfe= anciennes colonies européennes, c'est l'Europe qui fixait les prix du pétrole. Mais le MO a nationalisé les puits et a fortement augmenté les prix → Phase B
Et depuis nous faisons face à une dérégulation de l'économie, oscillant entre des petites phases A et B, avec la crise de 2008 comme grand événement de phase B.

→ Focus sur la crise de 1929 :
Après la première guerre mondiale, l'Europe est endettée auprès des E.-U. Roosevelt pointe du doigt les spéculateurs comme fauteurs de la crise , pour lui le seul moyen de régler la crise est l'intervention de l'Etat pour contrer le libéralisme. Il met en place le New Deal dans les années 1930 afin de relancer l'économie. Il baisse le salaire des fonctionnaires, stabilise les prix de l'agriculture, met en place une politique de grands travaux, des allocation chômage, une assurance vieillesse.

→ Focus 2008 :
faillite de banques et d'Etats comme al Grèce, l'Irlande, et l'Islande, ce qui fragilise le système bancaire et financier international. Augmentation du chômage, menace de la stabilité de l'euro, ralentissement de la croissance économique mondiale sauf pour les BRICS.



Les cadres de pensée de la croissance économique

→ Capitalisme : Adam Smith (1723-1790), écossais, nourrit la pensée libérale de l'époque. Principales idées : liberté du commerce, limitation de l'intervention de l'Etat, recherche du profit, propriété privée. Conséquence sur la société : inégalités.

→ Marxisme : Karl Marx (1818-1883). Principales idées : abandon du capitalisme, lutte des classes, installation communiste, révolution des moyens de production. Conséquences du la société : plus de propriété privée, société plus égalitaire.

→ Socialisme : Jean Jaurès homme politique (fin XIXème-1914). Idées principales : réformer le capitalisme pour ensuite supprimer les excès par des lois sociales. Conséquences sur la société : syndicalisme, baisse des inégalités.

→ Keynésianisme : John Maynard Keynes (1883-1946) économiste britannique. Principales idées : réconcilier libéralisme et intervention de l'Etat, l'Etat doit relancer l'économie et la consommation. Conséquences sur la société : baisse du chômage et augmentation des salaires.

→ altermondialisation : formé de différents courants hétérogènes. Principales idées : rompre avec le capitalisme libéral et la dérégulation financière, protéger la planète. Conséquences sur la société : recherche d'un équilibre social plus juste envers les pays du sud.

Merci pour ces informations. Moi qui vais intégrer l'école de sociologie dans quelques temps cela me servira vraiment.
Hercule17
Messages : 1
Enregistré le : ven. 3 nov. 2017 00:25

Re: Cours Histoire

Messagepar Hercule17 » ven. 3 nov. 2017 00:27

stvalentincours a écrit :I- La croissance économique et ses différentes phases depuis 1850

Comment peut-on expliquer et distinguer les phases de croissance économiques qui se succèdent depuis 1850 ?

1. Les facteurs de la croissance depuis 1850

→ 2 phases d'industrialisation : phases de transformation technique intense, dans chaque phase il y a une source d'énergie dominante, des branches industrielles motrices et des processus de fabrication et de gestion du travail qui divergent.

→ La première phase se déroule de 1780 à 1850. On a une nouvelle source d'énergie, le charbon de terre, et donc une nouvelle forme d'énergie qui ests la vapeur. La machine à vapeur fait donc son apparition, et donc les activités sont mécanisées. Le textile et l'industrie sidérurgique sont les branches industrielles motrices. La gestion du travail est traditionnelle mais passage des entreprises sous forme d'atelier aux entreprises sous forme d'usines. Origine : Grande Bretagne puis diffusion un peu partout. Naissance de régions industrielles.
Passage de l'activité agricole à la société industrielle

→ 2ème phase d'industrialisation de 1880 à 1950. Une nouvelle source d'énergie : le pétrole et une nouvelle forme d'énergie l'électricité, qui a de nombreux usages industriels. L'innovation technique majeure est le moteur à explosion, qui permet le progrès du transport. Les branches industrielles motrices sont la chimie, la métallurgie et la mécanique. On voit ces innovations dans les nombreuses expositions universelles de l'époque. LA gestion du travail est modifiée : travail à la chaîne (taylorisme) qui permet des gains de productivité. Ford est le symbole du travail à la chaîne. La société de consommation est stimulée par la publicité et le crédit.

→ Industrialisation se fait sous le système du capitalisme libéral (libre entreprise, libre concurrence, libre échange), la société est donc régie par le système d'actions.

→ Après 1950, l'essor des TIC aux EU durant la guerre froide, l'apparition du mail, permettent la création de la bourse dans la City à Londres, un réseau de transactions informatisé, sans cela la mondialisation ne serait pas.

→ De plus, en pleine phase de transitions démographique, l'Europe connaît une croissance démographique sans précédents. Les progrès en hygiène en agriculture, et en médecine permettent de baisser le taux de mortalité et d'avoir un taux d'accroissement naturel fort. Main d’œuvre plus nombreuse permet de favoriser la croissance. L'augmentation du niveau de vie permet la fin des pénuries et donc le début de la consommation à outrance, la généralisation progressive de la mondialisation.




1.2 Croissance crises et dépressions jusqu'en 1945

Les cycles économiques de Nikolaï Kondratief sont en deux phases
→ Phase A : débute avec une innovation (une période d'expansion avec augmentation de la production, des prix, des salaires et des profits) puis une apogée de l'innovation qui entraîne une crise et une boom.

→ Phase B : une période de dépression (avec baisse de la production, des prix, des salaires, des profits, concentration des entreprises, les plus solides rachètent les plus faibles, augmentation du chômage et de la pauvreté).

Le trend est le mouvement économique à long terme qui connaît une alternance de périodes de croissance et de récession.

Dans la période de 1850 à aujourd'hui :

1850 : machine à vapeur (innovation) → Phase A
crise de 1873 : krach boursier de Viennes (faillite d'entreprises et de grandes banques et profonde crise agricole en Europe avec la concurrence des pays émergents) on appelle cette période la grande dépression→ Phase B
1896 : électricité et moteur à explosion → Phase A
crise de 1929 : spéculation règne sur le marché mondial, krach boursier →Phase B
Années 1850-1870 : TIC → Phase A
1973 à 1975 : chocs pétroliers : les pays du golfe= anciennes colonies européennes, c'est l'Europe qui fixait les prix du pétrole. Mais le MO a nationalisé les puits et a fortement augmenté les prix → Phase B
Et depuis nous faisons face à une dérégulation de l'économie, oscillant entre des petites phases A et B, avec la crise de 2008 comme grand événement de phase B.

→ Focus sur la crise de 1929 :
Après la première guerre mondiale, l'Europe est endettée auprès des E.-U. Roosevelt pointe du doigt les spéculateurs comme fauteurs de la crise , pour lui le seul moyen de régler la crise est l'intervention de l'Etat pour contrer le libéralisme. Il met en place le New Deal dans les années 1930 afin de relancer l'économie. Il baisse le salaire des fonctionnaires, stabilise les prix de l'agriculture, met en place une politique de grands travaux, des allocation chômage, une assurance vieillesse.

→ Focus 2008 :
faillite de banques et d'Etats comme al Grèce, l'Irlande, et l'Islande, ce qui fragilise le système bancaire et financier international. Augmentation du chômage, menace de la stabilité de l'euro, ralentissement de la croissance économique mondiale sauf pour les BRICS.



Les cadres de pensée de la croissance économique

→ Capitalisme : Adam Smith (1723-1790), écossais, nourrit la pensée libérale de l'époque. Principales idées : liberté du commerce, limitation de l'intervention de l'Etat, recherche du profit, propriété privée. Conséquence sur la société : inégalités.
Transfers Orly
→ Marxisme : Karl Marx (1818-1883). Principales idées : abandon du capitalisme, lutte des classes, installation communiste, révolution des moyens de production. Conséquences du la société : plus de propriété privée, société plus égalitaire. le cours

→ Socialisme : Jean Jaurès homme politique (fin XIXème-1914). Idées principales : réformer le capitalisme pour ensuite supprimer les excès par des lois sociales. Conséquences sur la société : syndicalisme, baisse des inégalités.

→ Keynésianisme : John Maynard Keynes (1883-1946) économiste britannique. Principales idées : réconcilier libéralisme et intervention de l'Etat, l'Etat doit relancer l'économie et la consommation. Conséquences sur la société : baisse du chômage et augmentation des salaires.

→ altermondialisation : formé de différents courants hétérogènes. Principales idées : rompre avec le capitalisme libéral et la dérégulation financière, protéger la planète. Conséquences sur la société : recherche d'un équilibre social plus juste envers les pays du sud.

Bonjour merci beaucoup pour le cours
Jedidi05
Messages : 1
Enregistré le : ven. 17 nov. 2017 00:13

Re: Cours Histoire

Messagepar Jedidi05 » ven. 17 nov. 2017 00:19

stvalentincours a écrit :I- La croissance économique et ses différentes phases depuis 1850

Comment peut-on expliquer et distinguer les phases de croissance économiques qui se succèdent depuis 1850 ?

1. Les facteurs de la croissance depuis 1850

→ 2 phases d'industrialisation : phases de transformation technique intense, dans chaque phase il y a une source d'énergie dominante, des branches industrielles motrices et des processus de fabrication et de gestion du travail qui divergent.

→ La première phase se déroule de 1780 à 1850. On a une nouvelle source d'énergie, le charbon de terre, et donc une nouvelle forme d'énergie qui ests la vapeur. La machine à vapeur fait donc son apparition, et donc les activités sont mécanisées. Le textile et l'industrie sidérurgique sont les branches industrielles motrices. La gestion du travail est traditionnelle mais passage des entreprises sous forme d'atelier aux entreprises sous forme d'usines. Origine : Grande Bretagne puis diffusion un peu partout. Naissance de régions industrielles.
Passage de l'activité agricole à la société industrielle

→ 2ème phase d'industrialisation de 1880 à 1950. Une nouvelle source d'énergie : le pétrole et une nouvelle forme d'énergie l'électricité, qui a de nombreux usages industriels. L'innovation technique majeure est le moteur à explosion, qui permet le progrès du transport. Les branches industrielles motrices sont la chimie, la métallurgie et la mécanique. On voit ces innovations dans les nombreuses expositions universelles de l'époque. LA gestion du travail est modifiée : travail à la chaîne (taylorisme) qui permet des gains de productivité. Ford est le symbole du travail à la chaîne. La société de consommation est stimulée par la publicité et le crédit.

→ Industrialisation se fait sous le système du capitalisme libéral (libre entreprise, libre concurrence, libre échange), la société est donc régie par le système d'actions.

→ Après 1950, l'essor des TIC aux EU durant la guerre froide, l'apparition du mail, permettent la création de la bourse dans la City à Londres, un réseau de transactions informatisé, sans cela la mondialisation ne serait pas.

→ De plus, en pleine phase de transitions démographique, l'Europe connaît une croissance démographique sans précédents. Les progrès en hygiène en agriculture, et en médecine permettent de baisser le taux de mortalité et d'avoir un taux d'accroissement naturel fort. Main d’œuvre plus nombreuse permet de favoriser la croissance. L'augmentation du niveau de vie permet la fin des pénuries et donc le début de la consommation à outrance, la généralisation progressive de la mondialisation.




1.2 Croissance crises et dépressions jusqu'en 1945

Les cycles économiques de Nikolaï Kondratief sont en deux phases
→ Phase A : débute avec une innovation (une période d'expansion avec augmentation de la production, des prix, des salaires et des profits) puis une apogée de l'innovation qui entraîne une crise et une boom.

→ Phase B : une période de dépression (avec baisse de la production, des prix, des salaires, des profits, concentration des entreprises, les plus solides rachètent les plus faibles, augmentation du chômage et de la pauvreté).

Le trend est le mouvement économique à long terme qui connaît une alternance de périodes de croissance et de récession.

Dans la période de 1850 à aujourd'hui :

1850 : machine à vapeur (innovation) → Phase A
crise de 1873 : krach boursier de Viennes (faillite d'entreprises et de grandes banques et profonde crise agricole en Europe avec la concurrence des pays émergents) on appelle cette période la grande dépression→ Phase B
1896 : électricité et moteur à explosion → Phase A
crise de 1929 : spéculation règne sur le marché mondial, krach boursier →Phase B
Années 1850-1870 : TIC → Phase A
1973 à 1975 : chocs pétroliers : les pays du golfe= anciennes colonies européennes, c'est l'Europe qui fixait les prix du pétrole. Mais le MO a nationalisé les puits et a fortement augmenté les prix → Phase B
Et depuis nous faisons face à une dérégulation de l'économie, oscillant entre des petites phases A et B, avec la crise de 2008 comme grand événement de phase B.

→ Focus sur la crise de 1929 :
Après la première guerre mondiale, l'Europe est endettée auprès des E.-U. Roosevelt pointe du doigt les spéculateurs comme fauteurs de la crise , pour lui le seul moyen de régler la crise est l'intervention de l'Etat pour contrer le libéralisme. Il met en place le New Deal dans les années 1930 afin de relancer l'économie. Il baisse le salaire des fonctionnaires, stabilise les prix de l'agriculture, met en place une politique de grands travaux, des allocation chômage, une assurance vieillesse.

→ Focus 2008 :
faillite de banques et d'Etats comme al Grèce, l'Irlande, et l'Islande, ce qui fragilise le système bancaire et financier international. Augmentation du chômage, menace de la stabilité de l'euro, ralentissement de la croissance économique mondiale sauf pour les BRICS.



Les cadres de pensée de la croissance économique

→ Capitalisme : Adam Smith (1723-1790), écossais, nourrit la pensée libérale de l'époque. Principales idées : liberté du commerce, limitation de l'intervention de l'Etat, recherche du profit, propriété privée. Conséquence sur la société : inégalités.
Rachat de crédit
→ Marxisme : Karl Marx (1818-1883). Principales idées : abandon du capitalisme, lutte des classes, installation communiste, révolution des moyens de production. Conséquences du la société : plus de propriété privée, société plus égalitaire.

→ Socialisme : Jean Jaurès homme politique (fin XIXème-1914). Idées principales : réformer le capitalisme pour ensuite supprimer les excès par des lois sociales. Conséquences sur la société : syndicalisme, baisse des inégalités.

→ Keynésianisme : John Maynard Keynes (1883-1946) économiste britannique. Principales idées : réconcilier libéralisme et intervention de l'Etat, l'Etat doit relancer l'économie et la consommation. Conséquences sur la société : baisse du chômage et augmentation des salaires.

→ altermondialisation : formé de différents courants hétérogènes. Principales idées : rompre avec le capitalisme libéral et la dérégulation financière, protéger la planète. Conséquences sur la société : recherche d'un équilibre social plus juste envers les pays du sud.

Quel beau cours :)

Retourner vers « Accès aux forums Réussir Sciences Po »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité