Politique et people

La politique est, d'une manière générale, de plus en plus sujette à la peopolisation.

Si ce mouvement est difficile à dater, on retient souvent l'année 1992, lorsque Ségolène Royal, ministre de l'Environnement, avait accepté des enregistrements pour la presse et la télé juste après avoir accouché.

En 2014, Ségolène Royal est revenue sur cet épisode en disant : "C'est peut-être une erreur d'avoir fait ça. C'était mon premier poste minis­té­riel et je ne me suis peut-être pas rendu compte de l'im­pact des images. Je voulais assu­mer – c'est peut-être un peu naïf à l'époque – le fait qu'on pouvait à la fois travailler et avoir un enfant."

Bien plus tard en 2006, et sans rapport nécessaire si ce n'est celui de la peopolisation, Laurent Fabius tranche à propos de Ségolène Royal : « Je préfère dire : voici mon projet que : mon projet c’est Voici. » en référence au magazine people Voici.

Toutefois, Ségolène Royal ne fut pas la seule politique à faire émerger une peopolisation du politique. On peut citer Nicolas Sarkozy, qui ne cachait pas vraiment sa vie privée.

En 2016, par exemple, beaucoup de politiques ont bien voulu passer par cette tendance people, comme en témoigne les invités de l'émission Une ambition intime présentée par Karine Le Marchand sur M6 (et notamment à laquelle Ségolène Royal a refusé de participer) : Sarkozy, Montebourg, Le Maire, Le Pen, Juppé, Bayrou, Fillon, Mélenchon ont été autant de participants.

Il est alors intéressant de noter que malgré ces ouvertures à la presse people les politiques en général n'ont pas cessé de vilipender cette même peopolisation, dont ils étaient pourtant parfois acteurs.

 

Trois types de secret - Michel Serres

Michel Serres distingue trois types de secrets comme suit :

 

On distingue aisément trois types de secrets. Le secret sociopolitique, bien analysé partout : le savoir est aux mains d'une classe donnée ; ceux qui sont extérieurs à la classe n'y ont pas accès. Le secret intérieur à la science même dans son fonctionnement sectoriel, moins souvent mis en lumière : de cellule à cellule, dediscipline à discipline, la communication n'a pas cours. (...) Enfin, l'nesemble des secrets institutionnalisés par les militaires et les industriels. (...) L'Appropriation du savoir est fonction de la rigueur des secrets.

Michel SERRES, "La Thanatocratie", Critique, n°298, mars 1972.

 

Retrouvez une courte biographie de Michel Serres ici.

 

-> Culture générale : le Secret <-

Les lois sur le secret et la transparence à connaître

À connaître... par cœur.

Ces lois sur le secret, ou plutôt sur la transparence en France vous seront utiles pour cerner le cadre dans lequel se déploie la politique sur le secret dans notre société.

On compte 8 lois importantes de 1978 à l'an 2019. Cet éventail législatif promeut la transparence, et donc la fin du secret dans des domaines précis et pourtant si importants en science politique.

  1.  Loi du 6 janvier 1978 : "Informatique et liberté" - Il s'agit de connaître et modifier les informations utilisées dans les traitements numériques.
  2. Loi du 17 juillet 1978 : accès aux documents administratifs (notamment l'article 2)
  3. Loi du 3 janvier 1979 : modifie le droit des archives en raccourcissant les délais.
  4. Loi du 11 juillet 1979 : oblige l'autorité publique à motiver des décisions de refus.
  5. Loi du 12 avril 2000 : depuis cette loi, chaque citoyen peut connaître la personne chargée d'instruire l'affaire qui le concerne.
  6. Loi du 15 juillet 2008 : Raccourcit encore les délais d'accès aux archives.
  7. Lois du 11 octobre 2013 : lois relatives à la transparence de la vie publique, qui créent notamment la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique
  8. Loi du 1er juin 2019 : nouvelle version de la loi Informatique et liberté.

 

-> Citations sur le Secret

 

-> Culture générale : le Secret <-